Fondation 30 Millions d'Amis > Mon animal et moi > Conseils > Comportement > Problèmes de comportement
Imprimer

Problèmes de comportement

 

Avec Hélène Chavanne, Vétérinaire Comportementaliste

Une fois toutes les difficultés pratiques surmontées (vaccination, tatouage, assurances…), il reste que votre animal peut, durant le trajet ou sur le lieu de vacances, faire des siennes. Agressif, agité ou craintif, votre compagnon exprime ainsi son malaise.

Comment vaincre ses peurs de la rue ?

Soyez patient et laissez-le s'habituer quelques jours à un parcours calme. Puis, en le captivant par un jeu de balle par exemple, entraînez-le peu à peu vers des lieux plus animés. S'il présente des mouvements de recul, ne le rassurez pas. Prenez au contraire un air dégagé devant ce qui l'effraie. Par contre, attendez toujours que votre animal ait vaincu son appréhension pour progresser davantage.

Il veut faire sa loi ?

Remettez-le à sa place... Votre animal a besoin d'autorité et de repères hiérarchiques pour se stabiliser. Plutôt que de le frapper, montrez-lui plus subtilement que vous êtes son maître. Profitez des vacances par exemple et de ce changement de territoire pour le remettre à sa juste place. Aménagez-lui un coin de couchage et un seul (panier, couverture, etc...). Vous l'y renverrez fermement en cas de bêtise ou pour être tranquille ; mais sous aucun prétexte vous n'irez le déranger quand il est dans son coin.

Il quémande ? A vous de commander !

Commencez par supprimer les friandises et les jeux de tiraillement. Afin de respecter la hiérarchie, donnez-lui à manger après vous et repoussez-le s'il vient mendier nourriture, caresses ou jeu. En revanche, choisissez un moment où il est calme et qu'il ne s'occupe pas de vous pour prendre l'initiative d'une balade ou d'un jeu. Récompensez-le chaleureusement chaque fois qu'il exécute un ordre ou obéit au rappel. Pour jouer, apprenez-lui vos règles...

C'est à vous de décider du moment du jeu et de sa durée ; donc, après 5 ou 10 minutes, vous cessez, arrêtez tout s'il s'excite trop ou refuse de donner la balle. Le but ? Lui apprendre à se contrôler pour son plus grand bien.

Pipi partout ? Reprenez tout à zéro !

Jusqu'à présent, vous avez puni votre chien à chaque fois que vous retrouviez des pipis chez vous. Sans succès. Et maintenant, votre chien semble avoir peur de vous et refuse même d'uriner devant vous. Résultat : il rentre de promenade la vessie pleine et se soulage derrière le canapé.

Seule solution : reprendre son éducation à la propreté à zéro.

Ne le punissez que s'il fait devant vous dans un endroit interdit. Sortez-le souvent, surtout après les repas. Prolongez les promenades jusqu'à ce qu'il ne puisse plus se retenir et félicitez-le très chaleureusement de la voix et du geste dès qu'il s'exécute dehors dans un endroit autorisé. Si des accidents arrivent, nettoyez avec de l'eau vinaigrée, sans commentaires et sans que votre chien ne vous voie.

Attention ! Les petits chats ne sont pas des petits chiens !

Si le chien est un animal sociable, rien n'est plus casanier qu'un chat. A moins qu'il ne vous soit très attaché, quitter son territoire peut être traumatisant pour lui. Mieux vaut alors le laisser dans son environnement tout en vous assurant que des voisins ou des amis viennent l'alimenter tous les jours. Si vous décidez de l'emmener, demandez conseil à votre vétérinaire. Il existe aujourd'hui des solutions qui rendront le voyage et les vacances plus agréables... pour tout le monde.

 

Créer mon espace ?

Oublié ?

  • Adoption chien, adoption chat, consultez toutes nos fiches d'adoption animaux
  • Faire un don à la fondation, c'est soutenir son action pour la protection animale
  • Contre la fourrure, l'expérimentation animale, les animaux sauvages dans les cirques ? Signez la pétition
 
Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales © Fondation 30 millions d'Amis 2014 | Tous droits réservés