Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Tours : trois mois ferme pour le bourreau de deux chats

Maltraitance10.09.2014Mise à jour le 20.10.2014

Tours : trois mois ferme pour le bourreau de deux chats

Le tribunal correctionnel de Tours (37) a étudié un cas particulièrement grave de maltraitances commises sur deux chats, dont l’un n’a pas survécu. La Fondation 30 Millions d’Amis attend la plus grande fermeté de la justice, qui a mis sa décision en délibéré au 17 octobre 2014.

Irma, qui a survécu. Photo : © DR

Mise à jour (20/10/14) : Le tribunal correctionnel de Tours (37) a condamné l’ancien compagnon de la propriétaire des animaux à six mois de prison, dont trois mois ferme pour « actes de cruauté ». Il a également écopé d’une interdiction définitive de détenir un animal, à la grande satisfaction des parties civiles, dont la Fondation 30 Millions d’Amis. Actuellement incarcéré pour d'autres faits, le jeune homme, âgé de 24 ans, n’était pas présent lors de son procès. La décision de justice est très proche des réquisitions du procureur, qui avait réclamé sept mois de prison, dont trois mois ferme.

C’est dans une salle comble que se sont déroulées les plaidoiries des différentes parties, au tribunal correctionnel de Tours, en Indre-et-Loire (9/9/14). A l’encontre du prévenu, accusé d’actes de cruauté et de sévices graves commis sur deux chats, le procureur a requis 7 mois de prison dont 4 avec sursis, accompagnés d’une mise à l’épreuve de deux ans. Le parquet a également réclamé une interdiction définitive de détenir un animal et d’une obligation de soins.

Rappel des faits

L’affaire remonte au mois de mars 2014. Deux chats en bonne santé sont adoptés par un jeune couple au refuge « Félin pour l’autre » situé à Joué-lès-Tours (37). Quelques jours plus tard, l’adoptante ramène les animaux au refuge car ceux-ci semblent souffrants. Les chats sont conduits chez le vétérinaire, qui décèle, à l’aide de radios, de multiples fractures des côtes, de la colonne vertébrale, de la queue ainsi qu’un décollement de la peau et de multiples hématomes.

Le mâle, nommé Donald, n’a pas survécu aux blessures infligées, selon le certificat vétérinaire. Son autopsie révélera de « violents coups portés sur l'arrière-train ». La femelle, Irma, placée en famille d’accueil, recouvre progressivement ses forces.

Plainte de la Fondation

Les enquêteurs portent rapidement leurs soupçons sur le compagnon de la jeune femme, actuellement incarcéré pour d’autres faits. La propriétaire accusera son compagnon d’avoir martyrisé les chats en son absence, et portera plainte à son encontre. Ce dernier sera rapidement inculpé. Le jeune homme a nié les faits.

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile et une vingtaine d’associations de protection animale à ses côtés, attend la plus grande sévérité de la justice dans ce dossier révélant des actes d’une grande cruauté. Le jugement a été mis en délibéré au 17 octobre 2014.

Une page facebook est dédiée aux deux petits félins.

Commenter

  1. launiko 10/02/2015 à 22:22:26

    Quel honte! 

    Pauvre bête sa me répugne de voir des gens comme sa vivre!

  2. launiko 10/02/2015 à 22:21:47

    Ils aurait mériter pire!!

  3. Jean Chagnon 30/11/2014 à 19:51:36

    Le délinquant aurait mérité davantage!!!!!

  4. darkvador 04/11/2014 à 16:30:44

    3 mois c'est peu pour la gravité des faits. En plus,  il ne se présente pas au procès, lâche, monstre, il faut espérer qu on le reconnaisse et que sa misérable vie devienne un enfer. 

  5. xav28800@live.fr 21/10/2014 à 11:00:39

    3 mois ferme c'est deja bien ! sa fait reflechir !

    surtout que maintenant il a un casier judiciaire vu qu'il va faire de la prison !

    et en plus il risque de perdre du boulot ! et dans de plus en plus d'entreprise, on demande se genre d'info !

     

     

     

     

  6. c.aubry9@hotmail.fr 20/10/2014 à 13:34:25

    Tout à fait cette peine est ridicule.!!!!!!!! Mais merde comment on peut enfermer cette merde juste trois mois avec tout ce qu'il a fait????? Il faut vraiment montrer à toutes ces raclures humaines qui martyrisent ces pauvres animaux qu'il y aura des punitions à la hauteur de leurs actes!!!!!! Quel exemple cette justice souhaite donner à ces détraqués si ce débile n'a écopé que de trois pauvres mois? ???????? 

  7. puce62 09/10/2014 à 19:56:09

    Cette peine n'est pas assez sévère!! franchement cela prête à rire de lire cela.

    Quand on imagine la souffrance endurée par ces pauvres chats.

    Ces sales individus vont au refuge les adopter dans quel but ?? faire du mal et c'est tout!

    Pas d'amende ?? il y à de plus en plus d'animaux torturés! nous sommes dans un

    monde de malades, qui ne savent plus quoi faire pour être remarqués.