Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Chine : plus de chien dans les assiettes ?

Justice28.01.2010

Chine : plus de chien dans les assiettes ?

Les députés chinois s’apprêteraient à voter une loi contre le mauvais traitement des animaux. Un texte qui - s’il était voté - pourrait bannir définitivement les tortures liées à l’industrie de la fourrure et les plats à base de viande de chat et de chien. Une victoire pour les défenseurs des animaux que salue la Fondation 30 Millions d’Amis.

La Chine pourrait adopter une loi contre la maltraitance animale

Les députés chinois s'apprêteraient à voter une loi contre le mauvais traitement des animaux. Un texte qui - s'il était voté - pourrait bannir définitivement les tortures liées à l'industrie de la fourrure et les plats à base de viande de chat et de chien. Une victoire pour les défenseurs des animaux que salue la Fondation 30 Millions d'Amis.

Les deux principales agences de presse chinoises diffusent depuis le 26/01/10 auprès de tous leurs homologues internationaux la nouvelle : la Chine votera, d'ici la mi-avril, une loi contre la maltraitance animale. Le projet de loi présente les lignes directrices permettant de prévenir les maladies et de prodiguer les soins médicaux adéquats aux animaux. Actuellement, seuls les animaux sauvages sont protégés par la législation chinoise. Or seront concernés par ces nouvelles mesures les animaux sauvages, de ferme, de compagnie, de laboratoire et tous ceux utilisés comme outil de travail. Par ailleurs, des recommandations relatives au bien-être des animaux de rente lors de leur transport et de leur abattage seraient incluses.

Une scène de vie quotidienne, en Chine, qui pourrait bien disparaître

Sur le front du droit des animaux depuis plus de 30 ans, la Fondation 30 Millions d'Amis ne peut que se réjouir de l'initiative chinoise. La cruauté envers les animaux et la consommation de chiens et de chats y restent encore largement répandues ; des restaurants proposent de la "viande parfumée", autrement dit du chien, dans tout le pays et le chat est largement consommé dans le sud de la Chine.

"Cela fait une dizaine d'années que nous sommes en contact avec de nombreuses associations de défense des animaux sur place et que nous les aidons, que ce soit pour mener des campagnes contre la consommation de viande de chats et de chiens ou de l'utilisation de leur fourrure.  Si ce texte est adopté et appliqué, notre persévérance aura porté ses fruits" précise Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. "Mais arriver à convaincre les autorités chinoises du bien fondé de nos combats a été très difficile ; il a fallu de longues années et nous avons eu beaucoup de déceptions. Il faut donc rester vigilant ! Rappelons simplement que depuis 2006, la Chine a interdit l'élevage des ours pour leur bile. Or cette loi n'est malheureusement restée qu'un voeu pieux."

Des amendes jusqu'à 50 000 euros

Des modifications concernant la loi Criminelle chinoise accompagneraient ce projet de loi prévu pour avril 2010, afin de traduire les actes de cruauté envers les animaux en infractions pénales ! Bilan, la consommation de viande de chien ou de chat pourrait valoir au consommateur comme au revendeur une amende de 500 euros - l'équivalent d'un mois de salaire pour un travailleur urbain - assortie d'une peine de prison ferme de 15 jours. Par ailleurs, abattoirs et boucheries susceptibles de proposer ces produits se verraient infliger des amendes allant de 1000 à 50 000 euros.

Pour la directrice du bureau IFAW Asie, Grace Gabriel, "La Chine vient de faire un pas en avant considérable, non seulement pour les millions d'animaux victimes d'actes de cruauté mais aussi pour le pays qui véhiculerait ainsi une image de progrès social et d'harmonie." La surveillance et la gestion de l'application de la loi seront prises en charge par des bureaux de la sécurité publique (l'équivalent de notre police nationale, ndlr), et les services vétérinaires nationaux.  Tandis que les citoyens chinois auraient à leur disposition un numéro d'urgence leur permettant de signaler des mauvais traitements constatés sur animaux.

Pour autant, si la Fondation 30 Millions d'Amis se félicite que des avancées significatives pourraient voir le jour prochainement quant à la condition des animaux en Chine, elle n'oublie pas que des progrès considérables relatifs aux Droits de l'Homme restent à faire dans ce pays.

Commenter

  1. sandra67 27/05/2010 à 17:21:31

    ok ici on parle du martyre que les chiens endurent avant de passer dans l'assiette des chinois mais chez nous en france c'est pareil avec les cochons , les vaches , les chevaux et tout les animaux que nous mangeons !

    certe , le chien , le chat est pour nous un animal de compagnie et facilement domesticable et c'est pour cela que ça nous chocs autent !

    mais dans un autre pays(en inde il me semble) , on y vénère la vache !! jamais  ils n'en mangeraient .... ils peuvent donc nous traiter de meurtrier , non ?

     donc je dis que dans l'ensemble si nous ne sommes pas végétariens c'est une chose mais que l'individu qui emmène ces animaux à l'abattoire ainsi que ceux qui les abattent en les fesant souffrir , doivent être punis !

    je pense que dans ces endroits là il n'y a pas asser de services vétérinaires ou fraudes qui y passe !!!  

  2. adeline31270 27/05/2010 à 16:23:43

    Alors sa en est où? Par ce que elle devait passer en avril 2010 et on est en mai ? :)

  3. alex357M 12/05/2010 à 19:59:58

    moi je pensse que sa devrais completement arreter ces c....... de manger ces animaux!!!

  4. Phébus des Tours 07/05/2010 à 16:56:55

    Le problème n'est pas seulement que les chiens soient mangés, c'est surtout qu'ils souffrent le martyre avant... sans parler des tortures qui leur sont infligées, à eux et aux chats, "au nom des traditions" ! Ce qui est sûr c'est que cette loi serait un grand bond en avant pour la Chine.

    Je ne vois en effet pas pourquoi, alors que certains chiens et chats sont privilégiés et pouponnés, les autres ne seraient bons qu'à être mangés ou tués pour leur fourrure... J'ai bien du mal à comprendre... (vous me direz, chez nous, il y a des chevaux qui sont chouchoutés et soignés, alors que d'autres ne sont bons qu'à prendre des coups dans les jambes pour ensuite aller à l'abattoir. C'est parfaitement exact.)

  5. farlo59 22/04/2010 à 10:23:32

    il était temps que ces actes de barbaries envers les chiens et les chats réveillent le pays !

  6. malaurie 18/04/2010 à 14:48:40

    Je trouvent ça inhadmissibles ça naurait jamais du exister des choses pareils aucun animal ne meritent cette souffrance

  7. zitaloukalily 12/04/2010 à 18:24:20

    Enfin la chine va voter le projet de loi mais pas chance, les chiens et les chats souffrent plus en plus chaque année.... c'est horrible. J'ai lu le livre sur différent entre les manger et les élever. Je n'ai jamais vu. Les chiens et les chats ne sont pas jouets. Je souhaite voter interdire à manger les chiens et les chats.

  8. Fanjudo 15/02/2010 à 14:51:11

    Je le savais que je ne devais pas perdre espoir de cette acte de cruauté envers les animaux, je le savais que 30 millions d'amis pouvait le faire... J'en verse quelques larmes car depuis tout ce temps que jeme suis battu avec ma famille,mes amis et mes voisins que cele sécerrait!! OUI OUI victoire!! Je vous remercie indefiniment pour cela!!!!

  9. limousine87 14/02/2010 à 21:46:43

    souhaitons que la loi soit voter et surtout ..respecter !.. enfin!

  10. louphelie 13/02/2010 à 21:06:10

    Moi je dirais allélouya(dsl pour l'ortographe ^^') !!!!! Car sa fait effectivement des ANNéES de combat pour que cette loi passe enfin en Chine mais bon attendons plutot que sa se fasse et de pa se fair de fausses joie pour le moment se serait dommage .bref bonne chance a la fondations et merci pour ce que vous faite!!Laughing