Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

Non, la chasse n’est pas une mission d’intérêt général justifiant un déplacement pendant le couvre-feu !

Après avoir été alerté par le ministère de l'Intérieur de son erreur, le Journal a rectifié l'information : non, les chasseurs ne poursuivent pas un intérêt général ! ©LeParisienInfog

Une infographie publiée par Le Parisien qualifiait la chasse comme l’un des 8 motifs dérogatoires susceptibles de justifier un déplacement en plein couvre-feu (17/10/2020) ! L’annonce a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Contacté par 30millionsdamis.fr, le ministère de l’Intérieur a démenti l’information… rectifiée, depuis, par le quotidien.

Non ! La chasse n’est pas une mission d’intérêt général. Les chasseurs ne participent en rien en « l’intérêt de tous et de chacun » (Max Weber, « Le savant et le politique », UGE, 1963).

Selon une infographie partagée sur le compte Twitter @LeParisienInfog, et sourcée « ministère de l’Intérieur », « les chasseurs » participeraient à une mission d'intérêt général permettant de déroger à l’interdiction des déplacements pendant le couvre-feu, entre 21 heures et 6 heures, l’un des 8 motifs prévus étant la participation à « des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ». 

L’annonce a aussitôt suscité de vives réactions indignées des internautes.

Démenti du ministère de l’Intérieur

30millionsdamis.fr a contacté immédiatement le ministère de l’Intérieur qui a fermement démenti l’information.  « La chasse n’est pas une mission d’intérêt général dérogatoire au couvre-feu, a déclaré le secrétariat général du ministère. Nous allons alerter immédiatement Le Parisien pour procéder à une rectification ».  Dont acte : la rectification était visible en ligne en milieu d’après-midi du 20 octobre 2020.

Pour rappel, si en principe, le droit de chasser s’exerce de jour - à partir d’une heure avant le lever du soleil et jusqu’à une heure après son coucher - le code de l'environnement prévoit deux types d'exceptions. D'une part, est admis le droit de chasser le gibier d’eau jusqu’à deux heures après le coucher du soleil (art. L. 424-4 du code de l’environnement). D'autre part, peut être autorisé « le tir de nuit du sanglier, à l’affût ou à l’approche » (art. L. 424-4 du code de l’environnement).

Commenter

  1. bison blanc 21/10/2020 à 15:09:05

    On ne pourra malheureusement pas interdire cette  " P****N DE CHASSE ",  sans oublier tous ces pauvres chiens qui subissent une maltraitance  parce qu ils ne servent plus a rien en vieillissant .

  2. chatmama 21/10/2020 à 13:58:27

    La chasse n'est pas une mission d'intérêt général, mais d'intérêtt privé pour M. Macron qui clientelise l'électorat du monde de la chasse !

  3. nous pour eux 21/10/2020 à 13:25:38

    Que ce soit pour ce sujet ou tous autres sujets concernant la CHASSE ! Je les haïes tous..... Merci pour votre dévouement car vous ne seriez pas là le monde serait encore plus pitoyable.... Et puis ce que diy ANNEV ci dessous que dire de plus ce n'est que la vérité ! Qu'ils arrêtent de faire des élevages !!!!

  4. Bandy86 21/10/2020 à 12:02:30

    interdire la chasse tout simplement !!

  5. AnneV 20/10/2020 à 18:35:22

    La chasse est une mission d'intérêt particulier pour .....Macron ! Quant à "l"invasion" ds sangliers et cervidés, qu'ils cessent de les élever pour servir de chair à fusil, les forêts n'ont plus d'animaux sauvages, tous décimés !!! Ce pays marche sur la tête......des animaux !