Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Condamné pour avoir abandonné ses chihuahuas dans sa maison

Justice28.09.2017

Condamné pour avoir abandonné ses chihuahuas dans sa maison

Le Tribunal Correctionnel de Saint-Quentin a condamné le propriétaire d’un élevage de chihuahuas. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

Il ne pourra plus être éleveur, au moins pendant 5 ans : c’est la peine prononcée par le Tribunal Correctionnel de Saint-Quentin (78), à l’encontre d’un homme, assortie d’une interdiction de détenir un animal également durant 5 ans et d’un mois de prison avec sursis (26/09/2017).

La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès pour défendre l’intérêt des animaux.

Rappel des faits

Lors d’un contrôle, la Fondation 30 Millions d’Amis avait constaté les très mauvaises conditions de vie de 35 chihuahuas détenus par un éleveur dans une maison à Beaurevoir (02). Un boxer et un croisé rottweiler étaient également livrés à eux-mêmes sur la propriété, au milieu d’objets contondants. Quant aux chihuahuas, ils étaient enfermés à plusieurs dans des boxes insalubres dans une grange. L’odeur y était pestilentielle... Et pour cause, ces animaux vivaient au milieu de leurs excréments et n’ont probablement jamais été sortis.

A l’intérieur de la maison, il y a avait aussi 3 cages à lapins qui renfermaient chacune une mère et ses 2 chiots, détenus dans leurs excréments...

Soignés par la Fondation 30 Millions d’Amis

« Les chiens sont vraiment dans un état pitoyable. L’un a une énorme grosseur sous la hanche et un autre ne peut plus lever ses pattes arrières, confiait un membre de l’équipe d’intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis à l’issue du sauvetage. Ils sont très craintifs ; on sent qu’ils n’ont pas été beaucoup au contact de l’humain. » Pris en charge par la Fondation, les animaux ont bénéficié de tous les soins nécessaires à leur bon rétablissement.

Commenter

  1. nanou2017 17/10/2017 à 08:12:22

    "Ce monsieur ne pourra plus être éleveur, au moins pendant 5 ans, a l'interdiction de détenir un animal également durant 5 ans et d’un mois de prison avec sursis"

    Euh quand on voit comment il les traite ses animaux et quand on sait a quel point les traffics génèrent de l'argent, c'est pas une sanction ça, c'est une blague !

  2. Isabelle27 13/10/2017 à 22:09:06

    Pauvres petits coeur, cela me fout la rage !! Pas assez de sanctions pour ces pourritures! Peut on adopter ces petits loulous ?? 

  3. Avelines 09/10/2017 à 16:03:33

    pourquoi ne pas lui faire la même chose!

    L'abandonner dans une cellule sans boire, nourriture et soin (toilette) pendant 1 mois à la place d'infliger des paines qui ne servent strictement à rien?

    Il faut vraiment prendre les choses en main et que la Justice s'en rende compte.

     

  4. Golfette 09/10/2017 à 11:52:15

    Bien fait pour l'éleveur de chihuahuas. Ces derniers sont des êtres sensibles à part entière. La Fondation fait un travail remarquable pour le sauvetage des mammifères dont certains étaient en grande souffrance physique et morale.

  5. chrisco20 04/10/2017 à 02:45:38

    A quand des peines de prison ferme ? Le sursis et les interdictions ils s'en foutent.Franchement comment esperer refroidir ce genres d'individus avec ces sanctions ? Dans ce genre de cas la justice est d'un laxisme effarant !

  6. lety77 03/10/2017 à 21:41:38

    ASSOCIATIONS de TOUS POILS, associez-vous et faites véritablement barrage au commerce des animaux !! On sait, que les animaux transportés, depuis les pays de l'Est, arrivent dans un état pitoyable, comme ceux destinés aux abattoirs !!!! Les images ne cessent de défiler depuis tant d'années, sans véritablement une interdiction pure et simple de ce "commerce de la honte".... Osez demander aux politiques une vraie loi et non pas des amendements qui ne servent à rien !!! Demander constamment des dons ne suffit pas....

  7. giselet8@orange.fr 03/10/2017 à 21:38:20

    Tu parles d'une condamnation, c''est consternant, l'éleveur n'a eu que du sursis, c'est honteux, ces pauvres chiens étaient pourtant dans un mauvais état quand la Fondation 30 Millions d'Amis les ont récupéré. Décidément la justice française est vraiment trop bonne avec les salauds qui maltraitent les animaux !!!

  8. enayram@gmail.com 03/10/2017 à 20:03:35

    Je suis profondément choquée par le laxisme de ces juges !!!

    Mais c'est A VIE que de tel individu doivent avoir interdiction d'avoir un animal et encore plus de faire de l'élevage.
    NON mais on est où là !!

    Comme si ce taré allait devenir responsable et bienveillant dans 5 ans !!!
    On se fout vraiment de la gueule du monde dans ces tribunaux.
    J'ai honte pour ce juge.
    Les élevages doivent être interdit !!!

  9. marjorhie 03/10/2017 à 19:45:52

    "Il ne pourra plus être éleveur, au moins pendant 5 ans : c’est la peine prononcée par le Tribunal Correctionnel de Saint-Quentin (78), a l’encontre d’un homme, assortie d’une interdiction de détenir un animal également durant 5 ans et d’un mois de prison avec sursis"  CA VA IL S'EN SORT TRES BIEN.

    Dans 5 ans, les pauvres bêtes vont en reprendre elles.

  10. invariant 03/10/2017 à 18:58:20

    Car 5 ans plus tard il sera quelqu'un de bien ? Les refuges sont bondés notamment à cause d'individus de cette espèce