Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

10 spécialistes du droit réclament l’interdiction de l’abattage des animaux gestants

10 spécialistes du droit animalier réclament un décret pour interdire l'abattage des femelles gestantes et ainsi éviter la souffrance © KD_65 - Fotolia.com

Après le scandale de l’abattoir de Limoges, 10 universitaires spécialistes du droit animalier interpellent le gouvernement pour qu’il adopte un décret interdisant l’abattage des femelles gestantes. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Des images tournées dans l’abattoir municipal de Limoges ont révélé une terrible pratique : des salariés ouvrant les poches des fœtus de vaches préalablement égorgées, pour ensuite les jeter dans des bennes remplies de viscères. Le fœtus meurt alors d’asphyxie in utero ou ex utero. Une pratique tolérée puisqu’une lacune juridique rend l’abattage des femelles gestantes légal.
 
« Convaincus que la réponse européenne pourrait être longue à obtenir alors que cette pratique doit être interdite au plus vite », 10 universitaires spécialistes du droit animalier en appellent au gouvernement afin qu’il interdise - par décret - l’abattage des animaux gestants à partir du dernier tiers du développement fœtal (09/11/2016). Cette interdiction s’inscrirait dans les objectifs européens de protection du bien-être animal rappelés à l’article 13 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne.

Une proposition de 10 universitaires

Cette initiative est pleinement soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis, qui parraine le premier diplôme universitaire en droit animalier à l’Université de Limoges.

En dépit des images chocs qui ont été tournées dans son abattoir, la ville de Limoges s’est fait une spécialité du droit animalier par l’intermédiaire de son université qui porte ce premier diplôme universitaire en la matière. Il était donc assez logique que les universitaires spécialisés en droit animalier et la Fondation 30 Millions d'Amis se saisissent de cette question juridique. C’est ce qui explique que cette proposition soit portée par les responsables et l’ensemble des enseignants du diplôme universitaire (DU) en droit animalier, ainsi que par le président du jury du prix Jules Michelet intimement lié au DU.

Le manifeste de 10 universitaires

Commenter

  1. jennifer pailot 15/11/2016 à 12:01:03

    c 'est horrible, c'est cruel. on peut faire autrement, il faut respecter la vie de l'animal, de la naissance à la mort. les vaches mettent 9 mois pour avoir leur veau, c'est si proche de l'être humain. il faut laisser les animaux vivre et grandir, les veaux avec leur mère, nous devons consommer moins de viandes pour retrouver un sens, un équilibre. la surconsommation, la surproduction ont fait de l'être humain, UN MONSTRE, et nous le payons déjà avec les problèmes de santé (dues à mauvaise alimentation, trop riche en viandes) il faut stopper cette horreur et revenir à des vraies valeurs.  

  2. jamesou 14/11/2016 à 18:04:21

    Au secours j'en peux plus de la betise humaine!!! comment on peut se comporter ainsi j'ai envie de vomir devant de telles images et surtout envie de casser la g***** à ces prétendus "eleveurs" je dirais plus : sadiques, enfoirés, résidus de matière fécale qui maltraitent leurs animaux en les faisant inséminer artificiellement pour après les laisser partir a l'abattoir enceintes!!Ils sont telment vicieux qu'ils sont capables maintenant vu le scandale de laisser accoucher une pauvre vache de son petit veau et de les amener tous les deux à l'abattoir!!!! honte à vous et pleins de malheur  pour le mal que vous faites a ces pauvres animaux! j'espère qu'il y a un dieu sur cette fichue terre qui va se réveiller et punir tous ceux qui se comportent mal avec les animaux

  3. Pelipahorse 12/11/2016 à 10:44:45

    Je suis d\'accord avec eux ... C\'est horible ce que qu\'ils fond a ses vaches gestantes ( ou non )...

  4. jacqueline1 12/11/2016 à 08:21:07

    Je suis scandalisée par cette pratique.

    Je ne comprends pas les agriculteurs ! Comment se fait-il qu'ils envoient leurs pauvres bêtes prêtes à mettre bas à l'abattoir !!!!! C'est ignoble. je suis outrée.

    Il faut arrêter cela au plus vite.

  5. Justy 63 11/11/2016 à 20:28:16

    C\'est un bon début mais ils devraient interdire l\'abattage de bébés animaux et leur mère.

  6. enayram 10/11/2016 à 20:19:27

    C'est TOUT le circuit et TOUS les abattoirs de France, d'€urope même, qu'il faut revoir.
    Pour l'heure, nous mangeons de la viande de lieux dirigés par des pervers sadiques dignes du IIIe Reich et ce n'est pas supportable.
    Ces abattoirs sont la honte du genre humain !!!
    Les directeurs de ces camps de la mort doivent être emprisonnés pour tortures et actes de cruauté, soignés (le personnel aussi d'ailleurs) et avoir INTERDICTION à vie d'approcher des animaux.
    C'est à vomir...

  7. lotus2003 10/11/2016 à 15:13:30

    il faut vraiment prendre conscience que celà ne s arrêtera jamais tant que les humains mangerons de la viande tout les jours en plus trop c est très mauvais pour la santé moi je pense à ses pauvres animaux que l on va tuer dans la souffrance celà me rend triste je suis végétarienne depuis des années et en très bonne santé 

  8. chamica-calista@hotmail.fr 09/11/2016 à 23:10:07

    cette loi ne fera que retarder l'inévitable massacre de ses pauvres animaux!!!! les éleveurs se contenteront d'attendre que les vaches aient mis bas pour les envoyer a l'abattoir..........accompagnées du petit qu'elles viendront de mettre au monde!!!! a quand la fin de toute cette hypocrisie????

     

  9. mylènevegan 09/11/2016 à 20:34:20

    C\'est horrible de traiter la vie de cette façon! Qui sont les hommes capables de faire une telle barbarie ? Je suis effrayée de voir toute cette souffrance animale et de voir comme les êtres humains peuvent être cruels, indifférents, sans la moindre ampathie. \n\"Ne fait pas aux autres ce que tu n\'aimerais pas qu\'on te fasse\"

  10. Gibou 09/11/2016 à 17:15:35

    Quelle horreur ! une cruauté de plus !