Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > 2 millions de chats sauvages seront euthanasiés en Australie

Politique21.07.2015

2 millions de chats sauvages seront euthanasiés en Australie

Le gouvernement australien prévoit d’euthanasier 2 millions de chats sauvages d’ici 2020. Ils seraient responsables de l’extinction d’une vingtaine d’espèces. Une mesure radicale qui aurait pu être évitée. Les explications de 30millionsdamis.fr.

Visuel d'illustration. © zhenikov1- Fotolia.com

« Il est très important de souligner que nous ne détestons pas les chats. Nous ne pouvons juste pas tolérer les dommages qu'ils causent à la faune. ». C’est par ces mots que le Commissaire aux espèces menacées, Gregory Andrews, a justifié le nouveau projet du gouvernement australien. D’ici 2020, 2 millions de chats sauvages devraient être euthanasiés notamment avec des appâts empoisonnés, le tout de façon aussi « humaine et efficace » que possible. Une application smartphone permettra aussi de signaler ces chats aux autorités.

Les chats sauvages, dangereux prédateurs ?

D'après les scientifiques australiens, les chats sauvages seraient les principaux responsables de l'extinction de 28 espèces de mammifères depuis deux siècles et menaceraient la survie de 120 autres espèces. Chaque jour, ils tueraient 75 millions d’animaux. Parmi leurs victimes, le bilby, le numbat ou encore le chat marsupial de Geoffroy ou de nombreux oiseaux.

Selon des informations du journal anglais The Guardian, l’Australie détient le taux record d’espèces menacées dans le monde. Aujourd’hui, 1800 espèces sont en voie d’extinction sur son territoire. En cause : les chats sauvages mais aussi l’industrialisation de l’agriculture et le développement d’autres animaux nuisibles.

Le gouvernement prévoit donc la création de zones de protection pour ces espèces menacées où leurs prédateurs auront complètement disparus.

La stérilisation, un acte responsable

Ces chats, arrivés avec les colons européens dans les années 1700 appartiennent à la même espèce que les chats domestiques mais sont devenus sauvages et se sont reproduits puis propagés à travers toute l’Australie. Ils seraient aujourd’hui plus de 20 millions.

Une surpopulation qui mène aujourd’hui à une politique brutale qui aurait pu être évitée si des mesures de prévention avaient été adoptées. En France, la Fondation 30 Millions d’Amis finance la stérilisation des chats abandonnés et sensibilise les propriétaires d’animaux à cet acte responsable.

Commenter

  1. Gloutchik 30/10/2015 à 03:25:36

    Je rejoins MON10 et son avis!!! D'ailleurs vu la surpopulation féline en France, gageons que nous risquons les mêmes problèmes...

    Que les particuliers stérilisent leurs chats au lieu de venir ensuite pleurer sur les abbatages massifs!

  2. Mon10 03/08/2015 à 15:29:45

    Certes, tuer deux millions de chats, ce n'est pas réjouissant.

    Cependant, il est certain qu'une population d'animaux errants trop importante nuit gravement à la biodiversité et à la vivabilité des lieux. Du fait de leur surnombre, il est difficilement envisageable de tous les stériliser ou les euthanasier médicalement. Il faut rester réaliste et se rendre compte du coût et du temps que cela représente.

    Au risque de choquer certains membre de ce site, je pense que cette décision n'est pas inhumaine. Si les choses sont bien faites, ces petits chats souffriront peu et s'éteindront vite. Après quoi, il serait intéressant de mettre en place des mesures préventives de stérilisation. Mais à l'heure actuelle, c'est un peu tard. Il faut d'ors et déjà réduire la population.

    J'ai conscience toutefois que ces pauvres chats ne sont pas la source numéro un de la dégradation de la planète et de la nature, loin de là, mais ils participent certainement à la disparition de certaines espèces menacées. Celles-là n'ont elles pas le droit d'être sauvées ?

  3. kenzoamour 23/07/2015 à 10:01:22

    C' est terrible la décision prise par ce gouvernement il devrait mettre en place un plan de stérilisation et soutenir l' association des chats errants ENCORE DE LA MALTRAITANCE !!!