Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Chat jeté vivant dans un camion-poubelle à Montélimar : 2 adolescentes ont filmé la scène une heure sans réagir !

Les jeunes filles qui ont filmé la scène auraient dû appeler le 17 pour tenter de secourir le chat miaulant de douleur. ©Capture d'écran

La vidéo de ce chat ramassé à la pelle puis balancé à l'arrière du camion de ramassage des déchets par un agent de la propreté à Montélimar (26) a fait scandale. Une source proche de l'enquête rapporte à la Fondation 30 Millions d'Amis que les deux adolescentes qui ont filmé la scène ont assisté à l'agonie de l'animal durant 54 minutes ! Les mineures ont justifié leur inaction par la « peur du coronavirus », et ne seront pas poursuivies.

Incompréhensible ! Dans l'affaire du chat jeté agonisant dans un camion-benne au milieu des poubelles à Montélimar (26), une source proche de l'enquête – diligentée par la police suite à la plainte déposée par la Fondation 30 Millions d'Amis, qui s'est constituée partie civile – révèle aujourd'hui que les jeunes filles ont en réalité filmé l'agonie du chat durant près d'une heure... sans lui porter assistance. Souhaitaient-elles faire le buzz ? Ont-elles réellement été apeurées par le contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19 en ayant la crainte que ce chat soit porteur du virus comme elles le prétendent ? Malheureusement, des questions toujours sans réponse à ce jour... et peut-être à jamais.

La non-assistance à animal en danger n'est pas (encore) reconnue juridiquement

Car si l'agent de propreté mis en cause pour avoir ramassé avec une pelle puis balancé dans le camion-poubelle le chat victime de spasmes devrait comparaître devant la justice le 12 octobre 2020, ces mineures qui ont diffusé la scène sur les réseaux sociaux ne seront pas inquiétées par la justice. En effet, « alors que la non-assistance à personne en danger est considérée comme un délit [passible de 5 ans d'emprisonnement et 75 000 € d'amende, NDLR], la "non-assistance à animal en danger" n'est pas reconnue en tant que telle par la loi », explique Virginie, juriste pour la Fondation 30 Millions d'Amis.

Si nos équipes invitent les témoins de maltraitance animale à photographier ou à filmer les faits, afin d'appuyer d'éventuelles poursuites devant la justice, cela ne doit en aucun cas se substituer aux actions à mettre en œuvre en priorité lorsque la vie de la victime est en jeu. A savoir, « appeler immédiatement le 17, afin que les autorités puissent intervenir directement ou, selon la situation, transférer la demande à la mairie et au vétérinaire de la fourrière », précise le service juridique de la Fondation.

Un geste d'urgence que les adolescentes auraient pu faire aisément avec leur téléphone (qu'elles ont malheureusement préféré utiliser à d'autres fins) et qui aurait peut-être permis de sauver le pauvre animal.

Commenter

  1. Yanick 26/05/2020 à 14:00:50

    j'espère que il y aura une justice pour se malheureuse bête.

  2. wik 25/05/2020 à 18:00:36

    [***] c est honteux de n avoir bougé devant ce petit etre qui demandait de l aide comment peut on prendre plaisir a filmé un petit etre agonisant  c est inadmissible [***] ils devraient etre puni pour non assistance 

  3. phoenix35 25/05/2020 à 13:29:40

    Filmer cette scène pendant une heure...

    Ces deux ados ont tout simplement voulu faire le buzz !

    Aucune n'a pris la peine de demnder l'aide (appler le 17, un vétérinaire, la SPA, prévenir leur parents ou bien encore un voisin).

    Au lieu de ça elles ont préféré filmer l'agonie de ce pauvre chat...

    Elles méritent d'être sévèrement punies !

  4. Bandy86 23/05/2020 à 19:13:58

    Ces ados n'ont pas de coeur, il est inimaginable de filmer l'agonie d'un chat et de ne rien faire. Elles pouvaient au moins demander le l'aide à un adulte. Quand elles seront adultes à leur tour, ce ne sera pas la peine d'avoir un animal, elles ne s'en occuperont pas, autant leur interdire tout de suite d'en approcher un, quelqu'il soit. C'est honteux, on peur aussi imaginer l'éducation qu'elles ont eu. Bravo aux parents incapables ..... Elles méritent d'être punis pour non assistance à un être vivant en souffrance et leurs parents également pour mauvaise éducation. Mais la justice française est loin d'être juste, les animaux on s'en fiche !! Comme toujours. Quelle hont cette france !!!!

    Quand à l'agent de la propreté, il est responsable, c'est tellement plus facile de prendre une pelle et de jeter un animal dans une benne, ce doit être trop fatigant de se pencher pour le ramasser, quel tat de fainéant. C'est un être vivant !!! ça aurait été un enfant, il faisait la même chose ?????  HONTEUX !!

  5. lloris01 23/05/2020 à 17:25:59

    peut importe les circonstances ont ne prend pas part a une atrocités animal sans rien faire .

  6. jo benchetrit 22/05/2020 à 07:26:18

    Coment les avoir laissées partir libres? Ces 2 m******s devraient en effet etre sanctionnées. De plus. le covid ne se transmet pas par les chats mais par les goutelettes de salive d'un autre humain! elles ont bien pris leur pied, ces sadiques.On se demande ce que ça va devenir.

  7. SIDONIE 55 21/05/2020 à 22:20:39

    J'ai du mal à croire la peur du corona ,belle excuse  que ce voyeurisme qui dure  1 h impenssable pauvres petites on va les plaindre!!!!!

    Ce sont des dingues sans coeur comment peut on rester sans réaction et je parle pas de cet employé il faut qu'il soit

    poursuivi ,on a pas le droit de faire cette saleté.J'espère qu'il va morfler.

  8. Jocrise 21/05/2020 à 21:27:44

    Une horreur. Ces deux jeunes filles sont des criminelles. La justice n'a pas prévu de sanction dans ce cas, c'est inadmissible. Donner comme prétexte le covid 19 est d'une lâcheté sans précédent. On n'est pas contaminé, en appelant par téléphone. Elles n'avaient pas besoin de toucher ce pauvre chat, elles devaient juste signaler cette situation à la mairie,  la SPA ou un vétérinaire. Elles se sont régalées en voyant ce chat en train de se débattre et de mourir. Sinon pourquoi n'ont elles rien fait? On se demande si c'est possible que des personnes puissent avoir de telles réactions, quel que soit l'âge. Malheureusement elles vont penser qu'elles n'ont rien fait de mal, puisque rien n'existe pour les sanctionner. Quel pays de sauvages. L'éboueur, aussi n'est pas mal dans son rôle......Dans une autre situation, je n'utiliserais pas ce mot, car en principe, je respecte les gens, mais là je n'en trouve pas d'autres.

  9. guilaine 80 21/05/2020 à 17:39:09

    C'est écœurent de voir sa. Encore deux adolescents qui on un petit pois à la place du cerveau. C'est honteux de leurs part de n avoir rien fait. Et cette ouvrier qui le ramasse pour le jeté dans la benne pour un adulte qui est encore plus c*n ils avait qu'à ne pas le toucher et appeler un veto ou autre. Cette pauvre petite bête a souffert sa me rend malade. Une heure quand même à filmer sans bouger et comment ils peuvent regarder comme ça sans rien faire. J'espère qu'ils vont tous être punis sa serait normal. C'est quand même non assistense à un animal

  10. louise28 21/05/2020 à 09:55:20

    Dans toute cette ignominie il y a 2 ados qui ont voulu faire du buzz en sachant très bien qu'elles ne seraient pas inquiétées, le covid étant un prétexe pour elles mais aussi pour la justice qui s'est contentée de les remettre en liberté. je reste persuadée qu'elles sont satisfaites de toute cette médiatisation et que c'était certainement le but recherché. [***]