Faites un don

Retourner à l'accueil > Conseils > Les 4 intoxications les plus fréquentes chez les animaux

Santé12.05.2017

Les 4 intoxications les plus fréquentes chez les animaux

A la maison, dans le jardin ou balade, de nombreuses substances qui nous entourent sont toxiques pour nos animaux. 30millionsdamis.fr vous dévoile les principales causes des intoxications animales.

Les cerisiers sont dangereux pour nos animaux. © Konstantin Aksenov - Fotolia.com

Pour savoir ce qui est le plus toxique pour les animaux, une étude allemande* a répertorié l’ensemble des appels reçus par 5 centres de toxicologie entre 2012 et 2015, soit plus de 9000 cas analysés. On y apprend notamment que ce sont les chiens qui sont le plus souvent victimes d’intoxication, suivis des chats et enfin des chevaux. Le mode d’empoisonnement le plus fréquent ? La voie orale à 92,9 %, puis la voie dermique (peau) à 3,2 %. Ne pas oublier non plus l’inhalation (1,1 %) et les piqûres et morsures (0,7%).

1- Les médicaments

© Fantasista - Fotolia.com

La première cause d’intoxication est l’ingestion de médicaments que nous laissons traîner (21,8 % des cas). Les principaux appels concernent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, comme l’Ibuprofène ou l’Advil, NDLR) qui sont effectivement toxiques. Dans la même veine, attention au paracétamol (contenu dans le Doliprane, Dafalgan…) que nous prenons assez couramment mais qui est toxique pour le foie et les globules rouges des animaux : un comprimé à 500 mg peut être fatal à un chat ou un petit chien.

Par ailleurs, beaucoup de maîtresses appellent car elles s’inquiètent que leur animal ait avalé leur plaquette de pilules (les contraceptifs hormonaux à usage systémique) : a priori c’est inoffensif.

Dans les produits vétérinaires, l’essentiel des intoxications se fait par les antiparasitaires externes (45,3 %). Le fameux anti-puces que vous appliquez à votre animal ne doit pas être avalé ! C’est surtout vrai pour le chat qui ne doit pas ingérer certains anti-puces pour chiens contenant de la Perméthrine.

2- Les plantes et champignons

© Pixabay.com

Les 5 plantes les plus souvent incriminées dans les intoxications végétales sont :

  • le prunus (laurier-cerise, cerisier à grappes, cerisier noir, sureau yèble, amandier, prunier…) ;
  • le taxus baccata (if commun) ;
  • l’euphorbia (euphorbes comme euphorbe des garrigues, euphorbe petit-cyprès…) ;
  • l’hedera (lierre grimpant) ;
  • le rhododendron.

Concernant les champignons, on observe des pics d’appels aux centres antipoison entre septembre et novembre. Comme nous, les animaux peuvent être intoxiqués par les champignons qu’ils dénichent… En tout, on compte une cinquantaine de champignons sauvages considérés comme vénéneux (amanite bouchon de mort, clitocybe…).
Attention, certains champignons tolérés par les humains peuvent quand même provoquer des problèmes de digestion aux animaux (pleurotes, morilles…).

3- Les pesticides

© Pixabay.com

Parmi les pesticides, les rodenticides (contre les rats) sont en tête, suivis par les insecticides (anti-fourmis notamment) et les molluscicides (contre les escargots, limaces).

La substance que vous devez surveiller sur les étiquettes des produits molluscicides est la métaldéhyde. C’est un composé très toxique voire mortel pour les animaux domestiques et sauvages (comme le hérisson qui s’empoisonne en avalant des limaces intoxiquées). Il est généralement présenté sous forme de comprimés ce qui favorise les risques d'empoisonnement par ingestion.

4- Le chocolat

© apitsada - Fotolia.com

L’intoxication par le chocolat concentre la majorité des appels aux mois de décembre, février  et avril : périodes de fêtes oblige (Noël, Saint-Valentin, Pâques) !
Le chocolat est un vrai poison pour les chiens et chats et ce, peu importe sa forme (pâte à tartiner, barre chocolatée, gâteau…). C'est la théobromine, une molécule contenue dans le cacao - et donc dans le chocolat - qui est dangereuse quand elle est stockée en grande quantité dans le foie. Méfiez-vous particulièrement du chocolat noir : il suffit d’une demi-tablette de chocolat noir pour tuer un chien d'une dizaine de kilos.

Intoxications : lesquelles sont mortelles ?

L’étude allemande conclue que lorsque l’évolution sanitaire des animaux était connue, les chercheurs ont constaté que les champignons et les plantes étaient les responsables du plus grand nombre de cas mortels (25,7 %) suivis des pesticides (17,1 %).
Soyez donc très vigilants lorsque vous partez vous promener en forêt notamment. Quand à votre jardin, n’utilisez pas de produits qui peuvent nuire à votre animal : suivez nos conseils pour faire de votre jardin un éden pour les animaux et pour identifier les dangers qui guettent vos animaux dans la maison.

* Etude allemande Systematic account of animal poisonings in Germany (2017).

Commenter

  1. Bandy86 16/05/2017 à 20:23:43

    Quand on les aime on fait attention à eux. Ce ne sont pas des choses mais des êtres vivants qu'il faut protéger au mieux. Si tout le monde en était conscient il y aurai moins de problème. mais c'est loin d'être le cas.