Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > En justice pour avoir massacré une portée de chiots

Maltraitance15.02.2013

En justice pour avoir massacré une portée de chiots

Le TGI de Cahors (46) a reconnu coupable un homme de sévices graves sur des chiots, tués dans des conditions particulièrement sordides. La Fondation 30 Millions d’Amis avait déposé plainte avec constitution de partie civile dans ce dossier.

En justice pour avoir massacré une portée de chiots

Photo : © DR

Mise à jour (20/8/14) : Sur les deux chiots survivants, l’un a bien été adopté. Mais le second, Haustin, âgé aujourd’hui de 2 ans, est toujours pensionnaire du refuge de Figeac (46). Lucie, bénévole, connaît bien le petit croisé griffon. Elle lance aujourd’hui un appel à l’adoption : « C’est un petit chien adorable, très câlin et très pot-de-colle. Il lui faut une famille patiente et calme, car c’est un animal un peu angoissé ». Ne voyant que d’un œil, Haustin est très sensible au bruit. Il s’entend bien avec les chiens femelles on dominantes, mais peut se montrer agressif avec les mâles, et - à savoir - il a peur des chats. « Nous cherchons un foyer dans le Lot ou les départements limitrophes (Aveyron, Cantal, Corrèze, Dordogne, Lot-et-Garonne et Tarn-et-Garonne, NDLR) afin de faire un suivi régulier de cette adoption » précise la jeune femme. Plus de renseignements au 06 46 38 19 45.

Ce sont des faits d’une extrême violence qui ont été examinés par le tribunal de grande instance de Cahors (46) en janvier 2014. Un homme était accusé de « sévices graves », « destruction volontaire et sans nécessité d’animal domestique » et « mauvais traitements », pour avoir tué - ou laissé pour morts - quatre chiens lui appartenant. La brigade de gendarmerie de Saint-Géry avait été chargée de l’enquête. Les deux chiens qui avaient survécu ont été confisqués à leur propriétaire à titre définitif.

Chiens enterrés vivants

C’est à la suite d’un appel téléphonique d’un particulier très choqué que les membres du Masaq [Mouvement Associatif pour la Sauvegarde des Animaux du Quercy, NDLR] - s'étaient rendus dans une ferme de cette petite commune du Lot (2/2/2013). Ce qu’ils avaient découvert dépassait leurs pires craintes : un chiot, âgé d’à peine quelques mois, était recroquevillé sur lui-même, gravement blessé. A quelques mètres, un autre chien vivant - qui se révélera être la mère - était à moitié enterré. Au fond du jardin, un autre chiot a été retrouvé, les yeux crevés. Enfin, un corps était découvert : un troisième chiot, sans doute issu de la même portée mais qui n’avait pas survécu, et dont le corps était en état de décomposition.

Les différents certificats vétérinaires faisaient état de nombreuses blessures, dont des ulcères à l’œil, des hématomes très importants sur le crâne « compatibles avec des traumatismes contondants ». La mère avait dû être euthanasiée, l'un avait définitivement perdu l’usage d’un œil, les yeux du deuxième chiot seront finalement sauvés. 

En France, « le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité » est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende selon l’article 521-1 du code pénal. Les deux chiots avaient été placés en isolement pour recevoir les soins nécessaires.

Commenter

  1. marley22 20/03/2014 à 09:42:53

    ces horribles faits me donnent la nausée, et à chaque fois me perturbent . Je ne peux imaginer que les humains puissent faire des choses comme ça, je pense à ces petits loulous comment ils ont du souffrir ! qu'on lui fasse pareil à ce mec ! il ne mérite rien d'autre !

  2. venus91 19/03/2014 à 17:03:28

    Il n'y a pas de mot pour qualifier ces salopards de tous poils qui ne respectent rien, on a qu'à appliquer la loi du talion à eux mêmes parfois, j'aimerai bien retourner au moyen âge car ces gens n'en sont pas sortis !

    Quand on ne veut pas de petits on stérilise la mère, pourquoi faire souffrir la mère et ses bébés qui n'ont rien demandé, seulement être aimés et vivre...

    La loi encore une fois sera clémente envers ces gens, qu'attendent nos politiques pour s'implique dans la cause animale...

    Le jour où les politiques se décideront, je pourrai aller voter en toute confiance, je suis écoeurée, que ces faits se produisent régulièrement...

    Quelle vie attendent ces pauvres chiens mutilés, j'espère qu'ils trouveront une famille compatissante pour leur faire oublier toutes ces souffrances...

  3. Priska-Ayouk 04/01/2014 à 14:36:37

    Odieux, une fois de plus !!

    Je fais partie du monde rural, et franchement, oui, il devrait y avoir plus de protection pour les animaux ... normes ... audits ... ce sont là de bonnes idées, qui mériteraient d'être étudiées par les autorités ... mais aussi soutien humain, car n'oublions pas que derrière la misère animale il y a souvent un désarroi des hommes (je ne parle pas là en faveur de cet abominable personnage, les sévices volontaires n'ont aucune excuse à mes yeux). L'environnement émeut tout le monde aujourd'hui, sauf paradoxalement la plupart des paysans qui ne voient la terre - et les animaux - que comme un moyen de gagner de l'argent ... du plus grand et plus moderne des exploitants au plus petit, celui que personne ne voit, la goutte d'eau dans la mer agricole trop souvent teintée du rouge-sang des animaux souffrant dans une stabulation délaissée, un poulailler abandonné, un pré sans abri ni nourriture ... jusque dans les maisons parfois (un rural est souvent un chasseur, le chien un outil souvent moins bien considéré que le fusil !). Animaux souffrant aussi dans les exploitations "bien menées" : veaux confinés et vaches attachés (ça mange moins et ça grossit plus vite), poulaillers éclairés en permanence (ça produit plus d'oeufs), cochons emprisonnés (dents et queue coupées pour qu'ils ne se "bouffent" pas entre eux, de folie) ... on rencontre celà même à l'échelle du particulier qui ne possède que quelques animaux. Autant dire que pour quelqu'un comme moi, qui souffre de la misère animale, c'est difficile à supporter

    BRAVO à vous qui avez oeuvré pour ces chiots, à la justice qui a quand même donné 3 mois fermes à cet ignoble individu (ça le fera peut-être réfléchir), j'aurais aimé un commentaire de l'association SL, et merci à 30 M d'A pour tout

    Sandrine 

  4. mimichatonblanc 02/12/2013 à 15:48:29

    ARRETONS CE MASSACRE ANIMALIER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    BEAUCOUP TROP D' ANIMAUX CE FONT MASSACRER A LA SECONDE !

    OUVREZ VOS YEUX OUVREZ VOTRE COEUR A SES PAUVRES PETITS

    ILS ONT BESOINS DE VOUS ICI ET MAINTENANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!Yell

  5. mimichatonblanc 02/12/2013 à 15:43:59

    Le 23/11/2013 à 07:40:24, Color Me a dit:


    Encore une révolte de plus ! Et toujours plus de chagrin ! J'ai beaucoup de peine pour ces jeunes chiens et j'adresse un grand merci et mes meilleures pensées du coeur à ceux qui les ont recueillis. Il s'agit là d'un triste constat devant l'odieuse barbarie d'un individu du monde rural. Ce monde n'ayant de cesse de faire parler de lui sur le sujet : les maltraitances et autres cruautés envers les animaux qu'ils exploitent ou les animaux domestiques et puis la chasse qu'il affectionne tout particulièrement. Ne peut-on pas militer pour la création d'AUDIT ou d'une quelconque NORME ISO... obligatoires pour ces gens là. Peut-être que j'avance là une idée illusoire ou stupide, mais après tout beaucoup d'entreprise y on recours. Le monde rural recèle bon nombre d'individus potentiellement dangereux, cela me parait évident à la vue de cet article et de bien d'autres affaires du même acabit. L'essence même de leur activité repose sur la notion d'exploitation et de la mort en série d'animaux. Courage à toutes et à tous.

    Amicalement.

    Color Me

  6. mimichatonblanc 02/12/2013 à 15:32:09

     

     

     

    les malfaiteurs animaliers sont de sales CONNARDS de merde ! massacrer de pauvres animaux ! ils devraient ce mettre a leur place ! vraiment, j' aurais préférée être un animal plutôt qu' un humain !

    j' est idée que je trancherais bien la gueule de ces grains de rien du tout !!!!!Yell 

     

     

  7. Sanz* 26/11/2013 à 21:40:04

    Ce que nous regrettons, c'est que nous avions monté un dossier complet et précis sur les faits de ce barbare et fou....
    Effectivement, il a été dit pendant le procès que "les Teckels ont été écrasés par un godet", mais c'est très loin de l'horrible réalité ! Haustin et sa famille ont tous été massacrés à coup de pelle dans la nuque, un à un.... en ayant préalablement subit des tortures diverses....
    Seuls 2 ont été sauvés !!!!!!!! Cet homme est un fou, pas un homme qui a simplement laissé un godet écraser des chiens gentiement alignés dessous....

    Nous regrettons donc amèrement les inexactudes dans ce procès car nous aurions comme tous souhaité une peine beaucoup plus élevée !! Notre dossier montrait avec exactitude et analyses vétérinaires le côté barbare de cet homme...

    Haustin et Hiphop n'ont pas été défendu comme ils l'auraient mérités... Mais c'est aussi ça la protection animale parfois....

    Quoi qu'il en soit notre rescapé est en très bonne forme maintenant, un grand travail de sociabilisation fait qu'il est devenu un chien merveilleux et très en demande de contact avec l'homme !! C'est une grande fierté pour nous d'avoir rendu à ces deux amours une vie digne !!

    Venez constater ses progressions sur les diverses pages du Refuge de Figeac/MASAQ....
    En attendant, il vous envoie à tous de grandes léchouilles <3

    Haustin du refuge de Figeac 

  8. ilikethepet's16 26/11/2013 à 20:09:47

    Et encore une de plus... Je tiens à préciser que de telle personne devrait être dans un établissement spécialisé et non pas une prison, car éprouver du plaisir a faire du mal n'est pas quelques choses de normal! Il n'y as pas de gens mauvais, il n'y a que des gens seins d'esprit et d'autre non! Cet personne ne l'ai pas et doit être prise en charge mais aussi subir les conséquences de ses actes! 

    Plus je connais les gens plus j'aime les bêtes!

     

  9. Color Me 23/11/2013 à 07:40:24

    Encore une révolte de plus ! Et toujours plus de chagrin ! J'ai beaucoup de peine pour ces jeunes chiens et j'adresse un grand merci et mes meilleures pensées du coeur à ceux qui les ont recueillis. Il s'agit là d'un triste constat devant l'odieuse barbarie d'un individu du monde rural. Ce monde n'ayant de cesse de faire parler de lui sur le sujet : les maltraitances et autres cruautés envers les animaux qu'ils exploitent ou les animaux domestiques et puis la chasse qu'il affectionne tout particulièrement. Ne peut-on pas militer pour la création d'AUDIT ou d'une quelconque NORME ISO... obligatoires pour ces gens là. Peut-être que j'avance là une idée illusoire ou stupide, mais après tout beaucoup d'entreprise y on recours. Le monde rural recèle bon nombre d'individus potentiellement dangereux, cela me parait évident à la vue de cet article et de bien d'autres affaires du même acabit. L'essence même de leur activité repose sur la notion d'exploitation et de la mort en série d'animaux. Courage à toutes et à tous.

    Amicalement.

    Color Me

  10. Bouddica 21/11/2013 à 17:33:50

    ...On peut retenir dans ce verdict : 3 mois ferme, ce qui est très très peu vu la barbarie infligée à ces êtres sans défense, l'interdiction de posséder un animal, ce qui est rassurant dans un sens, mais dans le cas de cet ignoble exploitant agricole, on peut se poser la question suivante : à  savoir s'il va vraiment se retrouver sans animaux, étant donné son job ?...Va t-il, du coup, changer de cap ?  de job ? Va -t-il pointer au chômage ? vendre des cacahouètes ? Allons donc ! Et pour combien de temps est -il condamné à ne plus posséder d'animaux ???? Qui contrôlera le statut de ce monstre dans les mois à venir ?

    Quant aux 1 500 euros d'amende, c'est sans commentaire.....

    Si seulement Haustin pouvait parler.......................

    EN CONCLUSION :

    Bravo à 30 Millions d'Amis pour tout ce travail.

    En y réfléchissant bien, ce ne sont pas 500 euros qui répareront toute la barbarie et les heures d'agonie certaine infligées à ces pauvres bêtes...