Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Alors que le froid s’intensifie en France, 30millionsdamis.fr vous guide pour préserver au mieux vos chiens, chats, chevaux, poules… avec les conseils de vétérinaires.

Les températures négatives s’abattent sur la France. Ce froid sibériens impose des précautions à prendre pour tous les animaux. Et comme pour nous, l’attention doit se concentrer sur les plus vulnérables : jeunes et âgés doivent particulièrement être chouchoutés car leur système immunitaire est plus fragile et ils peinent à se réchauffer. Ils risquent donc vite le coup de froid ! A noter toutefois qu’un froid sec impactera moins qu’un froid humide !

Les chiens

Les chiens peuvent être couverts avec des manteaux en hiver. © Pixabay.com

L’hiver, raccourcissez les promenades pour les chiens. Attention aux petites et races naines, mais aussi aux chiens très fins (par exemple le lévrier) ou ceux qui souffrent d’obésité, ils ont plus de mal à réguler leur température interne. Pour eux, comme pour ceux « qui n’ont pas de pelage ou très peu de sous-poils (comme les pinscher) », la solution c’est le manteau, explique le Dr Laetitia Barlerin, vétérinaire. « Le manteau n’est pas du tout un accessoire futile ! Il est absolument essentiel pour réchauffer ces chiens », insiste-t-elle.
N’oubliez pas non plus de protéger les coussinets, notamment les plus clairs : achetez des chaussons et appliquez « des baumes ou des cires vétérinaires qui vont former une couche de graisse. Le gras constitue une protection thermique. Cela permettra aussi d’hydrater ».

Quant à leur gamelle, « il n’est pas nécessaire d’augmenter les rations alimentaires de votre chien car il sort moins que d’habitude et prendra donc facilement du poids, sauf si vous avez prévu de l’emmener aux sports d’hiver ! » affirme la vétérinaire.

Les chats

En hiver, les chats préfèrent rester bien au chaud ! © Pixabay.com

« Les chats vont naturellement réduire leurs sorties au minimum. Ils vont rester bien au chaud tout l’hiver », indique le Dr Barlerin. Pour leur confort, vous pouvez placer leur panier près d’un radiateur, et de préférence loin des courants d’air comme près des fenêtres ou des portes.

Attention cependant, le chauffage de la maison peut être un facteur de déshydratation car il rend l’air plus sec. N’oubliez donc pas de remplir régulièrement une écuelle d’eau fraîche car ils ont tendance à boire davantage à cette période.

Les NACS

Les NACS ne souffrent pas de l'hiver puisqu'ils sont à l'intérieur. © Pixabay.com

Votre hamster, cochon d’inde ou lapin ne souffre pas à proprement parler de l’hiver puisqu’il n’est pas à l’extérieur. Toutefois, les NACS sont particulièrement sensibles aux différences de température (chaud/froid) et aux courants d’air. Par exemple, lorsque vous ouvrez grand les fenêtres pour aérer la pièce, déplacez la cage dans une autre salle. Pour détecter les courants d’air possibles, « placez une bougie à côté de sa cage. Si la flamme vacille, c’est qu’un courant d’air passe ! », rappelle Laetitia Barlerin. La bonne température doit être comprise entre 19 et 25°C.

Enfin, installez un régulateur d’humidité car ces animaux sont très sensibles l’hygrométrie de l’air.

Les chevaux

Les chevaux ont besoin d'une alimentation plus importante. © Pixabay.com

« Pour les équidés qui sont tout le temps dehors, il y a moins de souci car ils se sont faits un poil d’hiver. Les plus à risques, sont les équidés qui entrent et sortent », précise Paul Périé, vétérinaire rural en Normandie.

Toutefois, veillez à ce qu’ils aient toujours un abri et de la nourriture. « L’herbe est de mauvaise qualité nutritive en hiver, il faut donc apporter du foin et complémenter leur nourriture », ajoute-t-il.
Surveillez particulièrement l’abreuvoir, qui peut être parfois recouvert de glace... « Si besoin, dans les régions très froides, il existe des abreuvoirs chauffants ».

Vous pouvez aussi vêtir vos chevaux de couvertures spécifiques « mais attention à ce qu’ils ne suent pas trop en dessous, sinon c’est le coup de froid assuré ! », avertit le praticien.

Enfin, sorties interdites pour les poulains et les chevaux âgés qui se thermo-régulent mal !

Les ruminants

Les chèvres doivent toujours avoir un abri. © Pixabay.com

Pour ceux qui ont des chèvres de compagnie par exemple, il faut savoir qu’il y a peu de précautions à prendre en hiver : veillez surtout à ce que les ruminants aient toujours un abri propre, de la nourriture et de l’eau. On vérifie aussi qu’ils ne pataugent pas dans la boue ! Comme les chevaux, ils sont plus sensibles au froid humide : « Par temps de brouillard par exemple, on observe plus de pneumonies » révèle Paul Périé.

On ne met surtout pas de « jeunes animaux ni les plus âgés dehors ! » recommande-t-il.

Les poules

Les poules ont besoin d'un abri et d'une nourriture de qualité en hiver. © Pixabay.com

Les poules ont simplement besoin d’un abri bien isolé où elles pourront éviter le froid et les courants d’air ! Pensez aussi à maintenir une alimentation saine et nutritive. Comme pour tous les autres animaux, veillez à ce que leur eau ne gèle pas.

Les oiseaux

Les oiseaux peinent à trouver de la nourriture en hiver. © Pixabay.com

L’hiver, il faut aider les oiseaux à se nourrir : ils trouvent plus difficilement de la nourriture et brûlent davantage de calories pour se réchauffer. La Ligue de Protection des Oiseaux conseille de placer une mangeoire avec des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse, au centre du jardin, dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter l'accès aux prédateurs.

Tout aussi importante mais fréquemment oubliée : l’eau, indispensable à leur survie. Excepté en cas de neige - les oiseaux se contentent alors de la picorer - mettez-leur à disposition de l’eau tiède pour éviter qu’elle gèle, idéalement plusieurs fois par jour.

  • Retrouvez aussi toutes nos actus sur l’application 30 Millions d’Amis - Alerter, Adopter, S’engager, disponible sur l'App Store et Google Play.

Commenter

  1. Bandy86 01/03/2018 à 16:13:07

    Si tout le monde pouvait suivre ces conseils, et respecter nos animaux, nous serions dans un monde d'amour et de bonheur...... Mais la réalité est bien loin de tout ça.... malheureusement.

  2. okathena 01/03/2018 à 10:44:27

    C'est la première année que mon cheval ne rentre pas à l'écurie. Depuis de longs mois il a été sous un hangar d'où il pouvait sortir à volonté, puis actuellement dans un box d'extérieur qui lui donne aussi libre accès au pré. Il a développé un poil très long et épais, et il se porte le mieux possible sans avoir besoin d'être couvert. Il va avoir 34 ans le 8 mars, et il vit en compagnie de deux brebis - qui ont un beau "manteau" elles aussi. Notre chien (adopté à la SPA), labrador retriever (mélangé de chien plus grand) a un très beau poil épais, nos chats rentrent et sortent... et ont l'air en très bonne santé. Nous mettons dehors des plaques de graisse pour les oiseaux, et ils ont un grand abreuvoir : la mare.