Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Malaisie : nouvelle saisie de 140 pangolins

Enquête08.11.2017

Malaisie : nouvelle saisie de 140 pangolins

Kuala Lumpur, 8 nov 2017 (AFP) - Cent-quarante pangolins ont été confisqués en Malaisie, près de la frontière thaïlandaise, a annoncé mercredi un responsable de ce pays d'Asie du Sud-Est où se multiplient les saisies de ces mammifères protégés, victimes de trafics.

Les pangolins, tous vivants, ont été confisqués mardi lors de deux contrôles dans l'Etat régional de Kedah (nord), non loin d'un poste-frontière avec la Thaïlande. Dans la matinée, un Malaisien a été appréhendé dans la ville de Changlun avec 85 pangolins, à moins de 10 km de la frontière thaïlandaise, a précisé à l'AFP le responsable des espèces protégées de la région de Kedah, Muhammad Ali Che Aman. "Nous soupçonnons qu'il se préparait à faire de la contrebande de pangolins", a-t-il ajouté.

Plus tard, des policiers malaisiens ont interpellé à un barrage routier un Thaïlandais qui s'apprêtait à traverser la frontière. Dans sa voiture, les policiers ont découvert 55 sacs contenant chacun un pangolin et cinq sacs contenant des écailles de ce mammifère, a déclaré le chef de la douane locale, Abdul Latif Abdul Rahman.

Le pangolin est protégé depuis septembre 2016 par la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées (Cites). Il a gagné le titre peu envié de mammifère le plus victime de trafic au monde, avec environ un million de pangolins capturés ces dix dernières années dans les forêts d'Asie et d'Afrique.La viande de pangolin est considérée comme un mets raffiné en Chine. Les os et organes de l'unique mammifère au monde recouvert d'écailles sont très prisés des guérisseurs chinois et vietnamiens. Les écailles sont parées de nombreuses vertus curatives par la médecine traditionnelle, bien qu'elles ne soient guère plus que de la simple kératine, à l'instar des ongles humains.