Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

La saison de la chasse est officiellement ouverte… L’occasion pour la Fondation 30 Millions d’Amis d’appeler les promeneurs à la vigilance pour éviter tout accident.

La chasse est désormais ouverte dans la plupart des départements français. Pendant plusieurs mois, chasseurs et promeneurs vont donc devoir cohabiter… à leurs risques et périls ! En effet, bien que 83 % des victimes des accidents de chasse sont les chasseurs eux-mêmes, l’ONCFS a relevé pour la saison 2015-2016, 24 accidents de plus qu’en 2014 (soit 146 incidents), toutes victimes confondues.

Comment éviter la menace ?

Pendant les promenades, piétons et cyclistes doivent donc redoubler de vigilance : portez des vêtements fluo et restez bien sur les sentiers. Si vous vous baladez avec votre chien, attachez-lui également un accessoire fluo.

Enfin, veillez à ne pas outrepasser les zones de chasse…

Ensuite, soyez attentifs aux panneaux : « Pour le grand gibier, chevreuils et sangliers par exemple, des panneaux sont installés pour poser les limites de la battue, et il est interdit de les franchir », décrit au journal La République des Pyrénées, Philippe Etcheveste, président de la Fédération de chasse des Pyrénées-Atlantiques.

Toutefois, pour les petits gibiers, les chasseurs peuvent les traquer seuls et ne sont pas obligés de signaler leur zone d’action.

Les zones « d’exclusion » théoriques

Normalement, un chasseur n'a pas le droit de tirer près des routes communales, départementales et nationales, des gros chemins. Quant aux chemins d’exploitation, la décision de permettre ou non la chasse sur cet espace revient au propriétaire du terrain.

Globalement, sur les chemins ou propriétés privées, les chasseurs doivent obtenir une autorisation auprès des propriétaires. « Le principe général c’est : vous n’avez pas le droit de chasser sur la propriété d’autrui sans son consentement », déclare Philippe Landelle, juriste à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Et s’il existe bien une disposition qui proscrit de chasser dans un rayon de 150 m autour des habitations, elle ne s’applique qu’aux chasseurs appartenant une association de chasse communale agréée (ACCA).

© Bruce-MacQueen - Fotolia.com

Sacraliser le dimanche

Lorsque vous croisez un panneau « réserve de chasse » ? Libre à vous de vous y promener en toute quiétude : il s’agit d’une zone où les animaux vivent en liberté et où les chasseurs ont interdiction de s’y aventurer. Restez vigilants tout de même !

Pour la première fois en France, une application mobile gratuite recense les zones et jours de chasse et les horaires de tirs, commune par commune, en Haute-Savoie. « Partage et Nature » a été lancée par la fédération des chasseurs de Haute-Savoie et promet une meilleure cohabitation entre tous…

Depuis plusieurs années, la Fondation 30 Millions d’Amis milite aux côtés d’autres associations pour que le dimanche soit un jour exempt de chasse, afin de permettre à tous de profiter pleinement de la nature ce jour-là, sans risquer pour sa vie.

Commenter

  1. Mollea 11/10/2016 à 13:05:38

    1 : On devrait interdire de tuer les animaux... C\'est affreux! \n2 : c\'est vraie faite attention danger a cause de la chasse du coup laisser pas vaut chien sans laisse. \n

  2. Judy_2610 19/09/2016 à 07:33:02

    Sérieusement partage et nature ??? Alors que vous les tués pour le plaisir pfffff...

  3. bouboule87 14/09/2016 à 14:12:20

    S'il était besoin de constater que la chasse ne peut attirer que des êtres répugnants, voir le fait divers du 12.09 à Comps dans le Var, où une laie et ses 5 marcassins ont été sauvagement massacrés ( dagués, assommés, criblés, etc..)par des chasseurs amis de la nature sûrement d'après M.laurent........

  4. bouboule87 14/09/2016 à 14:04:37

    Pour lotus2003

    Depuis bien longtemps sur la Terre, l'homme n'a plus besoin de chasser pour se nourrir  ........Vous venez de quelle planète ?....

     

  5. jean-claude.gliere@orange.fr0 14/09/2016 à 12:11:37

     

     

    les chasseurs sont des assassins refoules , une analyse

    psychiatrique de ces êtres inhumains nous apprendrais beaucoup sur leurs

    personnalites cachees

    et le resultat nous ferait froid dans le dos !!!

     

  6. HommeEstAnimal 13/09/2016 à 22:44:10

    Pour LAURENTMDDM@GMAIL.COM : Où voyez vous de la noblesse dans la chasse ? En quoi est-il noble de tirer avec un fusil sur un lapin ou un chevreuil ?  A mes yeux la chasse n'a rien de noble et telle qu'elle est pratiquée de nos jours il n'y a même pas de courage dans cet acte. 

  7. lotus2003 13/09/2016 à 21:19:26

    moi je suis contre la chasse mais il en faut un peu. c est pour ça que je leurs laisse la forêt jusqu\'à la fin de la chasse. tuer pour le plaisir non pour se nourrir oui 

  8. clemeudier1d 13/09/2016 à 18:52:56

    Suite à votre article , je pense que ce n'est pas à nous promeneurs de faire attention aux zones de chasse c'est aux chasseurs de faire attention a ne pas faire de dégats , ils devraient pas avoir le droit de tirer si près des maisons et surtout nous reveiller le dimanche matin par des coups de carabine : ils dérangent tout le monde , qu'elle plaisir de tuer des animaux et le pire c'est qu'ils disent qu'ils aiment la nature . Si les chasseurs aimaient la nature , ils préfereraient voir les animaux vivants plutot que morts ! 

    La chasse dans nos contrées n'est plus possible , trop d'habitations a proximité il faut revoir la réglementation en la matière ! Je demande l'annulation de la chasse le mercredi et le week end .

  9. bouboule87 13/09/2016 à 15:06:21

    Suite au commentaire ci dessous de LAURENTMDDM@GMAIL.COM :Votre argumentation Fait passer les chasseurs pour les "hommes" les plus vertueux dU TERRITOIRE....mERCI DE M'AVOIR FAIT COMPRENDRE QUE TUER EST UNE VERTU ... Et que vous êtes le rempart contre les louvetiers...

    .Argument maintes fois entendu par les brutes epaisses et courageuses en kaki et fusils de la campagne francaise contre des êtres sans defenses...Faire passer des assassins pour des bienfaiteurs, bravo, vous êtes très fort , monsieur laurent................

  10. Luyat.michel@orange.fr 13/09/2016 à 14:17:19

    Il n'appartient pas aux chasseurs de déterminer des espaces où ils peuvent pratiquer leur activité.

    En effet les espaces naturels sont libres d'accès à quiconque veut en profiter et ne peuvent en conséquence pas être accaparés par une minorité pour la pratique d'une activité dangereuse pour tous.

    Il est tout à fait anormal de rencontrer des panneaux indiquant que tel ou tel lieu est interdit aux  promeneurs sous prétexte de chasse. Parmi toutes les activités de plein air, la chasse est la seule qui se permet de déconseiller voire d'interdire l'accès d'une zone où une minorité s'autorise à pratiquer une activité dangereuse et malsaine pour tout le monde.  Il n'y a donc aucune raison d'inviter les promeneurs, randonneurs, cyclistes ou cueilleurs de champignons à se déguiser en jaune fluo afin d'être vu et minimiser le risque de prendre une balle perdue car même habillé avec des couleurs voyantes, le simple promeneur peut être tué par une balle perdue, sachant que les armes utilisées aujourd'hui ont une portée mortelle à 3 kms ,soit bien au delà de ce que peut avoir vu un chasseur. Les accidents mortels récents sont dus à des tirs d'irresponsables excités qui n'ont absolument pas vérifié sur quoi ils tiraient. les victimes étaient sur de larges chemins forestiers très fréquentés que les chasseurs connaissaient parfaitement et qui auraient du les dissuader de pratiquer leur activité en toute connaissance de cause. Il n'y a pas de cohabitation possible entre des gens armés, inconscients pour la plupart, avec le commun de nos concitoyens amoureux de la nature. La seule voie possible est l'abolition pure et simple de ce loisir mais pour celà il faudrait que nos hommes politiques le veuillent , ce qui n'est malheureusement pas le cas. En attendant on pourait peut-être suggérer que les randonneurs placent eux aussi des panneaux indiquant leur présence et conseillant vivement aux assassins en puissance de rentrer chez eux, de vendre leur fusil et d'acheter une bonne paire de jumelles ou appareil photo s'ils souhaitent réellement "observer" la nature et sa faune. La chasse n'est pas une nécessité ou une fatalité, elle n'est qu'une manie pratiquées par une minorité de gens sans scrupules et sans compassion pour la vie animale.

    Les chasseurs ne sont en aucun cas les "gestionnaires" encore moins les "protecteurs" de la faune sauvage. Il faut impérativement faire cesser cette imposture.