Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Plusieurs centaines d’oiseaux retrouvés enfermés dans un garage à Saint-Denis (93)

La Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue chez un « collectionneur » compulsif d’oiseaux, déjà condamné en 2007 pour mauvais traitements sur une trentaine d'animaux qui lui avaient été retirés. Lors de ce nouveau sauvetage, 230 volatiles emprisonnés dans son garage ont pu être récupérés.

Les équipes de la Fondation 30 Millions d'Amis ont découvert avec stupéfaction les conditions de vie des 230 oiseaux.

Inséparables, tourterelles, moineaux du japon, cailles, canaris, diamants de gould… Au total, ce sont 230 oiseaux d’une dizaine d’espèces différentes qui étaient amassés dans le garage d’un particulier à Saint-Denis, en région parisienne. A chaque recoin de la pièce, des cages de tailles variées, vétustes, sales, entassées les unes sur les autres. A l’intérieur, les volatiles y étaient confinés à même leurs excréments, sans jamais voir la lumière du jour.

Inquiétude sur la survie des oiseaux

Leur propriétaire, un homme de 62 ans, les négligeait complètement et ne contrôlait pas leur reproduction. Sur place, de nombreux œufs - dont certains cassés - ont été retrouvés.

En présence de la police municipale, de la police nationale et des services d’hygiène de la ville, la Fondation 30 Millions d’Amis a pu secourir l’ensemble de la volée (29/03/2018). « La plupart des oiseaux sont plutôt en mauvais état. Nous ne savons pas si tous pourront survivre », précise Arnauld Lhomme, enquêteur de la Fondation.

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +

Un passionné compulsif déjà condamné pour faits similaires

L’homme est un véritable « collectionneur » d’oiseaux d’ores-et-déjà condamné dans le passé à une interdiction de détenir des animaux pour des faits similaires. Une trentaine de volatiles lui avait alors déjà été retirée. Malgré ce jugement, il a donc récidivé pour satisfaire son loisir compulsif et agrandir sans cesse sa collection.

La Fondation 30 Millions d'Amis a déposé une nouvelle plainte à son encontre pour « mauvais traitements ».

Les volatiles seront bientôt transférés au Natuurlhupcentrum, en Belgique, une structure partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis spécialisée dans l’accueil des animaux exotiques.

Merci à tous les donateurs de la Fondation sans qui tous ces sauvetages seraient impossibles ! Ne l'oubliez pas, c'est grâce à votre générosité que nous pouvons venir en aide aux animaux détenus dans des conditions déplorables. Pour continuer nos actions, nous comptons sur vous : faites un don.

Commenter

  1. rm 20/08/2018 à 14:23:03

    il faudrait lui couper ses ailes a cet individu nefaste

  2. annicklefebvre18@hotmail.fr 17/05/2018 à 11:44:33

    punitions... peines et sanctions. quand le gouvernement va t il comprendre qu il dépend de l avenir de nos enfants. 

  3. rabeh02034194 13/04/2018 à 16:07:52

    si les peines etaient plus lourdes celà ne serait pas arrivé!!!, en plus c un recidiviste!!!, c'est quand que vous allez appliquer des lois strictes bordel????????

     

     

  4. Jaïa 12/04/2018 à 17:20:08

    et il recommence , les peines ne sont pas assez fortes en France 

  5. amabicho 12/04/2018 à 14:08:09

    Déja condamné et frappé d' interdiction, d'où l'intérêt de la création d' un fichier national des condamnés et verbalisés pour maltraitance animale ou possession illégale, et dans la mesure du possible, responsabiliser les éleveurs et les commerçants d' animaux afin qu'ils soient plus vigilants sur les conditions d' acquisition d' un animal, quel qu'il soit.

    Les services d'inspection sanitaire devraient être renforcés pour pouvoir se charger de ces contrôles.

  6. Bandy86 10/04/2018 à 21:24:52

    Il est beau le suivit de la france après un interdiction !!!!! Il devrait être renfermé en prison commes ces oiseaux, même avec l'age qu'il a, pas de pitié....

  7. pouguy 10/04/2018 à 17:27:16

    que de b***** là dedans, on se demande comment peuvent vivre ces pauvres volatiles. et puis, il lui a été interdit de posséder des animaux comment se fait-il qu'il ait pu avoir tout ça. le suivi de cet homme il est où ? apparemment il n'y avait personne, mais pour embeter un professionnel correct là il y aura quelqu'un pour l'embeter tous les jours ou presque.

  8. Agathe&co 08/04/2018 à 20:17:11

    je ne comprends pas comment on peut se considérer amateur ou professionnel en négligeant les animaux comme ça. Et après on dit qu\'il était déjà condamné avant ? C\'est vraiment n\'importe quoi...

  9. totoml 06/04/2018 à 00:26:26

    Et voilà encore une récidive. Cet homme a déjà était condamné et il recommence. Cela prouve qu’il n’y a aucun suivi. Il aurait dû être contrôlé régulièrement. La justice juge mais ensuite il n’y a plus rien. C’est écœurant. Ces pauvres oiseaux risquent de ne pas survivre. La faute à qui ?

  10. lotus2003 05/04/2018 à 18:04:36

    cet homme aurait dû aller en prison, comme ça les oiseaux étaient en liberté et non prisonniers. stop à cette justice trop gentille envers les monstres