Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Attention tortues : pas de fête sur la plage pour de riches mariés russes

Buzz07.09.2017

Attention tortues : pas de fête sur la plage pour de riches mariés russes

Nicosie, 7 sept 2017 (AFP) - Un riche couple russe qui voulait fêter son mariage à Chypre en présence de la chanteuse Christina Aguilera a dû annuler la fête sur la plage, les défenseurs de l'environnement dénonçant les atteintes à ce site de ponte pour les tortues marines.

L'île de Chypre est un important lieu de reproduction pour deux espèces de tortues de mer présentes en Méditerranée et qui font l'objet de mesure de protection : la tortue verte et la "caretta-caretta".

Des photos diffusées sur les réseaux sociaux montrant des engins de chantier opérant à côté de bébés tortues sur une plage de Latchi, dans le nord-ouest de Chypre, afin de préparer la gigantesque fête de mariage ont suscité la colère des défenseurs de l'environnement.

Face au tollé, les autorités ayant délivré un permis pour la construction d'une scène sur cette plage devant l'hôtel de luxe qui organisait l'événement ont fait marche arrière. La plage est également un site protégé dans le cadre du programme européen Natura 2000. "Un permis avait été délivré mais avec l'idée que rien ne devait être modifié sur la plage", a déclaré jeudi à la radio publique la préfète de la région de Paphos, Mary Lambrou. "Quand nous avons vu ce qu'ils ont fait, nous sommes intervenus pour qu'ils démontent la structure extérieure et que l'événement ait lieu à l'intérieur", a-t-elle ajouté.

La pop star américaine Christina Aguilera qui devait chanter pour le couple sur la plage s'est finalement produite à l'intérieur de l'hôtel. "La préservation des tortues en danger a prévalu et le mariage aura lieu à l'intérieur de l'hôtel", avait tweeté la chanteuse mercredi après avoir reçu de nombreux messages indignés, certains regrettant que "l'environnement soit mis en danger pour le mariage d'un homme richissime". "Grâce à notre action, nous avons évité un désastre environnemental qui aurait éclaboussé Chypre dans le monde entier", a déclaré le député écologiste George Perdikis à la radio publique.

Les célébrations du mariage prévues pour durer trois jours ont eu un coût d'environ huit millions d'euros, selon des estimations rapportées par la presse chypriote.