Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Enquête

Le scandale des « vaches à hublot » : nouvelle vidéo choc

L'estomac des vaches est percé d'un trou accessible par un "hublot". Une souffrance permanente ! ©L214 Éthique & animaux

Des vaches dont l’estomac est perforé d’un trou de 15 cm de diamètre sur lequel on pose un "hublot" : les lanceurs d'alerte L214 dévoilent de nouvelles images tournées dans le 1er centre privé de recherche en nutrition animale en Europe, qui appartient à l'entreprise Sanders, filiale du groupe Avril... Ce groupe agroalimentaire avait été épinglé par la Fondation 30 Millions d’Amis début juin 2019 à propos d'un élevage de poules pondeuses.

Elaborer et tester de nouveaux aliments destinés aux animaux d’élevage, pour en optimiser la productivité… au prix d’atroces souffrances ! Tournées au centre d'expérimentation de Sourches (Sarthe) entre février et mai 2019, les images de la nouvelle enquête de L214 révèlent la cruauté inouïe de la « recherche en nutrition animale ». Appartenant à l’entreprise Sanders, filiale du groupe Avril, cet établissement – le plus grand centre d’expérimentation zootechnique privé en Europe – prétend respecter le bien-être animal !

©L214 Ethique & animaux

Les animaux mutilés souffrent en permanence

Pour étudier leur digestion, les vaches sont « fistulées » : leur rumen (estomac) est perforé d’un trou d’une quinzaine de centimètres, refermé par un « hublot » que les expérimentateurs pénètrent à leur guise pour effectuer des prélèvements. Enfermés dans un bâtiment au sol bétonné et sans paille, ces animaux mutilés souffrent en permanence. Dans un autre bâtiment, des poulets peinent à se tenir sur leurs pattes du fait de la croissance accélérée de leurs muscles, tandis que des cochons, des lapins, des poussins et des veaux sont détenus dans des cages vides de tout aménagement.

Destinées à accroître la productivité des bêtes de rente via leur alimentation, ces recherches qui imposent des conditions de vie déplorables aux pauvres cobayes ont aussi des conséquences sur l’ensemble des animaux d’élevage. Ceux-ci se verront appliquer le même régime alimentaire, à l’origine de nombreux problèmes de santé. Le groupe Avril produit 1 cochon sur 8, 1 lapin sur 4 et 1 œuf sur 4 qui finissent dans nos assiettes !

« On pousse toujours plus loin ce cycle infernal »

« Aujourd’hui, de la sélection génétique à l’alimentation, tout est optimisé pour que les animaux produisent plus d’œufs, de lait ou de viande, déclare Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214. Nombre d’entre eux souffrent déjà de boiteries, d’infections, de problèmes pulmonaires ou cardiaques, troubles digestifs ou encore inflammation de la peau. Et pourtant, au lieu de stopper ce cycle infernal, on pousse toujours plus loin. Il est grand temps de remettre ce système inique en question. ».

Des organismes publics tels que l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), l’Idele (Institut de l’élevage), l’Itavi (Institut des productions avicoles, cunicoles et piscicoles) ou l’Ifip (Institut du porc) pratiquent des expériences similaires, affirme L214 par communiqué. L’association a porté plainte contre ce centre auprès du procureur de la République du Mans pour expérimentations en dehors des objectifs définis par la loi et pour sévices graves sur les animaux, et a adressé une pétition aux ministres de la Recherche et de l’Agriculture afin de demander la fin de ces pratiques.

Début juin 2019, la Fondation 30 Millions d'Amis et L214 déposaient plainte pour maltraitance animale contre un élevage de poules pondeuses fournissant le groupe Avril.

Commenter

  1. mangamaniac 06/07/2019 à 01:59:57

    je sais que ce n'est pas constructif. Mais j'ai envie de vomir. Quand, Où, Comment, et Pourquoi en sommes nous arrivés à de telles immondices. L'homme me répugne et j'ai peur de grandir en son sein, bercée par son égocentrisme.

  2. jess32 01/07/2019 à 21:11:49

    Je trouve que c’est un scandale , pauvres vaches ! Comment peut-on faire subir cela à des animaux qui n’ont rien demander ????

  3. Stephcal 01/07/2019 à 19:39:59

    Il faut arrêter tous ceci ça devient n importe quoi ont vas ou ?

  4. la puce 25/06/2019 à 12:24:05

    Littéralement abject, il n’y a pas d’autres mots le groupe Avril se distingue par son cynisme à être cruel envers les animaux au principe d’une pseudo-science qui, tout le monde le sait, n’est fait qu’au motif d’être dans une rentabilité extrême ! Boycottons tout de ce groupe et diffusons largement ces images.

  5. guilaine 80 23/06/2019 à 20:12:38

    Honteux mais jusque où ils vont aller tout cette bandes de barbares c'est bêtes n'ont rien demandé qu'ons leurs foutent la paix ils ont qu'à faire les expériences sur eux ils verrons la souffrance qu'ils inflige à c est pauvre bêtes dande bon a rien

  6. Anna04 22/06/2019 à 20:23:21

    Je suis relativement outrée de voir qu’une telle pratique existe ! Le bien être de l’animal est plus que malmené

  7. PecheMelba09 21/06/2019 à 09:57:51

    Je suis entièrement d'accord avec Karine et sa citation de Gandhi , cet homme sage d esprit à tout dit en une seule phrase ! honte à vous tortionnaires bourreaux !!!!!!!!

  8. laure.petitbon 21/06/2019 à 09:56:55

    La race humaine me dégoute !!!

    J'ai honte d'être cette race !!!

  9. Karine B 21/06/2019 à 07:53:17

    Gandhi a dit : "On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités".

    Victor Hugo a dit : "L'enfer n'existe pas pour les animaux. Ils y sont déjà".

    A bon entendeur ... !!!!!!!!!!!!

  10. invariant 20/06/2019 à 23:29:35

    Une majorité de Français s'indigne et c'est rassurant ; ce qui l'est moins c'est l'attitude de nos politicars de bas étage qui eux vont commencer par regarder plutôt du côté des lobbys.