Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Le lionceau était détenu chez un particulier dans une cité

Maltraitance11.10.2017

Le lionceau était détenu chez un particulier dans une cité

La Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue avec la police de Montreuil pour prendre en charge un lionceau enfermé dans un appartement à Noisy-le-Sec (93). C’est à la suite d’une publication vidéo sur les réseaux sociaux que l’animal a pu être retrouvé (10/10/17).

Pito a été mis en sécurité par la Fondation 30 Millions d'Amis dans un centre partenaire. © Fondation 30 Millions d'Amis

C’est une publication sur les réseaux sociaux qui a tout déclenché. Un homme a publié une vidéo de lui sur Snapchat, exhibant et secouant un lionceau. Alertée, la police de Montreuil en Seine-Saint-Denis découvre, après enquête, que le jeune fauve est retenu dans un appartement d’une cité de Noisy-le-Sec (93). C’est avec l’aide de la Brigade cynotechnique des sapeurs-pompiers de Paris et du Colonel Grandjean, vétérinaire en chef, que l’animal a été saisi. 

Des conditions de détention inadaptées

Lors de l’intervention, les forces de l’ordre constatent que le félin se trouve seul dans l’appartement, enfermé dans une cage qui ne répond pas aux besoins physiologiques de son espèce. Pour le manipuler, le « propriétaire » avait attaché une chaine en étrangleur autour de son cou sous forme de laisse. A proximité de l’animal, des gants de boxe déchiquetés ont été retrouvés. 

L’individu interpellé n’avait ni certificat, ni autorisation pour posséder ce type d’espèce sauvage protégée. Malnutri, le lionceau était visiblement déshydraté.

Partagez sur FacebookTwitter et Google +.

Enquête en cours

L’animal, confié à la Fondation 30 Millions d’Amis, a été transporté vers un lieu d’accueil adapté. 

La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour mauvais traitements, détention et origine illégales. Une enquête est en cours - menée par la police de Montreuil, qui a permis de retrouver la trace de Pito - pour déterminer comment et où l’homme, placé en détention provisoire (12/10/17), a pu se procurer l’animal. 

Ne l'oubliez pas, c'est grâce à votre générosité que nous pouvons également venir en aide aux animaux comme Pito, détenus dans des conditions déplorables. Pour continuer nos actions, nous comptons sur vous : faites un don.

Commenter

  1. catsfriend 19/10/2017 à 20:26:01

    Mais quel c**! Ne pourrait-on pas l'encager lui aussi? Cette pauvre terre est vraiment peuplée d'a**** finis.

    Heureusement Pito a pu être sorti des griffes de ce sale individu, et à présent il va enfin connaitre des conditions de vie dignes de lui et inhérentes à son espèce.

  2. nanou2017 17/10/2017 à 07:50:32

    D'ou vient ce petit bout de chou ? D'un cirque ? D'un zoo ? Volé dans un parc animalier ? A passé la frontière blanqué dans un sac ?

    Quel était le devenir de cet animal dans une cité, qu'est ce comptaient faire ces gens cruels et totalement irresponsables avec ?

    Ca devient du grand n'importe quoi en France dans ces cités ! il faut des sanctions et des vraies pas les plaisanteries habituelles

    C'est facile de condamner les associations qui dénoncent l'intolérable dans les abattoirs et qui ne font que leur travail de renseigner les gens sur ce qu'il se passe mais la vraie justice c'est celle qui condamne les tortionnaires de tous bords

  3. luckyly 15/10/2017 à 20:36:44

    Quel etre abject j espere bien qu il sera lourdement condanné et qu un jour il se fera bouffé par un lion

    bravo a tout ceux qui ont sauvé ce petit lionceau j espere que sa vie sera heureuse maintenant

  4. Segueur25 13/10/2017 à 13:30:34

    pauvre petit lionceau !!

  5. SYLVER 13/10/2017 à 09:08:52

    C’est le même homme qui se baladait à cheval dans une cité, à vouloir se faire remarquer, il n’hésite pas une seconde à faire vivre des animaux dans des conditions totalement inadaptées sans jamais penser à leur souffrance, j’espère qu’il sera sévèrement puni, un animal n’est pas un jouet, mais bien une vie qui à autant de valeur que la nôtre, mais certains humains sont malheureusement beaucoup trop idiots pour le comprendre

  6. ritonriripas 12/10/2017 à 20:51:29

    Une sanction " trés sévere" doit être appliqué au fournisseur du petit félin et à " l'acquéreur" du lionceau, afin de refroidir les " imbéciles" qui voudrait suivre la même connerie... Il y'a vraiment des personnes qui touche le fond sur cette terre... Un grand merci à 30 millions d'amis.

    On èspere une justice à la hauteur de cette cruauté

  7. pouguy 12/10/2017 à 18:31:59

    un lionceau dans un appartement ce n'est pas sa place, il a été  trouvé des gants de boxe, on ne fait fait de la boxe sur les animaux mais dans des salles spéciales. ce débile j'espère que la justice va s'occuper de lui ce qui n'est jamais le cas jusqu'à présent sur la maltraitance animal.

  8. cricri84200 12/10/2017 à 18:22:50

    ça ne m etonne pas, tellement de trafic ..pauvre puce..tu vas retrouvé une vie adaptée  à ton espece.; merci à 30 millions d amis

  9. Nm74 12/10/2017 à 18:21:16

    Bravo pour l’alerte et la rapidité de la prise en charge

    Vous êtes les meilleurs !

    Merci pour lui

    Par contre est-ce le seul dans cette situation??

    C’est Affolant de savoir que des individus peuvent avoir des animaux sauvages « Trafics »

    Enfin pour ce lionceau cela se termine bien !

    Grâce à vous 

  10. clatracemp11@yahoo.fr 12/10/2017 à 17:29:48

    Il me semble qu' il y avait déjà eu une affaire semblable il y a quelques temps dans une cité où on voyait les loubards sortir avec des lionceaux comme ils l' auraient fait avec des animaux de compagnie ...

    Une association avait récupéré les jeunes fauves, mais ces dingues doivent continuer à s' en procurer par on ne sait quel réseau ...

    Il faudrait perquisitionner tous les apparts et les caves de ces cités ... On trouverait des merveilles !