Faites un don

Retourner à l'accueil > La Fondation > Nos combats > La corrida

Condamner la corrida

En France, 10 000 taureaux sont massacrés chaque année au nom d’une « tradition » barbare et la corrida continue sous l’influence du puissant lobby tauromachique. Alors que la majorité des Français souhaite l’interdiction de cette pratique cruelle, la Fondation 30 Millions d’Amis soutient toutes les actions pour faire disparaître ces spectacles de sang et de torture.

Introduite en France au milieu du XIXe siècle, la corrida espagnole s'est étendue progressivement dans le sud de la France, surtout à partir de 1850. Depuis cette date, elle n'a cessé de se développer et tente constamment d'élargir son territoire. Si de telles tentatives ont échoué à Marseille, en Ariège et en région parisienne (projet de feria au stade de France) la corrida s'est implantée à Carcassonne (Aude), en pays toulousain, à la Brède (Gironde), à Bourg Madame (Pyrénées Orientales)…  

Cette « tradition » est autorisée, par dérogation, depuis 1951 : si le Code pénal punit sévèrement les sévices graves et actes de cruauté envers les animaux, son alinéa 7 autorise les spectacles taurins avec mise à mort lorsqu’une « tradition locale ininterrompue » peut être invoquée. Cette exception légale aux sévices graves, simple tolérance du législateur face à des pratiques d’un autre temps, légitime la mutilation de milliers de taureaux chaque année en France et leur mise à mort dans de grandes souffrances.

Totalement opposée à toutes formes de violence, la Fondation 30 Millions d’Amis s'est toujours prononcée en faveur de l'abolition des corridas, spectacles de cruauté exhibant la mort et la torture d'animaux. Avec les associations vouées à cette cause, la Fondation lutte pour sensibiliser l'opinion à ce problème et parvenir à la disparition totale des arènes sanglantes. L'enjeu est d'importance car face aux protecteurs des animaux, le lobby tauromachique s'avère très puissant.

LA FONDATION EN ACTION 

  • La Fondation 30 Millions d’Amis soutient les principales associations anti-corrida (CRAC - Comité radicalement anti-corrida et FLAC - Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas) et leurs campagnes de sensibilisation dans les villes tauromachiques pour dissuader les touristes d’encourager, par leur présence, ces spectacles barbares et dégradants. Elle relaie les manifestations organisées par ces associations. 
  • Elle encourage les initiatives visant à interdire l’accès des jeunes enfants aux arènes dans le cadre de la tenue de corridas, par ailleurs par formellement dénoncé par l’ONU en mars 2014.
  • Elle soutient les propositions de loi visant à supprimer le 7e alinéa de l’article 521-1 du Code pénal et que la loi soit - enfin - la même pour tous. 

POURSUIVONS LE COMBAT 

  1. Aidez la Fondation à soutenir les actions de terrain des associations anti-corrida dans les villes tauromachiques du sud de la France et à continuer de faire pression sur les pouvoirs publics afin d’obtenir l’interdiction totale des pratiques barbares comme la corrida ou les combats de coqs.
  2. Signez notre pétition « Pour retirer la tauromachie du patrimoine culturel français » : Le Ministre de la culture et de la communication a pris la décision, en janvier 2011, d’inscrire la corrida au patrimoine culturel immatériel de la France. En légitimant cette pratique cruelle, la France a terni son image en devenant le premier pays au monde à effectuer cette démarche.