Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Un chat torturé à mort près de Nîmes (30)

Maltraitance18.11.2014

Un chat torturé à mort près de Nîmes (30)

Une plainte pour actes de cruauté et sévices graves a été déposée à l’encontre de trois jeunes qui ont utilisé un chat comme ballon de football à Vauvert (Gard). La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile, attend la plus grande sévérité de la part de la justice.

Photo d'illustration : © celiafoto - Fotolia.com

Duchesse n’a pas survécu. Cette chatte a vécu un long calvaire avant d’être euthanasiée, le 1er novembre 2014. L’animal a servi de ballon de foot à trois jeunes Gardois avant que des passantes ne repèrent la scène et mettent fin à cette torture.

Rappel des faits

Les faits remontent au 31 octobre dernier, dans la commune de Vauvert, dans le Gard. Sabine et Claudette, présidentes des associations Moustaches et coussinets (Saint-Nazaire-de-Pézan) et Chats grains d'amour (Aigues-Vives), ont raconté ce qu’il s’est passé au journal Midi Libre : « Nous avons su que Duchesse jouait tranquillement dans un arbre lorsqu'ils l'ont fait tomber à coups de pierres. Ils l'ont alors jetée en l'air, la laissant retomber lourdement sur la chaussée. Ils lui ont donné des coups de pied. Ils l'ont balancée... » expliquent-elles au journaliste.

Le verdict du vétérinaire est sans appel. L’animal, dans un état de choc, présente un traumatisme crânien et des lésions respiratoires profondes, et l’euthanasie sera finalement décidée par le praticien pour abréger les souffrances du pauvre félin.

Jeunes âgés de 12 à 13 ans

Selon les informations du Midi Libre, les auteurs présumés des faits sont âgés de 12 à 13 ans. Ils ont été entendus par la police mais le parquet de Nîmes n’a pour le moment pas engagé de poursuites. Ils seraient connus pour des incivilités. Ils pourraient répondre « d’actes de cruauté » si le procureur de la République décide de les poursuivre.

Duchesse n’avait pas de propriétaire, mais elle était nourrie et soignée par des associations locales dites de « chats libres ». La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile dans cette affaire et espère que les faits seront sanctionnés.

Commenter

  1. launiko 10/02/2015 à 22:08:53

    Quand j'ai lu cet article je n'ai pas pu retenir mes larmes quel honte!

    Ils méritent le même sort on s'en fiche si c'est des enfants pour moi c'est des monstres!

    Il feront quoi quand il seront plus grand?!

    J'aurai honte d'être leurs parents

    J'aimerais beaucoup savoir on en est la justice avec cet affaire?!

  2. magali.ducept@gmail.com 01/01/2015 à 19:08:11

    ces petites merdes devraient etre envoye en maisons de redressement au usa

  3. raymond.brancheriau@dbmail.com 11/12/2014 à 17:21:13

    Que Monsieur le procureur se décide rapidement, meme s'ils sont jeune,une lourde Sanction doit étre pronocer.Les gens attende une réponses d'evant cet acte HORRIBLE:Il existe le tiroire caisse et la prison,APPLIQUEZ merci.

     

  4. 54 10/12/2014 à 19:00:24

    Les serrials killer ont commences comme ca par torturer des animaux .Avis a la justice.....

  5. jpuce64 26/11/2014 à 19:38:00

    Ils commencent par les animaux , ils continuent avec les adultes dans peu de temps , sanctions sévères vis à vis de ces petits cons , et nettoyages gratuitement et encadrés dans des refuges qui en ont bien besoin !!!

    bien entendu , une lourde amende , ils ont toute leur vie pour la regler  !!!

  6. betty.boom@hotmail.fr 24/11/2014 à 20:26:45

    je suis choquée par ces actes ignobles, sales merdeux!!

     

  7. labastille34@gmail.com 23/11/2014 à 21:10:00

    Je rejoins tous les commentaires de révolte contre ces êtres dits "humains" (il faudrait revoir le terme !). Je voudrais ajouter que ces ados n'auront pas de pblm pour trouver du boulot plus tard.. qu'ils postulent dans les abattoirs, ils y trouveront une place tant que la justice ne fera rien contre ces crimes.

  8. emir076@orange.fr0 23/11/2014 à 18:27:14

    Tant qu'ils ne seront pas punis plus que ça,ils continueront.moi habitant près d'une rivière,des jeunes l'été s'amusaient à attraper des petites grenouilles,leur mettaient des pétards dans la bouche et PAF.je suis allée les voir et leur ai mis deux claques à chacun.rassurez vous ils n'ont pas demandé leurs restes.Je ne veux pas que l'on fasse du mal à quelque animal qu'il soit.Bonne route 30 Millions d'amis.

     

  9. darkvador 23/11/2014 à 12:52:15

    Vauvert est une petite commune et les langues se délient : une punition s impose ils sont connus donc l anonymat n est plus de mise.....

    Ignoble mais la vengeance est un plat qui se mange froid...c est une petite commune et les langues se délient si la justice est impuissante nous avons les moyens, sales barbares et dégénèrės

     

     

     

     

  10. CLARADATOU 23/11/2014 à 12:06:08

    Horrible, l'horreur , monstrueux Actes de 'cruauté gratuité ces gosses sont des barbares et ils feront quoi lorsqu'ils seront plus grand ?? Ils vont continués sur les animaux et les humains ??????? Cela me donne envie de faire des études de droit pour punir a VIE ces monstres et aussi les parents des actes de leurs gamins car ils sont responsables eux aussi de leurs agissements et font peut être de même ?? Elle était adorable, ne faisait pas de mal sauf d'essayer de survivre dans cette jungle de vie !! Je suis écœurée l'humain est capable du pire ca me dégoûte. Ils ont 12 ans et pourtant un cerveau ??? qui ne va malheureusement pas servir à grand chose si justice n'est pas faite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  alors je n'ai aucune pitié pour eux et qu'ils se retrouvent dans des prisons ou centre pour jeunes délinquants afin de payer l'addition de leurs cruautés sur un être sans défense. Ensuite lorsqu'ils travaillerons de payer a VIE sa dette envers les animaux en versant à la société protectrice des animaux une somme même minime mais qui rappèlera a ses monstres chaque mois le meurtre gratuit de cette pauvre bête....... En plus de la lois de créer un fichier avec les noms de ces monstres pour que cela cesseeeeeeeeeeeeeee