Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

La Fondation 30 Millions d’Amis soutient financièrement l’association de défense et de sauvegarde des cygnes (77), unique lieu d’Ile-de-France qui recueille et soigne les palmipèdes. Découvrez son action en vidéo.

Suivez le quotidien de "Mme Cygne", dont l'action est soutenue par la Fondation. © Fondation 30 Millions d'Amis

C’est leur ange gardien… Chaque année, des dizaines de cygnes sont soignés par Jocelyne Poyot, fondatrice de l’association de défense et de sauvegarde des cygnes à Savigny-le-Temple (77). Qu’ils arrivent blessés par des hameçons ou des fils de pêche, accidentés par des voitures, victimes d’actes de malveillance, la septuagénaire déploie toute son énergie pour leur venir en aide.

Grâce à vos dons, la Fondation 30 Millions d’Amis a pu soutenir cette association à hauteur de 1500 euros. « Cette aide va nous soulager. Nous l’utiliserons pour nos frais vétérinaires car nous avons régulièrement des opérations et des soins couteux, remercie Jocelyne Poyot. Et actuellement, nous avons 23 jeunes en soin à l’association. » Autant d’animaux qu’il faudra guérir et nourrir pendant plusieurs mois.

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +

Aujourd’hui, pour mener à bien sa mission, cette structure a plus que jamais besoin d’aide : « Nous faisons avec nos petits moyens, mais en plus de subventions il nous faut des bénévoles pour nous aider à capturer les animaux et les soigner », plaide-t-elle.

Unique centre de soins pour les cygnes en IdF

Le centre de soins de Savigny-le-Temple est le seul en Ile-de-France à ne soigner que les cygnes : en 22 ans d’existence, près de 2500 oiseaux ont été secourus.

 

Nous recueillons de nombreux cygnons trop faibles pour survivre ou blessés. Jocelyne Poyot.

La plupart victimes d’accidents de pêche (hameçons plantés dans les becs, fils de pêche enroulés), de morsures de chiens, de maladies diverses, d’agressions entre congénères, des prédateurs (souvent des renards), des collisions avec un véhicule ou lors d’atterrissages (immeubles, vitres…), d’empoisonnement aux hydrocarbures, ou encore d’actes de malveillance.

« Chaque année, nous recueillons de nombreux cygnons âgés de quelques semaines, souvent trop faibles pour survivre ou blessés. Nous les soignons et les élevons avant de les relâcher, lorsqu’ils ont 5 mois, avec leurs congénères, sur la rivière qui longe le centre de soins », se félicite J. Poyot.

Quelques précautions à prendre

Les cygnes sont aussi victimes du bon cœur des badauds ; croyant bien faire, nombreuses sont les personnes à donner à manger en excès aux palmipèdes : « Il faut les nourrir avec parcimonie ! Sinon ils grossissent beaucoup trop et lorsqu’ils doivent s’envoler en octobre-novembre, ils peinent à soulever leur propre poids et se mettent ainsi en danger », avertit Jocelyne.

Que leur donner à manger ? Leur bienfaitrice conseille :

  • « du pain sec mais pas moisi ;
  • surtout pas de pain frais qui va coller au palais ;
  • de toujours leur donner à manger dans l’eau et pas sur l’herbe pour que cela s’attrape plus facilement ;
  • quant à la salade ou des pissenlits, ils en raffolent ! »

Et puis ne l’oubliez pas, les cygnes sont souvent victimes des morsures des chiens : pensez à eux, ne laissez pas vos compagnons en liberté s’en approcher ! 

En photos, les petits pensionnaires du centre qui sont actuellement soignés. © Association de défense et de sauvegarde des cygnes.

Commenter

  1. arche de Chris 29/03/2018 à 06:39:09

    magnifique !!!! 

  2. rosarno 09/03/2018 à 13:34:14

    Enfin une belle histoire.....C est toujours tellement sordide tout ce que l ont li.

  3. cat lover 2001 09/03/2018 à 13:29:26

    vraiment merci à cette dame pour son aide auprès des cygnes. heureusement qu\'il existe ce genre de personne dans le monde!!

  4. lotus2003 08/03/2018 à 16:59:48

    merci Madame pour votre beau geste 

  5. missvirgule 08/03/2018 à 12:56:33

    Bon, désolée mais j'ai ENCORE omis de me connecter AVANT de partager F/G+/T ; mais je l'ai fait avec un chouïas de prosélytisme (même si, normalement, je n'aime pas ça la pub. Mais bon, cette fois-ci c'est pour une bonne cause et j'espère que ça vous rapportera des soutiens ; comme je le fais systématiquement, peut-être que de le seriner finira par avoir de l'effet ;-)  )