Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Politique

Remaniement : les nouveaux ministres doivent agir vite sur les dossiers cruciaux de protection animale !

Julien Denormandie (à gauche) au ministère de l'Agriculture et Barbara Pompili (à droite) au ministère de la Transition écologique porteront des dossiers de protection animale dans le gouvernement du Premier ministre Jean Castex (au centre)./DR

Barbara Pompili, au poste de ministre de la Transition écologique en lieu et place d’Elisabeth Borne et Julien Denormandie en remplacement de Didier Guillaume au ministère de l’Agriculture, intègrent le gouvernement du nouveau Premier ministre, Jean Castex. Avec ces nominations, la Fondation 30 Millions d’Amis espère (enfin !) des avancées concrètes en matière de bien-être animal. Les dossiers sont nombreux et les attentes de l’opinion sont fortes.

Nouveaux ministres, nouveaux espoirs ? Avec Barbara Pompili au ministère de la Transition écologique et de Julien Denormandie au ministère de l’Agriculture dans le gouvernement de Jean Castex, la Fondation 30 Millions d’Amis espère enfin des actions concrètes en matière de bien-être animal après les atermoiements d’Elisabeth Borne et Didier Guillaume, ministres sortants. Si l’arrivée de Barbara Pompili, ancienne membre d’Europe-Ecologie-Les Verts, est un motif d’espoir, celle de Julien Denormandie suscite la curiosité.

La poussée écologiste dans les urnes lors des dernières municipales ainsi que l’initiative de référendum pour les animaux, notamment portée par Hugo Clément et plus d’une vingtaine de fondations et d’associations de protection animale, devraient inciter ces nouveaux ministres à agir avec ambition en faveur du bien-être animal.

Non à l’abandon, c’est maintenant !

Fin juin 2020, le député Loïc Dombreval a remis un rapport de 121 propositions au ministère de l’Agriculture pour améliorer le bien-être des animaux de compagnie où la plupart des propositions de la Fondation 30 Millions ont été reprises. Si l’ancien locataire de l’Hôtel de Villeroy, Didier Guillaume, n’a pas laissé de bons souvenirs aux protecteurs des animaux, le nouveau ministre de l’Agriculture pourrait trouver dans ce rapport des mesures ambitieuses à mettre en mouvement sans tarder : peines plus sévères pour les actes de maltraitance, interdiction d’acquérir un animal dans une animalerie ou par le biais de petites annonces en ligne ou stérilisation des chats libres. Une occasion à saisir pour Julien Denormandie, fraîchement nommé à ce poste.

Clap de fin pour les cirques avec animaux sauvages

Jamais les circonstances n’avaient été aussi favorables pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques. Plus de 7 Français sur 10 (72 %) le souhaitent (Baromètre 2020 - Fondation 30 Millions d’Amis – Ifop), soit 5 points de plus par rapport à 2019 ! Plus de 400 villes - dont Paris – ont clairement exprimé leur volonté de mettre fin à la souffrance de ces animaux en interdisant leur exploitation sur leur territoire. La poussée des écologistes aux dernières municipales dans plusieurs grandes villes de France (Strasbourg, Lyon, Bordeaux) devrait accentuer cette tendance. D’ailleurs, la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis pour l’interdiction des cirques avec animaux sauvages a obtenu plus de 328 000 signatures. Barbara Pompili a une occasion extraordinaire de traduire dans la loi cette volonté de l’opinion publique.

Delphinariums sur la sellette

Dans la lignée des cirques avec animaux sauvages, l’exploitation des cétacés par les delphinariums ne peut plus subsister en France ! Depuis que Ségolène Royal, alors ministre de la Transition écologique, avait pris un arrêté ministériel en mai 2017 pour interdire la reproduction des dauphins et des orques en captivité avant son annulation par le Conseil d’Etat en janvier 2018, rien n’a été entrepris dans ce sens au grand dam des associations de protection animale. Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité sous Ségolène Royal (2016-2017), Barbara Pompili a désormais en mains toutes les clés pour faire avancer ce dossier. 69 % des Français (+5 vs 2019) souhaitent l’interdiction des delphinariums (Baromètre 2020/Fondation 30 Millions d’Amis-Ifop).

Chasses traditionnelles & chasse à courre, stop ou encore ?

Les voix s’élèvent pour dénoncer la cruauté des chasses dites traditionnelles et la chasse à courre. Cette dernière est rejetée par 76 % des sondés (Baromètre 2020 - Fondation 30 Millions d’Amis – Ifop) et plus de 220 000 personnes qui ont signé notre pétition pour l’interdire. Dans un quinquennat où les chasseurs ont reçu des cadeaux à foison, la nouvelle ministre doit infléchir la tendance et mettre fin à certaines barbaries perpétrées sous couvert de « tradition ».

Mettre fin à la cruauté des fermes à fourrure

Plus de 9 Français sur 10 (91 %) se déclarent en faveur de la fin du commerce de la fourrure (Baromètre 2020/Fondation 30 Millions d’Amis-Ifop). Autant dire que l’opinion publique attend impatiemment que le gouvernement prenne une décision forte ! De plus en plus de grandes marques comme Prada, Sandro ou Chanel ont décidé d’arrêter cette cruauté qui tue plus de 100 millions d’animaux. Plus de 360 000 personnes ont signé la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis pour la fermeture des fermes à fourrure en Europe. 15 pays ont déjà légiféré en Europe. Dans ce domaine, la France est (encore) en retard.

Elevage intensif, corrida, transport d'animaux vivants… Des avancées et vite !

C'est net ! 81 % des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif, qui vise à augmenter la productivité en raccourcissant les phases de croissance de l’animal ou en utilisant des espaces réduits. Dans notre pays, environ 80 % des animaux subissent ce mode d’élevage, qui nie totalement leur caractère d’êtres vivants doués de sensibilité. De même, il est essentiel que le nouveau ministre de l'Agriculture se penche sur les souffrances liées au transport des animaux et les scandales de maltraitance dans les abattoirs. 83 % des sondés se déclarent favorables à ce que les animaux d’élevage soient désormais abattus sur le lieu de leur élevage par des professionnels. Quant à l’abattage d’animaux conscients, quelles qu’en soient les raisons, il est insupportable pour 85% des Français. Un résultat sans ambivalence qui condamne la dérogation visant à autoriser l’abattage sans étourdissement préalable pour raisons cultuelles.

Quant à l’abolition de la corrida, voulue par 73 % des Français, la présence d’Éric Dupond-Moretti dans le nouveau gouvernement, aficionado revendiqué qui a signé un manifeste pro-corrida, nourrit les inquiétudes. Cette pratique cruelle qui s’enfonce dans la crise depuis plusieurs années devrait pourtant être interdite : plus de 400 000 personnes ont déjà signé la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis en faveur de son interdiction. A minima, il semble primordial de légiférer sur une interdiction de la corrida aux mineurs.

Le temps presse pour cette nouvelle équipe gouvernementale pour agir concrètement en faveur des animaux sous cette mandature. La Fondation 30 Millions d’Amis reste optimiste et garde espoir, sans naïveté et avec vigilance.

Commenter

  1. Emilia CLÉ 03/08/2020 à 18:56:22

    Et nanou tu as en partie raison il fermeront un jour si on arrive à sensibiliser les gens Memé si ça nous prendra des années!!! Moi je me battrai!!!

  2. Emilia CLÉ 03/08/2020 à 18:54:09

    J’ai lue les commentaires et je trouve qu’elles gens ne sont pas optimistes moi j’en préfère avoir espoir je ne veux pas faire de faux espoirs mais il y a peut-être une chance.

  3. AnneV 08/07/2020 à 18:31:37

    Nanou, il y a beaucoup de vrai dans cette déclaration, leurs option dépendent des nôtres mais les cirques sont interdits dans de nombreuses villes et plutôt désertés par le public = non seulement pas d'interdiction mais une aide financière, idem pour la corrida et les delphinariums. La fourrure ? Certains en achètent (cols, poignets, doublure) croyant parfois que c'est de la fausse et malins les fabricants, c'est du chien ou du chat. Les animaleries ? Beaucoup des personnes qui y vont pensent "acheter" un animal mieux traité, sans passif de maltraitances donc en meilleure santé (s'ils savaient qu'ils payent pour alimenter un traffic juteux et pour avoir un pauvre animal, souvent sevré trop tôt, malmené et qui tombera malade peu de temps après. Certains vendeurs leur répondent "le produit est défectueux, on vous en fournit un autre !!!!!" Véridique ! La dame était scandalisée !!! ) alors que les refuges dignes de ce nom connaissent l'animal, sont de bons conseils, on y trouve souvent des chiens et chats de race ! etc.....Quand un gouvernement ne veut pas se mouiller ou affronter les lobbies, nous pourrons tous nous rouler par terre de rage, cela glissera comme l'eau sur les plumes du canard pas encore flingué par les copains de notre "cher" président. C'est pourquoi les élections sont si importantes (au 1er tour) et l'abstention une aubaine pour ces élus. C'est la seule arme démocratique et contre quoi ils ne peuvent rien faire.    

  4. corie57 08/07/2020 à 17:34:45

    Ne compter pas sur notre cher gouvernement etc.....

  5. chatmama 08/07/2020 à 15:05:43

    Je n'attends aucune avancée avec cette brochette de nouveaux ministres surtout quand un Dupont-Moretti est un pro-corrida et un Denormandie ingénieur-agronome.

  6. nous pour eux 08/07/2020 à 13:48:50

    Avec ou sans eux je signe pour agir VITE sur les dossiers crucials pour la protection animal !

  7. octopussy 08/07/2020 à 13:48:48

    Ce nouveau gouvernement ne présage vraiment rien de bon, il suffit de lire les déclarations du nouveau garde des sceaux sur la chasse et la corrida.......mais nous continuerons bien sûr d'occuper le terrain avec vous !

  8. icare7 08/07/2020 à 13:17:36

    Voyons ce qu'ils feront d'efficace pour améliorer le sort de nos amis les animaux : ils ne peuvent être pires que leurs prédécesseurs ( MR Corrida et Mme Nullissime ) !

    Restons vigilants en attendant des actes forts contre la maltraitance et les tortionnaires !

     

  9. louve687 08/07/2020 à 13:10:28

    Messieurs et Madame les Ministres 

    Bonjour

    Espère de tout coeur que vous avez été tous bien choisis pour la défense de tous les animaux en souffrances extrèmes. Nous sommes de millions à attendre de bonnes décisions de votre part et nous croisons les doigts pour que cela se passe bien avec vous, il y en a tant à sauver de maltraitance 

    Sinon passez votre chemin 

     

  10. nanou2017 08/07/2020 à 11:52:53

    Peu importe les ministres, quand on sait qu'on en tirera rien, à part des promesses la veille des élections qui ne seront jamais tenues

    C'est pas parce qu'on essaye de vous vendre un vêtement avec de la fourrure, qu'il faut l'acheter, c'est pas parce que les animaleries existent qu'il faut acheter, c'est parce qu'on essaye de vous vendre un spectacle dans un cirque qu'il faut payer le billet et aller voir le spectacle, c'est aux gens qui ne sont pas d'accord de ne pas tomber dans les pièges de la consommation