Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > 13 mois ferme pour le bourreau d'un chien

Maltraitance17.11.2011

13 mois ferme pour le bourreau d'un chien

Un jeune homme a été condamné à 13 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cambrai (59). Il a été reconnu coupable d'avoir massacré son chien à coups de couteau et de massue. La Fondation 30 Millions d'Amis salue une peine à la hauteur de la gravité des faits commis.

13 mois ferme pour le bourreau d'un chien

Un jeune homme a été condamné à 13 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cambrai (59). Il a été reconnu coupable d’avoir massacré son chien à coups de couteau et de massue. La Fondation 30 Millions d’Amis salue une peine à la hauteur de la gravité des faits commis.

13 mois ferme pour le bourreau d'un chienC’est une peine d’une fermeté incontestable qui vient d’être prononcée à l’encontre d’un homme de 30 ans, jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Cambrai (59) pour avoir torturé à mort son chien : 15 mois de prison dont 13 ferme, ainsi que deux années de mise à l'épreuve et une interdiction de détenir un animal pour une durée de 5 ans (15/11/11).

Couteau de boucher

C’est dans la nuit au 10 au 11 novembre 2011 que ce trentenaire s’est acharné sur sa chienne Volka, un berger malinois de 7 ans, dans la petite commune d’Inchy (59). Dans un état d’ébriété avancé, il s’empare d’un couteau de boucher et massacre son animal dans un bain de sang. L’enquête rapportera également qu’il a eu recours à une massue, puis à un fusil.

Des témoins de la scène préviendront les gendarmes de Caudry, dans le Nord, qui ne pourront que constater le déferlement de coups auxquels a succombé Volka. Le suspect, déjà connu des autorités pour des faits de violence, est placé en garde à vue, puis présenté au tribunal sous le régime de la comparution immédiate, une procédure juridique accélérée utilisée lorsque les preuves réunies sont suffisantes.

Un jugement exemplaire

Le jeune homme tentera de se justifier en avançant son impossibilité de recourir à l’euthanasie - qui lui coûterait trop cher - pour ce chien dont il souhaitait se débarrasser. Un argument (!) qui n’a visiblement pas convaincu le tribunal de Cambrai. « Les tribunaux se montrent de plus en plus fermes lorsque des actes de cruauté sont commis à l’égard des animaux, se félicite Maître Eva Souplet, avocate de la Fondation 30 Millions d’Amis. Cela se traduit par une application réelle du code pénal*, et on ne peut que s’en réjouir. »

La Fondation 30 Millions d’Amis salue une sanction à la hauteur de la gravité des faits, même si elle déplore que l’interdiction de détenir un animal ne soit pas définitive.

*L’article 521-1 du code pénal prévoit jusqu’à deux ans de prison et 20 000 euros d’amende

Photo d'illustration : © Sophie Stamatiou - Fotolia.com

Commenter

  1. anatole 19/03/2012 à 12:17:26

    bonjour,a tous les amis des animaux

    je n'ai q'un mot.......faudrais que j'ai le pouvoir de punir ces gens

    aucun animal ne demande quoi que ce soit..je ne comprend pas,et quon arrete de dire que ces gens c'est des malades........c'est des monstres qui n'existe pas sur notre terre.......

    si j'etais juge et pour impliquer la lois,les punitions serais a l'exemple des supplices quils inflige a un animal qui demande que de l'amour

    je suis atterée,,,,,,,,je les pendrais haut et cour par les couilles jusqu'a mort sans suive,,,,,,,,pas de pitié ces gens méritent le pire des suplices

    a vous les amis des bétes gros bisous

    anatole

  2. bolion 16/03/2012 à 13:56:06

    des actes de tres hautes barbaries,pourquoi les peines sont limitées a2ans,parce que la mort d'un animal n'a pas d'importance encore??

    c'est un etre humain comme nous,seulement lui respecte l'homme, je commprend pas que vous trouvez ,vous 30 millions d'amiis correcte ces sentances,il y a des tortures d'enormes souffrances ,les animaux sont tués par des fous ,des gens completement hors du temps ,de l'inutilité,2 ans c'est tres peu pour le calvaire completement enorme qu'ils ont endurés ,lui ce coupable a chaque fois s'en tire avec la vie et apres ,il fera quoi ,il recomencera autrement...desolation de ce monde  a complicité devenant si simple.la honte  ..

  3. dianagirl 10/03/2012 à 20:27:10

    je me pose la même question que gaudichat. il ne devrait plu pouvoir avoir d'animaux à vie. qui l'empêchera de recommencer dans 5 ans???

  4. gaudichat 04/03/2012 à 17:24:49

    eux pourquoi il n'a pas interdiction de detenir un animal a vie???

  5. sarrah 04/03/2012 à 16:11:03

    ENFIN UNE PEINE DE PRISON...

    mais qu'est-ce qui vous empêche d'interdir à une telle brute de détenir un animal A VIE ?

    pourquoi ne pas appliquer tout simplement LA LOI qui prévoit 2 ans de prison et 

  6. patsuricate@free.fr 15/02/2012 à 13:58:06

    ENFIN LA JUSTICE §§§§§§ ce nest pas encore un triomphe mais au mons on a l impression que la cruaute a ete entendu ... merci a 30 millions d amis d exister et de faire avancer les choses ... quelle horrible souffrance pour ces anmours des des detrauqués massacres et se trouvent encore des circonstances !!!!!!

  7. natt 27/12/2011 à 20:15:31

    félicitations à la justice du nord. un vrai fou ce mec j'espère qu'il trouvera un ami des bêtes en prison

  8. natt 27/12/2011 à 20:06:44

    pour le boxer jeté du 4 eme etage bonsoir encore une bien triste affaire où un de nos amis est mort. Hélas je me permets de vous préciser que de la prison avc sursis signifie que la personne ne va pas en prison elle ira seulement si elle commet une nouvelle infraction dans un certain délai. bref il n' a rien eu. qu'il continue....

  9. espérenza 16/12/2011 à 13:34:00

    c'est deja un grand pas que les peines soient prononcées ; que ces actes de barbarie et de violence soient reconnus et sanctionnés et encore plus sévèrement. Mais c'est à vie que l'interdiction de posseder un animal aurait dû etre prononcée ; j'ai bien peur que ce genre de type renouvelle ce genre d'action

  10. magali358 15/12/2011 à 10:13:27

    bonjour je suis d'accord heureusement il a était condannée mais cela n'est pas suffisant la peine est trop courte il a quand meme oter la vie a un animal il en avait pas le droit et l'interdiction de détenir un chien peandant 5 ans cela non plus n'est pas assez.il faut le condanné au moins a 10 ans de réclusion criminel il faut savoir que les personnes qui sont capables de tué un chien avec de tel actes de barbarie sont capable ensuite de tué des humains et cela a était prouver en plus il dois plus avoir le droit de détenir un animal a vie.Personnelement je lui ferai subir la meme chose qui a fait subir a son chien mais malheureusement on a pas le droit. De toute façon la justice Française est mal faite et trop longues.