Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

La Fondation 30 Millions d'Amis condamne l'exhibition du bébé fauve d'un cirque au centre E.Leclerc de Guérande

La présence d'un bébé fauve dans la galerie marchande d'un centre commercial E.Leclerc a choqué. / DR

Installé dans la ville de Guérande (Loire-Atlantique), le cirque Zavatta Douchet a exhibé son bébé fauve tenu en laisse dans la galerie marchande du Centre Commercial E.Leclerc. La Fondation 30 Millions d’Amis a dénoncé cette action auprès de l’enseigne – qui a présenté ses excuses – et lui a demandé de s’engager à ne plus jamais accepter la présence de cirques exploitant des animaux sauvages dans ses espaces.

Le centre commercial E. Leclerc de Guérande (44) devrait regretter son soutien appuyé au cirque Zavatta Douchet… Le 6 août 2018, plusieurs témoins se sont offusqués d’apercevoir un bébé fauve du cirque exhibé au bout d’une laisse à l’intérieur même de la galerie Côte et Mer E.Leclerc ! « Je suis navrée qu’un centre Leclerc puisse faire la promotion de ce genre de spectacles en utilisant un pauvre fauve terrorisé », a vivement réagi Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.


Leclerc plaide un abus du cirque

Face à la polémique suscitée par ces révélations et à l’avalanche de critiques sur les réseaux sociaux, l’enseigne a été contrainte de présenter ses excuses dans un communiqué publié sur Facebook… et de bloquer les commentaires sur sa page ! Pour sa défense, la grande surface estime avoir été abusée par les circassiens, même si elle reconnaît avoir « consenti à que le cirque vienne chaque lundi matin durant la période estivale faire une présentation de ses numéros et [tenir] chaque jour une billetterie sur un stand dédié dans la galerie ».


La ville cautionne les cirques avec animaux, mais…

De son côté, la ville de Guérande – qui a bien autorisé l’installation du cirque sur sa commune – prône l’ignorance de la situation : « La ville n’est pas au courant de ce qu’il se passe entre le Centre Commercial Leclerc et le cirque, argue la Mairie. Si cela est avéré, c'est évidemment anormal. » Sommée par la Fondation 30 Millions d’Amis de clarifier sa position sur les cirques qui exploitent les animaux, la municipalité «  soucieuse du bien-être de la condition animale » affirme par voie de communiqué « qu’une réflexion sera engagée prochainement au sein du Conseil Municipal concernant l’installation de cirques avec animaux sur la commune ». La Fondation 30 Millions d'Amis prend acte de cette décision et sera très attentive aux conclusions qui en découleront.
 

« La fin des cirques avec animaux sauvages est inéluctable »

Aujourd’hui, pas moins de 106 communes françaises se sont déjà prononcées contre la présence des animaux sauvages dans les cirques. Un sondage réalisé en février 2018 par la Fondation 30 Millions d'Amis a montré que 67 % des Français (soit près de 7 personnes sur 10) demandent une réglementation qui mette fin à l’exploitation cruelle des animaux sauvages dans les cirques. Il est d'ailleurs possible de signer notre pétition demandant l'arrêt de ces conditions de détention et d’exploitation. « La fin des cirques avec animaux sauvages est inéluctable. Il faut aujourd’hui que les pouvoirs publics et les circassiens préparent cette transition tant pour les animaux qu’il faudra replacer que pour les artistes qui devront se reconvertir. Le plus grand pas serait qu’on l’on interdise la reproduction de ces animaux de cirque », rappelle Reha Hutin.

 

Commenter

  1. Polluxopoil 06/09/2018 à 21:26:56

    Est il possible de penser que dans les écoles, soit au programme le respect et la protection animale, que cela soit obligatoire dans les cours d instruction civique et dans l hémicycle de nos représentants nationaux. Maintenant, c\'est à chacun d entre nous d\'agir au quotidien, l éducation des enfants éveiller les consciences autour de nous, nos voisins, collègues, famille et dans ce cas bien précis,, boycott de l enseigne leclerc, une simple excuse ne suffit pas, d un poids lourd comme celui là, il faut des actes. C\'est révoltant, lamentable, et trop dur de voir cela, ce bel animal qui doit être dans son milieu naturel réduit à l esclavage.

  2. ducvideda94320@gmail.com 28/08/2018 à 18:32:12

    Apprenons à nos enfants à regarder de beaux reportages au lieu d'admirer une pauvre bête réduite en esclavage et arrachée à son milieu 

    Les gens sont trop d***** pour comprendre ?

    Plus jamais de cirques d'animaux 

  3. papillon4712 28/08/2018 à 17:19:42

    Dans la Commune de ma Région MIRAMONT DE GUYENNE le Maire Monsieur L******** accepte tout le temps des Cirques avec des Animaux, Honte à lui, ainsi que tous les autres Maires qui acceptent cela. On devrait vous balader en bête de foire en laisse dans vos rues, pour vous rendre compte ceux qu'endurent ces pauvres animaux, tout cela pour de l'argent.

  4. papillon4712 28/08/2018 à 17:15:07

    C'est honteux, mais comment le Centre Leclerc accepte cela, c'est inadmissible. B*****, arrêtez de prendre les animaux pour des objets de foire, laissez-les tranquille, vivre dans leur nature en PAIX.

  5. jadenina 28/08/2018 à 12:53:47

    c\'est honteux et lamentable.\n

  6. Hello&Co 25/08/2018 à 10:14:05

    Moi, j'aimerais bien voir un bébé tigre blanc parce que j'en ai jamais vu un. Mais le fait que ce soit dans un centre commercial ! Le pauvre, il a du avoir très peur, il devait y avoir plein de monde. Au début de l'arcticle, je me suis dit : ''Quesque j'aimerais être là". Mais après, savoir qu'il n'y avait pas sa mère, le pauvre. Ils sont vraiment fous les gens de ce cirque.

  7. timus.rigaut@gmail.com 23/08/2018 à 21:39:00

    Il semblerait que seul les messages de haine a l encontre des cirques ne faisant en rien avancer les choses sois disant inhumain sois tolere avec 30 milions d'amis.... vu que mon commentaire precedent n est plus visible sur le cite.

    y a t il au moins eu un rapport faisant etat de maltraitance des annimaux dans ce cirque?? 

  8. lety77 23/08/2018 à 19:34:17

    Je croyais que la détention d'animaux sauvages était interdite !!

    Je ne félicite pas le Centre LECLERC DE GUERANDE !!!

  9. aniwatata 23/08/2018 à 08:52:30

    Honte à ce Centre Leclerc, il faut interdire les animaux dans les cirques une bonne fois pour toute!!!!

    Mais aussi, il existe des  centres Leclerc qui emploient encore des agents de sécurité avec chien dits de "travail"  (pauvres chiens) pour sécuriser le parking, quelle honte à Michel Edouard Leclerc de ne pas interdire de telles pratiques, à l'heure des alarmes en tout genre...

  10. nato 23/08/2018 à 01:41:29

    La commune de Guérande accueille ce cirque tous les ans. Ils bombardent les voitures de flyers, contreviennent à la loi en apposant des affiches sur les eclairages publiques de toutes les villes et villages alentours, la police municipale de la Turballe m’a parlé de tolérance les concernant et bien messieurs dames à force de laisser faire, voilà ce qu’il se passe !