Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Les élevages d'animaux à fourrure interdits en République tchèque

Politique21.07.2017

Les élevages d'animaux à fourrure interdits en République tchèque

Prague, 21 juil 2017 (AFP) - L'élevage des animaux à fourrure sera illégal en République tchèque à partir du janvier 2019, suite à l'approbation jeudi soir par le Sénat d'un amendement à la loi sur la protection des animaux interdisant ce type d'élevages.

Déjà approuvé le mois dernier par la chambre basse, le texte doit encore être entériné par le président Milos Zeman, pour entrer définitivement en vigueur. L'amendement stipule l'interdiction d'"élever et tuer les animaux exclusivement ou essentiellement pour leurs fourrures".

Selon ses auteurs, la loi permettra de sauver près de 20.000 animaux, surtout des renards et des visons, tués chaque année dans les élevages d'animaux à fourrure tchèques.

Quelque 83% des Tchèques sont favorables à cette mesure adoptée en faveur du bien-être animal, selon une récente enquête.

Selon la presse, il existe actuellement neuf fermes de ce type dans ce pays d'Europe centrale d'environ 10,5 millions d'habitants. Leurs propriétaires pourront bénéficier de compensations dont le montant devrait être prochainement fixé par le ministère de l'Agriculture.

En rendant illégaux les élevages à fourrure, la République tchèque s'est jointe à d'autres pays comme la Grande-Bretagne, l'Autriche, la Suisse et les Pays-Bas. Les défenseurs des animaux épinglent les souffrance que subissent les animaux dans ces élevages, dont la plupart se trouve actuellement en Scandinavie, en Chine et aux Etats-Unis.