Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Inde : la Cour suprême suspend l'interdiction controversée de vente de bétail

Justice11.07.2017

Inde : la Cour suprême suspend l'interdiction controversée de vente de bétail

New Delhi, 11 juil 2017 (AFP) - La Cour suprême d'Inde a confirmé mardi la suspension d'une interdiction contestée de vente de bétail pour l'abattage dans le pays, promulguée par le gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi.

Le pouvoir de New Delhi avait décrété en mai une interdiction fédérale de vendre du bétail (vaches, buffles, boeufs, chameaux...) pour l'abattage. Cette décision s'inscrit dans un contexte de crispation politico-religieuse autour de la vache, animal considéré comme sacré dans l'hindouisme.

Ses détracteurs y voient un moyen de donner le change aux mouvements nationalistes hindous et une tentative d'imposer le végétarisme, minoritaire en Inde.

Des accusations dont se défend le gouvernement, qui justifie cette mesure par la lutte contre la souffrance animale. Le jugement de la plus haute instance judiciaire du pays, qui valide la décision d'un tribunal de rang inférieur du Tamil Nadu (sud), "est bienvenu et nous attendons de la Cour qu'elle se penche maintenant sur la validité constitutionnelle de cette règlementation", a déclaré à l'AFP l'avocat des plaignants Ajmal Khan.

Dans son jugement, la Cour suprême a indiqué que le gouvernement s'était d'ores et déjà engagé à amender la législation. L'abattage de vaches est interdit dans de nombreux États d'Inde, où il est parfois passible de prison à vie. Dans le même temps, la législation se fait de plus en plus contraignante pour les industries de la viande et du cuir, traditionnellement tenues par les musulmans.