Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Communiqué

Pour plus d’1 Français sur 2, la protection des animaux doit faire partie du grand débat national

© iStock Photos

Dans un contexte social agité, un sondage de la Fondation 30 Millions d’Amis mené par l’Ifop* confirme la forte préoccupation des Français pour la cause animale. Une très nette majorité (55 %) souhaite que ce thème soit abordé lors du grand débat national organisé par le président de la République. Une position tranchée, qui s’accompagne d’un fort taux de défiance envers le chef de l’État concernant sa volonté de défendre les animaux.

Un constat sans appel : près de 4 Français sur 5 (78 %) estiment qu’Emmanuel Macron ne prend pas suffisamment en compte la protection animale dans sa politique. Le grand débat national ne risque pas d’améliorer cette perception, puisque les thèmes sur lesquels les citoyens sont invités à s’exprimer laissent totalement de côté la cause animale. Pourtant, plus de la moitié de nos concitoyens (55 %) considèrent que la protection des animaux y a toute sa place !

Une défiance qui s’étend à la classe politique dans son ensemble et qui s’accroit : 73 % des Français estiment qu’elle défend mal les animaux, soit 6 points de plus qu’en 2018.

Les attentes des Français en faveur des animaux : le baromètre 2019

Chasse, exploitation des animaux sauvages dans les cirques, corrida, commerce de la fourrure, élevage intensif… pour la 2ème année consécutive, la Fondation 30 Millions d’Amis a sondé les Français sur leurs attentes concernant les animaux, leur bien-être et leur protection. Les résultats de ce baromètre sont édifiants.

 

L’opinion publique gronde. Elle estime que rien n’est fait en faveur du bien-être animal par ceux qui nous gouvernent.
Reha Hutin

« Cela fait plus d’un an que la Fondation lance l’alerte : nous voyons bien, sur nos réseaux sociaux, que l’opinion publique gronde. Elle estime que rien n’est fait en faveur du bien-être animal. Bien au contraire : ce sont les lobbys de la chasse, de l’élevage industriel et de l’agroalimentaire qui ont leurs entrées, tant à l’Elysée que dans les Ministères », s’indigne Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

« On leur fait des cadeaux exorbitants, et on ne prend pas en compte les doléances des associations de protection animale. Ce sondage montre à quel point nous avons raison », poursuit-elle. « J’espère que le gouvernement prendra enfin en compte le souhait de la grande majorité des Français : un plus grand respect envers ces êtres vivants et sensibles que sont les animaux. »

La fin de l’élevage intensif

83 % des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif, qui vise à augmenter la productivité en raccourcissant les phases de croissance de l’animal ou en utilisant des espaces réduits. Dans notre pays, environ 80 % des animaux subissent ce mode d’élevage, qui nie totalement leur caractère d’êtres vivants doués de sensibilité.

 

 

L’abattage des animaux sur leur lieu d’élevage

Pour éviter les souffrances liées au transport des animaux et les scandales de maltraitance dans les abattoirs, plus de 4 Français sur 5 (82 %) se disent favorables à ce que les animaux d’élevage soient désormais abattus sur le lieu de leur élevage par des professionnels.

 

 

L’interdiction du commerce de la fourrure

Plus de 9 Français sur 10 (91 %) s’opposent au commerce de la fourrure. Un rejet unanime d’une cruauté qui cause la mort de 100 millions d’animaux exploités puis abattus à cette fin chaque année dans le monde. Environ 309 000 personnes ont déjà signé la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis réclamant la fermeture des fermes à fourrure en Europe.

 

L’instauration du dimanche comme jour non chassé

Si près de 7 Français sur 10 (69 %) rejettent massivement la chasse, 84 % des Français souhaitent à minima que le dimanche devienne un jour non chassé. Un souhait quasi unanime et en constante augmentation : + 3 points par rapport à 2018 et + 30 points par rapport à 2009 (54 %). Alors que la chasse fait chaque année de nombreuses victimes, la France est le seul pays d’Europe où il est possible de chasser tous les jours de la semaine lors de la saison de chasse.

L’abolition de la chasse à courre

3 Français sur 4 (75 %) se prononcent pour l’interdiction de la chasse à courre. La France doit rejoindre les nombreux pays de l’UE qui l’ont bannie, à l’instar du Royaume-Uni où ce procédé était pourtant culturellement très implanté. La pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis contre la chasse à courre fédère déjà plus de 173 000 signataires.

 

 

 

L’interdiction de la corrida

73 % de nos concitoyens se prononcent pour l’interdiction des corridas en France. La pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis pour interdire définitivement la corrida en France a déjà recueilli plus de 308 000 signatures.

 

 

L’interdiction des animaux sauvages dans les cirques

2 Français sur 3 (67 %) sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques. 23 pays de l’Union européenne sur 28 ont adopté une telle mesure. De nombreuses communes de France ont clairement exprimé leur refus d’accueillir sur leur territoire des cirques exploitant des animaux sauvages, sous l’impulsion de la Fondation 30 Millions d’Amis et de l’association Code Animal. La pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis pour interdire l'exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants recueille déjà plus de 267 000 signatures.

L’interdiction des delphinariums

64 % des Français sont pour l’interdiction des delphinariums qui maintiennent en captivité des orques et des dauphins à des fins de divertissement. Fin 2018, les associations de protection animale se sont entretenues avec le ministre François de Rugy afin d’obtenir un arrêté ministériel interdisant la reproduction des cétacés dans les parcs aquatiques, sans aucun résultat.

 

La fin de l’expérimentation animale

86 % des Français sont favorables à l’interdiction totale de toute expérimentation animale lorsqu’il est démontré que des méthodes substitutives existent. Près de 2 millions d’animaux ont été utilisés pour la science en France en 2016, selon le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. La Fondation 30 Millions d’Amis adresse aux instances européennes une pétition afin qu’elle incite les états membres à mettre fin aux tests sur les animaux, déjà signée par plus de 281 000 personnes.

*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 auprès d’un échantillon de 1012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité de l’échantillon assurée par la méthode des quotas.

Commenter

  1. BABABIBI 16/02/2019 à 21:00:37

    Abolition chasse à courre et journée du dimanche non chassée, peu d'espoir avec un Président de la République et un Président du Sénat  qui sont contre. Evidemment leurs motivations sont compréhensibles !

  2. pouguy 13/02/2019 à 19:07:20

    les animaux sont des etres vivants comme les humains et doivent etre traités de la meme façon, c'est à dire dignement. macron ne pense qu'à sa personne, les animaux il s'en fiche pourtant ils ont besoin d'aide, donc il devrait y avoir un sujet sur les animaux dans le grand débat

  3. Bandy86 12/02/2019 à 19:24:08

    Mr Macron se fiche complètement de la souffrance animal, celà ne le touche pas, il y a un chien à l'Elysée, je serais curieuse de savoir combien de caresses il lui donne ???

  4. humanimal31 12/02/2019 à 18:25:08

    Bonjour a tous. Ce grand débat est un enfumage total et une perte de temps pour nos problèmes et ceux du monde animal. toutes les questions et toutes les propositions ont déja été faites a nos politiques et faut voir ce qu'ils en ont fait!!!TAXES A TOUT VA, TRAIN DE VIE DE L'ETAT ET DE LA HAUTE FONCTION PUBLIQUE PHARAONIQUE AU DETRIMENT DES SERVICES PUBLICS QUE L'ON A BESOIN (hopitaux,ephad,creches, postes,ect......).ALORS POUR NOS AMIS LES BETES JE N'ATTEND RIEN DE CETTE NOBLESSE QUI NOUS GOUVERNE!! VOIR LES CADEAUX FAIT AU MONDE DE LA CHASSE QUELLE QUEL SOIT. LES ASSOCIATIONS DE DEFENSE ANIMALE ONT ENCORE UN BEL AVENIR ET DU PAIN SUR LA PLANCHE! En ce qui me concerne,je continuerai a faire mon possible et selon mes petits moyens pour aider ces associations.

  5. icare7 12/02/2019 à 16:57:32

    E.Macron a fait " un coup " en adoptant un chien et puis ??? ... il a favorisé les chasseurs en baissant le prix du permis de chasse Ni lui ni aucun ministre concerné ( écologie - Agriculture - Mer etc ) se soucie du bien-être de l'animal ! Pas un mot et laxisme de la justice envers les tortionnaires : toue cette lâcheté politique  est profondémment écoeurante et lamentable !

  6. Bandy86 10/02/2019 à 22:17:23

    Si toute cette souffrance gratuite pouvait s'arrêter !!!!!

  7. GRAS 09/02/2019 à 16:05:23

    La protection et le respect des animaux doit être une évidence. Depuis toujours l'animal à largement contribué à l'évolution de l'humanité.

  8. mugiwara76000 09/02/2019 à 12:14:36

    Le gouvernement d'une s'en fout des animaux, et de deux ne tient pas compte de l'avis de ses concitoyens. L'important c'est de faire du fric et surtout ne pas contrarier les grands pour garder sa place de privilégié.

  9. lotus2003 08/02/2019 à 21:50:45

    c'est logique que les animaux font partie du grand débat. franchement pourquoi le gouvernement ne fait rien pour eux, parce qu'ils ne votent pas. moi, c'est sûr Macron, je l'aime pas, il est pour les chasseurs et pour tout les monstres qui maltraitent les animaux. c'est cruel mais surtout honteux

  10. drfran 08/02/2019 à 19:37:02

    j'ai en effet mis des propositions en me connectant sur le site du grand debat national mais je suis vegetarienne et je crains que le 1 français sur 2 malheureusement ne s'implique pas vraiment pour l'Animal et cela me desole..............

    S'il y avait une réélle implication il n'y aurait plus de Porcelet vivant l'horreur ,plus de Souris tortuée dans des lieux d'enseignement ........................de Mouton hurlant sous les rasoirs lui enlevant sa laine ..................;;eh oui c'est peut être pessimiste mais tant que ce gouvernement financera la peche ;la chasse ;mettra le profit en avant .........;l'Animal sera toujours exploité et les associations de defense des Animaux s'epuiseront ..........;oui oui je suis vraiment pessimiste car je vois l'humain tel qu'il est :mauvais ,cruel ,infect ;oui pour cela il est superieur