Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Fin des delphinariums : 70 000 signatures remises au Ministère de l’Écologie

Evénement10.01.2017

Fin des delphinariums : 70 000 signatures remises au Ministère de l’Écologie

La Fondation 30 Millions d’Amis et 6 autres associations de protection animale sont reçues au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour remettre une pétition réclamant l’interdiction des delphinariums en France.

Les associations réclament la fin des delphinariums. © Pixabay.com

L’orque Tilikum en est morte. Après 33 ans de calvaire, elle s’est éteinte au parc SeaWorld à San Diego. Une preuve supplémentaire que la captivité des cétacés dans les delphinariums est source de souffrances.

4 jours après l’annonce de ce décès, la Fondation 30 Millions d’Amis et 6 autres associations de protection animale* rencontrent la secrétaire d’État chargée de la biodiversité, Barbara Pompili, pour lui remettre 67 684 signatures demandant la fin de la captivité des cétacés en France (10/01/2017).

Un texte en bonne voie

Les conditions de détention et de présentation au public des cétacés sont actuellement discutées en France, à la demande de la ministre de l’Environnement Ségolène Royal. Les associations de protection animale ont collaboré pour réactualiser un arrêté qui devrait être prochainement publié. Elles y demandent notamment la fin des spectacles et des programmes d’interaction avec le public ou encore l’interdiction de la création de nouveaux delphinariums.

L’arrêt des delphinariums, c’est possible !

En France, 4 delphinariums subsistent encore : Marineland (qui est le plus important), Planète Sauvage, celui du Parc Astérix et enfin le Moorea Dolphin Center, en Polynésie française. Une trentaine de cétacés y demeurent captifs.

Alors que le géant SeaWorld de San Diego, propriétaire de Tilikum, a mis fin au 1er janvier à ses spectacles d’orques et que Barcelone a annoncé qu’elle fermera son delphinarium en 2019, il est possible d’opter rapidement pour une solution semblable en France !

* C’est Assez !, la Fondation Droit Animal, éthique et sciences (LFDA), l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation 30 Millions d’Amis, la Dolphin Connection et la Fondation Assistance aux Animaux.

Les associations et fondations reçues au ministère de l'Environnement. © DR

Commenter

  1. clems_b_ 03/03/2017 à 20:20:18

    Enfin ces animaux sont sauvés ! ❤

  2. Pelipahorse 04/02/2017 à 17:45:54

    Pourvu que l on reussise ! 

  3. helene.millaud@orange.fr0 18/01/2017 à 08:21:23

    BRAVISSIMO!!! espérons que ce soit FAIT unez bonne fois pour toutes!!! LA LUTTE VA CONTINUER!!!

  4. trexelife 17/01/2017 à 18:54:29

    je vais être trés attentive aux projets des candidats à la présidence puis à la députation !

    Nous savons maintenant que les animaux sont intelligents , sensibles et  qu'ils aspirent , comme les animaux humains , au bien-être .

    Donc , je vais voir si ces hommes politiques sont au courant  des avancées scientifiques , sur le sujet , ou , s'ils en sont restés à Descartes !

  5. lotus2003 12/01/2017 à 21:34:19

    enfin un joli espoir pour tout les cétacés, je n\'ai jamais supporter qu\'ils soient prisonniers dans leur minucule bassin prison. plus de jamais de souffrance pour eux ils seront enfin libre vive les cétacés libres 

  6. wiwige 10/01/2017 à 21:14:13

    ce serait enfin une décision intelligente !! j ai toujours été opposée à ces parcs à touristes ,cirques avec animaux ou zoos! la captivité est pour moi symbole de souffrance et je ne comprends pas qu il y a des gens qui arrivent à s en amuser!! faut évoluer bon sang!!!