Fondation 30 Millions d'Amis
Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Retourner à l'accueil > Actualités > Révélation d’images insoutenables dans un élevage de cochons dans le Tarn

Maltraitance12.04.2018

Révélation d’images insoutenables dans un élevage de cochons dans le Tarn

Une vidéo dévoilée par l’association lanceur d’alerte L214 révèle les conditions de vie horribles des cochons dans un élevage d’engraissement dans le Tarn. Une plainte a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile.

23 millions de porcs sont tués chaque année en France.

Des animaux blessés et mutilés. Des rats morts laissés dans les couloirs. Une saleté intolérable. La vidéo tournée en février 2018 par l’association L214 dans un centre d’engraissement intensif de cochons situé dans le Tarn dénoncent les conditions de vie des porcs, obligés de patauger dans leurs excréments, confinés à l’intérieur des bâtiments sans jamais pouvoir sortir. Les images révèlent également un manque criant de nettoyage dans certaines parties de l’élevage : saleté sur les murs, toiles d’araignées immenses, murs délabrés, poussière… Des manquements qui ont un impact sur la vie des animaux et sur leur santé : pathologies respiratoires et transmission de maladies sont ainsi favorisées.

>> Partagez sur Facebook, Twitter et Google +

Blessures, morsures sévères, plaies infectées

« Dans cet élevage, les animaux sont également nombreux à présenter des traces de morsures aux oreilles, signe que les conditions de vie des cochons ne sont pas adaptées à leurs besoins comportementaux. Enfin, nous avons pu relever que des animaux présentant des blessures sévères n’ont pas été isolés des autres, ce qui ne conduit qu’à aggraver l’état d’infection de leurs plaies », note le porte-parole de l’association.

Quant aux mutilations de la queue, elles ont été rendues systématiques, ce qui est pourtant interdit par la réglementation (arrêté du 16 janvier 2003).

La Fondation 30 Millions d’Amis partie civile

 

Comment le consommateur peut-il encore cautionner cette souffrance macabre ?
Reha Hutin

« L214 alerte la DDPP du Tarn concernant la situation sanitaire particulière de cet élevage, et déplore l’incapacité des services de l’État à détecter de telles situations » ajoute-t-elle.

Une plainte pour « mauvais traitements » et « acte de cruauté » a été déposée. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile.

Après inspection des services vétérinaires du Tarn (11/04/2018), « sur les 1300 animaux présents sur l'élevage, 11 animaux blessés ou malades ont été euthanasiés. La mortalité annuelle, habituellement observée à un niveau compris entre 3 et 4 % pour des élevages similaires, est de l'ordre de 9 % en raison des conditions d'ambiance dégradées ». Les services de l'Etat ont mis en demeure l'exploitant de procéder à des mesures à court terme et moyen terme.

86 % des Français opposés à l’élevage intensif

« Au vu de ces images atroces tristement répétées, comment le consommateur peut-il encore acheter des produits issus de cette souffrance macabre ? », interpelle Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis qui rappelle que « 95% des élevages de porcs en France sont intensifs ».

Un mode d’élevage pourtant refusé par une très large majorité de nos concitoyens : dans un sondage de la Fondation 30 Millions d’Amis mené par l’Ifop en février 2018, 86 % de Français se prononcent résolument contre. En moyenne, les élevages porcins français comptent 190 truies reproductrices pour une production de 4 700 cochons par an. Le porc étant la première viande consommée par les Français, 23 millions sont tués chaque année dans les abattoirs.

Commenter

  1. HommeEstAnimal 21/04/2018 à 12:56:41

    Cet individu doit être sévèrement puni en l obligeant a vivre ds les mêmes conditions. \nje suis quasi végétarien je ne mange que très rarement du poisson et moins de viande\nma première motivation : refuser la manière dont nous traitons les animaux

  2. Jaïa 19/04/2018 à 19:29:27

    je suis pour l'élévage intensif , 

  3. keria 18/04/2018 à 14:50:28

    Horreur ! Pas besoin d'aller voir un film pour en trouver. Pauvres bêtes alors que les éthologues ont démontré qu'ils sont aussi intelligents que les chiens. Comment L.214 se sont-ils procurer les images vu que l'éleveur ne voulait pas les laisser entrer ? Par la clandestinité, j'imagine. On voit clairement qu'il n'y a aucun entretien ni des lieux, ni des animaux. Laxisme, déni et inertie des pouvoirs publics : des maux très contemporains qui font mal, très mal pour ceux qui en sont victimes. Toutes ces plaies béantes non soignées !

  4. pouguy 17/04/2018 à 16:51:25

    on dit que les terroristes sont des barbares ce qui est vrai, mais nous ne sommes-nous pas des barbares envers les animaux quand on voit de plus en plus d'images comme celles-là (je ne les aient pas regardées car je suis assez sensibles, mais j'ai une idée de ce que cela peut etre). il existe les droits de l'homme, et les droits envers l'animal c'est pour quand ? si ça existe déjà qu'on le respecte et si c'est pas le cas qu'on le condamne sévèrement

  5. la puce 16/04/2018 à 17:13:51

    Images insoutenables, l’horreur des conditions de vie de ces cochons me donnent des frissons. Je pensais naïvement peut-être que les élève avaient au moins un contrôle sanitaire par an. Si ce n’est pas le cas, il est urgent de le faire et de condamner très sévèrement ces éleveurs de l’horreur.

  6. lolipope94@gmail.com 14/04/2018 à 15:11:46

    Svp faite tout ce qu il est possible pour arrêter cette souffrance cela devient insoutenable comment on peut laisser faire ça, il faut que la population française arrête de manger de la viande, aujourd’hui tout n est que souffrance pour ces pauvres bêtes que se soit dans les fermes, dans les abattoirs partout alors ARRÊTONS les éleveurs on une grosse part de responsabilité dans tout ça alors si ils ne sont pas capables de bien faire leur métier ils n ont qu’à en changer

  7. gavroche69 13/04/2018 à 17:51:57

    Il n'y a clairement rien à attendre de notre président de ce côté là.

    Il s'est déjà déclaré favorable à la chasse à courre et aux corridas (bonnes pour le tourisme) et il va effectivement remettre au goût du jour les chasses présidentielles (bonnes pour la diplomatie).

    Il a d'ailleurs fêté ses 40 ans à Chambord en compagnie des présidents des fédérations départementales des chasseurs qui pratiquaient une battue "de régulation" de sangliers...

    D'autre part il a comme conseiller un gars considéré comme étant le gourou du lobby des chasseurs...

    On ajoute à ça la diminution de moitié du coût du permis de chasse et on aura tout compris.

    Ne pas oublier que les chasseurs ont aussi une carte d'électeur... ;-)

     

  8. puce62 13/04/2018 à 10:53:17

    Je suis encore une fois pas étonnée que cela continue!! 

    Une bonne partie des Français consomment sans se préoccuper de ce qu'il à dans

    leur assiette et d'où cela vient, pour cela il faudrait qu'ils s'y intéressent et de deux

    il faut chercher l'information sur l'élevage, transport et abattoir!

     il est bien rare que ce genre de reportage passe sur les grandes chaînes de TV, si ce n'est sur la 5.

     Beaucoup s'en moquent je vois bien autour de moi, dans les supermarchés la viande

    dans les caddys beurkkk!! beaucoup ne sont pas prés d'abandonner la viande!!

    pourtant quand on voit ce qu'il y à derrière franchement cela donne pas du tout envie.

    Je ne savais pas, et j'ai appris et depuis plus de 10 ans je suis Végétarienne.

    Je remercie L114 et One Voice etc..... pour ce qu'il font au quotidien.

     

  9. lotus2003 12/04/2018 à 22:12:45

    notre président n\'a pas de cœur pour les animaux, lui aime les chasseurs puisqu\'il veux remettre la chasse présidentielle comme autant des rois. alors les animaux qui vont aux abattoirs et les élevages intensifs, il s\'en f*** éperdument. c\'est comme notre cher ministre Nicolas Hulot qui a prit la grosse tête. notre gouvernement devrait voir la vidéo et peut-être il fera quelque chose pour tout cette souffrance animale. 

  10. rdav 12/04/2018 à 19:31:04

    Oui Rosarno c’est une honte ...c’est je pense le pire des Présidents... rien pour les animaux...