Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Animaux de compagnie : l’identification en (légère) augmentation

© santypan - Fotolia.com

En 2016, le Fichier National I-CAD a enregistré un accroissement des identifications. La Fondation 30 Millions d’Amis rappelle que cette mesure – obligatoire – peut aussi sauver la vie de son animal.

Aimer son animal, c’est l’identifier ! Par puce ou par tatouage, l’identification de votre animal auprès du Fichier National I-CAD (Identification des carnivores domestiques) est obligatoire depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats.

En 2016, 1 360 872 identifications ont été enregistrées auprès de l’I-CAD dont 749 720 chiens et 608 336 chats. Soit une hausse de 1 % par rapport à 2015.

Pourtant, bien qu’obligatoire, l’identification ne va pas toujours de soi pour les maîtres d’animaux.

En effet, le Fichier National I-CAD recense à ce jour plus de 15 millions de carnivores domestiques identifiés : 10 millions de chiens, 5,8 millions de chats et 60 000 furets. Nous sommes loin des quelque 23 millions d’animaux domestiques (chiens, chats, nacs) présents dans les foyers Français selon TNS Sofres/ Facco (chiffres 2015).

Les chats, moins identifiés que les chiens

Cette année encore, on compte plus de chiens identifiés que de chats, alors que ces derniers sont plus nombreux. Bien que l’écart entre le nombre de chiens et de chats identifiés se réduise d’année en année, la Fondation 30 Millions d’Amis rappelle que l’identification des chats est tout aussi importante !

Identifier son animal, c’est le sauver

L’identification peut sauver la vie de votre animal préféré ! Une étude de l’ I-CAD et de l’institut TNS/Sofres révélait en octobre 2016 qu’un animal perdu identifié avait 40 % de chances supplémentaires d’être retrouvé qu’un animal non identifié.

La Fondation 30 Millions d’Amis a toujours prôné l’identification des animaux : « La puce ou le tatouage donne une identité à l’animal ! Ne pas le faire est une infraction, souligne Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. C’est également un moyen de responsabiliser les maîtres. »