Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Canicule et records de chaleur en vue : « il faut interdire les transports d’animaux d’abattoir ! »

Les animaux agonisent dans les camions surchauffés, direction l'abattoir. ©Adobe Stock

Face à l’épisode de chaleur attendu pour la semaine à venir, Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, a interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur France Inter, le suppliant d’interdire les transports d’animaux vivants en cas de canicule (19/07/2019). Didier Guillaume vient d’annoncer sur France 2 la prise d’un arrêté dès ce mardi. Moins d’un mois après un volte-face honteux, son annonce sera-t-elle cette fois-ci suivie d’effets ?

Une « supplique à l’intention du ministre de l’Agriculture ». Alors qu’un terrible épisode de canicule s’annonce pour la semaine du 22 juillet – avec des températures maximales de 36°C à 40°C attendues selon les régions ! – Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, a interpellé Didier Guillaume sur France Inter (19/07/2019) : « Il faut qu’instamment [le ministre] interdise les voyages d’animaux d’abattoir pendant les temps de canicule. Parce que dans ces camions où les animaux sont entassés, c’est [un] enfer à 50°C ! Cessons ce cynisme de dire "de toute façon, ils vont mourir". […] Je vous en supplie, arrêtez les transports en ce moment ! ».

©Fondation 30 Millions d'Amis

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation semble avoir entendu l’appel de la Fondation 30 Millions d’Amis, puisqu’il a déclaré dans l’émission Les 4 vérités (22/07/2019 sur France 2) : « A partir de demain, je prends un arrêté pour interdire le transport de tous les animaux entre 13h et 18h dans les départements placés en vigilance orange par Météo France […] pendant la période de canicule ». Même s'il aurait été préférable que cette interdiction concerne toute la journée – et non plus seulement une plage horaire, la Fondation 30 Millions d’Amis demande néanmoins à Didier Guillaume de respecter cette fois-ci son engagement, et d’entamer très rapidement des négociations pour améliorer le sort des animaux d’abattoir.

Un mois après la volte-face honteuse du ministre

Pas plus tard que le mois dernier, le ministre annonçait sur BFMTV avoir pris un arrêté interdisant le transport des animaux vivants – y compris à l'exportation – pendant « quelques jours » (27/06/2019)… avant une volte-face honteuse le lendemain ! Le gouvernement s’était finalement contenté d’un simple rappel de « l’importance d’appliquer avec rigueur la réglementation en matière de transport des animaux », envoyé aux services de contrôle. « C’est absolument scandaleux et incompréhensible. Une fois de plus, les lobbys ont eu gain de cause et ont forcé le gouvernement à arbitrer en faveur de la cruauté sur les animaux, ce qui est inacceptable aux yeux du public », s’insurgeait alors Reha Hutin.

A l’été 2018, 57 bovins originaires de France s’étaient retrouvés coincés à la frontière bulgaro-turque pendant 11 jours dans un camion de marchandises, sous plus de 40 degrés. La Fondation 30 Millions d'Amis avait interpellé le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert et lancé une pétition pour réclamer l’arrêt immédiat des transports d’animaux vivants pendant la canicule. Chaque année en France, près d’un milliard de volailles et 37 millions de bovins, cochons, moutons, chèvres et équidés sont acheminés vivants à l’intérieur de l’Union européenne et vers des pays tiers. Piégées à l’intérieur de camions de marchandises surchargés et surchauffés pendant des heures, voire plusieurs jours, les bêtes agonisent de faim et de soif et succombent dans les pires souffrances.

Outre les mesures d’urgence, changer la réglementation

Si la situation météorologique exceptionnelle requiert d’urgence un arrêt total de ces transports, la Fondation 30 Millions d’Amis se mobilise sur le sujet de façon plus large, exigeant la limitation des transports d’animaux vivants à 8 heures par jour et l’arrêt des exportations hors Union européenne.

Cliquez pour agrandir les images (non accessible sur smartphone)

Les images ci-dessus nous sont parvenues grâce à des lanceurs d'alerte. Si vous êtes témoin d'un transport d'animaux en période de canicule, merci de nous faire parvenir vos photos (accompagnées du lieu, de la date et de l'heure de la prise de vue).

Commenter

  1. BABABIBI 27/07/2019 à 21:37:28

    C'est avant tout un problème politique. Nos élus sont des gens que le courage n'étouffera jamais. Un animal ne parle pas, ne vote pas, donc priorité à des visions plus électoralistes. Il faut d'abord penser à être réélu. Il faut bien vivre et surtout bien vivre.

  2. simchou 24/07/2019 à 20:36:39

    Mais oui, envoyez vos photos et dénoncer, de toute façon ces animaux seront morts depuis longtemps avant que quelqu'un ne lève un sourcil. Et puis, il faudra encore des mois et des années de procédure pour démontrer que ce type de transports d'êtres vivants est inhumain. Le gouvernement promet, et reviens quelques jours après sur sa décision. Vous n'avez pas l"impression d'être pris pour des c***? On vous donne un susucre pour vous apaiser et mieux vous tromper par derrière. La même chose s'était produite avec les vidéos de surveillance dans les abattoirs. Oui, Nathalie, commentaire ci-dessous, je suis bien d'accord avec toi, on est aussi responsable que ces bourreaux mais nous, ça nous pourrit la vie de savoir que de telles horreurs se passent chaque jour et de se sentir tellement impuissant.

  3. mugiwara76000 24/07/2019 à 18:30:14

    Si l'arrêté passe c'est du foutage de gueule. De plus arrêté ou non, à la fin ces pauvres bêtes sont tuées dans d'atroces souffrances. Voir les gens s'indigner pour les conditions de transports alors qu'ils encouragent cela en mangeant de la viande c'est aussi du foutage de gueule. Ils vous fait quoi pour réagir !? Arrêtez d'être égoïste et de condamner des animaux pour du plaisir gustatif.

  4. nathalie.contact@gmail.com 23/07/2019 à 19:16:55

    Si l'horreur existe sur terre, ce n'est pas tant parce qu'il existe des monstres pour commettre des actes immondes, mais bien parce que la majorité des biens pensants laissent faire.

    Tant que la majorité réclamera son morceau de cadavre, d'autres trouveront des excuses pour torturer les condamnés à mort, au motif d'être plus rentables. Pourtant, le lobby de l'élevage est l'un de ceux qui perçoit le plus de subvention. Si la bidoche n'était pas subventionné, les carnistes n'en mangeraient que très rarement, et ces monstruosités n'existeraient sans doute pas.

    Reste qu'il n'existe aucune mort douce pour ceux qui veulent vivre. Alors les carnistes, posez vous la question : si c'était vous que l'on tue pour quelques minutes de plaisir gustatif, trouveriez vous toujours cela normal d'exterminer des innocents ?

    Durant des millénaires, des peuples se sont développés sans consommer la chair des autres. Cela prouve qu'il est possible pour un humain de ne pas être charognard, dès lors qu'il dispose d'une autre nourriture en abondance, ce qui est le cas pour les 3/4 de la population mondiale. Alors pourquoi continuer à tuer des vies si ce n'est pas pur égoïsme ?

    La viande et le poisson tuent, et pas seulement les victimes. Le dérèglement climatique en est l'une des conséquences.

    Alors le transport des innocents dont la fin du voyage consiste à être torturés ou massacrés, c'est NON depuis 12 ans. Un seul regret : avoir écouté trop longtemps la doctrine qu'on nous donne comme vérité : il faut manger de la viande.

  5. pouguy 23/07/2019 à 18:33:06

    il fait chaud, on mange moins de viande, et qu'on laisse ces animaux dans leur prairies s'ils en ont une, quand il fait chaud il faut surtout manger des fruits et des légumes. de toute façon, j'ai honte de mon pays de plus en plus quand je vois comment sont traités les animaux et le reste

  6. Bandy86 23/07/2019 à 18:32:39

    Nous avons des ministres qui se fichent pas mal du bien être animal, ils ne voient que ce qu'il y a dans leurs assiettes.

    Honte à eux, il faut respecter les animaux même ceux qui sont dans leurs dernières heures de vie, mais ....

  7. pepedom 23/07/2019 à 18:02:07

    pourquoi ne pas faire le transport la nuit entre 21 h et 5 h puis de mettre ces animaux a l abri de la chaleur 

    mais nos dirigent n en on rien a faire  pognon pognon il n y a que ça qui compte pour eux 

  8. icare7 23/07/2019 à 17:56:41

    Les animaux ne sont pas des OBJETS ! Quand les politiques bornés le comprendront ENFIN ! N'oubliez pas que les défenseurs des animaux sont AUSSI des élécteurs !

  9. SIDONIE 55 23/07/2019 à 17:53:16

    Je suis toujours horrifiée de voir passser ces camions rempli de betes assoiffées qui lechent les barres en métal.Pourquoi ajouter de la souffrance à une mort inéluctable.Les humains n'ont pas de coeur pour la plupart.C'est affreux

  10. lilinuchette 23/07/2019 à 17:25:26

    bien sûr qu'il faut interdire ces transports de la honte ! total soutien à 30 millions d'amis !