Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Présidentielle : la cause animale pourrait influencer plus d’1 électeur sur 3 !

Enquête16.03.2017

Présidentielle : la cause animale pourrait influencer plus d’1 électeur sur 3 !

Pour la prochaine élection présidentielle, les Français sont très largement sensibles aux engagements que prendront les candidats en faveur des animaux. Les résultats d’un sondage Ifop pour le collectif AnimalPolitique dont fait partie la Fondation 30 Millions d’Amis sont sans ambigüité.

39 % des électeurs affirment que les propositions des candidats en matière de protection des animaux « pourraient avoir une influence sur leur vote ». © niyazz - Fotolia.com

La réforme ambitieuse du statut juridique de l’animal dans le Code civil – portée par la Fondation 30 Millions d’Amis – et les différentes révélations sur les cas de maltraitance et les conditions de transports de certains animaux ont semble-t-il activé la vigilance d’un grand nombre de Français.

La cause animale : un enjeu « important » pour 38 millions d’électeurs

Selon un récent sondage*, pour 4 Français sur 5 (80 %) inscrits sur les listes électorales, la cause animale est un enjeu « important ». Un chiffre très significatif car il représente 37, 6 millions d’électeurs (sur les 47 millions d’électeurs appelés aux urnes en avril prochain, NDLR) !

38 % d’entre eux jugent même cette thématique « très importante », soit une progression significative de +6 points par rapport à la précédente élection présidentielle de 2012 (Ifop/Fondation 30 Millions d’Amis). La cause animale apparait ainsi clairement comme une préoccupation sociétale forte qui pèse dans le débat public.

La cause animale : un facteur d’influence pour le vote à la présidentielle

Plus d’1/3 des électeurs (39 %) affirment que les propositions des candidats en matière de protection des animaux « pourraient avoir une influence sur leur vote » le 23 avril prochain. Là encore, un résultat très largement supérieur de +10 points par rapport à la précédente élection présidentielle de 2012 (Ifop/Fondation 30 Millions d’Amis).

Enfin, 72 % des Français inscrits sur les listes électorales souhaitent que les candidats à l’élection présidentielle « s’engagent sur des mesures concrètes » en matière de protection animale.

La cause animale : une cause sociétale forte soutenue par l’opinion

À quelques semaines du premier tour, la Fondation 30 Millions d’Amis – en compagnie de 25 autres organisations du collectif AnimalPolitique – est mobilisée et demande aux différents candidats à l’élection présidentielle de répondre à la sollicitation qui leur a été adressée et à prendre position sur les 30 mesures en faveur des animaux regroupées en 6 thèmes majeurs de protection animale dans un Manifeste.

Chaque candidat peut ainsi prendre clairement des engagements vis- à-vis des électeurs, sur ces questions. Les réponses des candidats sont publiées sur 30millionsdamis.fr. Les non-réponses y sont également actées.

Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +.


* Enquête réalisée par l’Ifop pour le collectif AnimalPolitique du 10 au 13 mars 2017 menée auprès de 949 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon national de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Questionnaire auto-administré en ligne. Représentativité selon la méthode des quotas. Voir la synthèse de l’enquête.

Commenter

  1. Arman 04/04/2017 à 14:36:12

    Je suis vraiment étonné de lire "qu'il n'y ait aucun candidat pour la protection des animaux"! Renseignez-vous les ami(e)s ! Il y a un seul qui parle systématiquemnt de la souffrance des animaux et qui souhaite que la protection des animaux fasse partie de la constitution de la 6ème République qu'il envisage: c'est JL Mélenchon le candidat de la France Insoumise (forte aujourd'hui de 350000 adhérents) !  Lisez donc le programme de la France Insoumise 'L'Avenir en Commun' qui comporte 350 propositions notamment sur la transition écologique, l'agriculture paysanne et bio, changement du mode de production et consommation, etc. <https://laec.fr/> Aussi, écoutez ses discours, par exemple celui du 18 Mars à la place de la République...

    Et qu'attendez vous d'une baudruche ultralibérael, un candidat de la caste (des oligarches, des banquiers...) qui était ministre calamiteux du gouvernement calamiteux de Hollande-Vals ?! L'élection (improbable de cette boule médiatique) équivaudra la continuation de la politique de Hollande. Et je ne parle pas des p****** qui sont Fillon et Le Pen (ce dernier devenue tout d'un coup écolo, par l'air du temps!!)

    A.

  2. DENISSTVRAIN 02/04/2017 à 00:17:19

    je pensais porter mon vote à Emmanuel Macron, ma décision est prise, je ne voterais plus pour lui. 

  3. amourdekenzo 25/03/2017 à 20:36:03

    Il est grand temps que ces chers politiciens prennent en considération la cause animale !

  4. sonia.gentille 23/03/2017 à 10:16:55

    Un président doit aussi défendre les animaux ce sont aussi des être vivants à part entière

  5. AID 22/03/2017 à 13:11:45

    Attention à l'opportunisme de nos chers politiques experts en la matière, avant d'être candidat à la présidentielle lequel a déjà fait ou proposé des évolutions en matière de protection animale ... aucun .. moi je veux des actes, des faits, ...rien rien rien ... mais des paroles, paroles, paroles, ...

  6. malitorne 22/03/2017 à 11:48:00

    bonjour, quelle naïveté de penser un seul instant que les politiques se soucient de la protection animale, quel député irait se mettre à dos dans sa circonscription les différents lobbys, chasse notamment; et que dire du super héros actuel M.Macron qui veut remette au goût du jour s'il est élu les chasses présidentielles !!! bien évidemment tout ceci est gentiment mis sous le tapis par les médias qui pensent eux-aussi au prochain "souverain",comment voulez-vous que TOUS ces politiques se préoccupent des animaux dans les ors de la République, combat perdu d'avance, comme le montre toutes ces années passées avec de maigres avancées, l'écologie et les animaux n'intéressent pas le plus grand nombre et surtout ne sont jamais relayés longtemps et complètement dans les médias

  7. florence.juguet@gmail.com 21/03/2017 à 18:45:41

    de toute manière y'en n'a pas 1 pour relever l'autre !!! ils sont tous pareils ils ne pensent qu'au fric !!!

    la fondation a posé 30 questions à tous les candidats et il n'y en a que 3 qui ont répondu, 2 qui ne sont pas très connus voir pas du tout et DUPONT-AIGNAN qui se révèle être celui qui se détache des autres ! ce sont tous des E***** ! point barre !

  8. Tinie 19/03/2017 à 15:19:41

    il est certain que un candidat qui se soucis de toutes les formes de vies humaines ou animales aurait ma voix!!!!! 

  9. catsfriend 18/03/2017 à 15:00:45

    C'est clair que mon vote sera clairement influencé par les propositions faites par les candidats en matière de protection animale. Et si aucun ne se positionne dans ce domaine, ou insuffisamment à mon gré, ce qui semble être le cas jusqu'à présent, aucun n'aura ma voix. Mais même dans le cas où l'un d'entre eux affirmerait que cette noble cause fait partie de ses préoccupations et de son programme, tiendra-t-il ses promesses? Rien n'est moins sûr. On connait la chanson...

  10. marieange.guerinel@sfr.fr 17/03/2017 à 20:52:55

    j'attends ....je voterai pour celui ou celle qui s'engagera en faveur des animaux, et proposera des lois - pour l'instant j'ai une petite idée ....ET pourtant je ne suis pas du parti pour lequel je compte voter! à suivre