Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Mauvaise idée : quand 200 chasseurs vont aider la gendarmerie dans l’Oise

Débat08.01.2018

Mauvaise idée : quand 200 chasseurs vont aider la gendarmerie dans l’Oise

Dans le cadre d’un partenariat signé entre la préfecture de l’Oise et la Fédération des chasseurs du département, 200 chasseurs feront partie de l’opération « Chasseurs vigilants ». La Fondation 30 Millions d’Amis s’interroge sur les dangers et les dérives d’une telle mission…

200 chasseurs feront partie de l'opération "Chasseurs vigilants" dans l'Oise. Visuel d'illustration : © gsshot - Fotolia.com

Depuis fin décembre 2017, 110 chasseurs se sont engagés à faire partie de l’opération « Chasseurs vigilants » à la suite d’un partenariat signé entre la préfecture de l’Oise et la Fédération des chasseurs de l’Oise.

Ces 200 volontaires au total auront trois missions : « observer, alerter et sensibiliser », décrit Eric Lecacheur, officier adjoint prévention partenariat pour la gendarmerie de l’Oise. Avec cette convention, les chasseurs s’engagent donc à signaler tout fait suspect à la gendarmerie (si c’est urgent en composant le 17) et pourront aussi sensibiliser au respect de la nature (sic !) en distribuant par exemple des flyers aux ramasseurs de champignons !

Eric Lecacheur ajoute que, ces chasseurs n’auront aucun « droit » (ni contrôle de papiers, ni interrogatoire…)  mais plutôt des « devoirs » : ceux d’être attentifs et d’informer la gendarmerie.  Toutefois, leur parole ne vaudra pas plus que celle d’un autre citoyen : « ils n’ont pas fait de prestation de serment » assure l’officier.

Une prérogative de plus

La Fondation 30 Millions d’Amis s’étonne que les chasseurs se voient confier une telle mission de sécurité qui aurait pu être remplie par des citoyens lambda (des clubs de randonneurs par exemple) : « Cette idée vient de la gendarmerie car les territoires sont très grands et les chasseurs sont 8000 dans l’Oise à arpenter les forêts et les coins isolés. Ainsi, cela nous permet d’avoir un maillage sur tout le territoire », justifie-t-il. Il serait bon de rappeler aux gendarmes que face à ces 8000 hommes armés dont le loisir est surtout d’abattre le gibier, il y a dans l’Oise des centaines de milliers de promeneurs amoureux de la nature tout aussi qualifiés pour la « surveiller ».

Pour la Fondation 30 Millions d’Amis, c’est la goutte de trop ! Comment confier une mission d’observation et de sécurité à des individus qui sont responsables de plus de 140 accidents chaque année (dont 18 mortels en 2016/2017, selon l’ONCFS) ? Pourquoi distinguer et favoriser des individus dont la pratique est de plus en plus décriée par les Français (84 % des Français sont opposés à la chasse à courre et 82 % des Français se prononcent en faveur du dimanche comme journée non chassée selon un récent sondage Ifop) ?

Un pouvoir exorbitant

Pour la Fondation, il s’agit d’un privilège de plus accordé à cette caste… En plus d’avoir le droit d’abattre un animal jusque sur une propriété privée (comme ce cerf dans l’Oise) ou encore de s’approprier des forêts et d’y faire interdire les promeneurs tous les dimanches (c’est le cas à Is-sur-Tille, en Côte d’Or), ou tout simplement de terroriser familles et enfants avec leurs coups de feu, ils pourront désormais, avec ces nouveaux privilèges, épier leurs concitoyens et signaler tout fait qui les importune…

Ces derniers disposent déjà d’un pouvoir exorbitant sur la nature, il est à regretter qu’il leur soit confié un rôle de plus, celui d’une véritable « milice » armée qui dissuaderait définitivement les promeneurs qui osaient encore s’aventurer en forêt en période de chasse...

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +.

Commenter

  1. Grammont 1850 12/01/2018 à 21:28:07

    ils vont réguler la population de gendarmes c\'est les voyous qui vont être contents !

  2. AnneV 10/01/2018 à 19:55:11

    On marche sur la tête !!!!!!!! Mais nous aurons le dernier mot ! Pauvre N. HULOT !!! Il doit s'arracher les cheveux ! Pour moi, il va démissionner et Macron va le sentir passer !!

  3. gavroche69 10/01/2018 à 10:06:32

    C'est une excellente idée !!

    Dans la foulée je préconise que l'on confie la surveillance des écoles maternelles et élementaires à des pédophiles avérés.

    Tant qu'à faire dans la bêtise profonde, autant aller au fond des choses (si j'ose dire)...

  4. iggy69530 09/01/2018 à 23:11:21

    et une ineptie de plus... Les chasseurs montent en \"compétence \" malgré certains comportements plus qu\'inhumains et douteux... Jusqu\'où ira t\'on ? Ils n\'auront soit disant pas de droit mais comme ils l\'ont fait d\'autres fois, ils prendront le gauche et avec la bénédiction de la gendarmerie... Honteux !!! 

  5. tweeky-one 09/01/2018 à 21:59:33

    il est vrai qu\'on marche sur la tête ! Cette société serait elle, avec la \"complicité \" des pouvoirs publics, devenue complètement cinglée ?? 

  6. sabineg47 09/01/2018 à 16:07:29

    que dire également du cerf qui a été noyé par léquipage de la vénerie de Rivecourt ? 

  7. cat lover 2001 09/01/2018 à 13:30:58

    pourquoi demander aux chasseurs de surveiller la nature alors qu\'ils ne pensent qu\'à tuer ses habitants ? On aurait du demander au promeneur comme le conseil l\'article.

  8. AID 09/01/2018 à 13:20:30

    De mieux en mieux ... ils vont bientôt dire que ćest pour lutter contre le terrorisme ... 

  9. Milka73 09/01/2018 à 10:22:48

    La chasse est une pratique barbare et inutile sachant que l'Homme n'a plus besoin de chasser pour se nourrir, c'est dangereux pour les promeneurs mais aussi pour les chats. Beaucoup d'entre eux dirons pour se defendre qu'il faut reguler la population de lapin, alors messieurs reflechissez un peu si l'Homme ne tuerait pas les prédateurs naturels (renards, loups, ours, ....) tout le monde se porterait mieux sachant qu'en me promenant je prefere croiser un renard qu'un chasseur alccolisé.

  10. leochamp@aol.com 09/01/2018 à 08:19:31

    Il est temps de stopper ces chasseurs, une petition serait peut etre necessaire.