Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Fourrure de vison : une nouvelle enquête révèle la cruauté des élevages

Maltraitance09.01.2017

Fourrure de vison : une nouvelle enquête révèle la cruauté des élevages

Le calvaire des visons, élevés pour leur fourrure, est une nouvelle fois mis en lumière par une association de protection animale. Des conditions de détention insupportables dénoncées depuis de nombreuses années par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Vidéo révélant les terribles conditions d'élevage des visons pour leur fourrure.

L’enquête de l’association One Voice s’est intéressée à 6 élevages français de visons destinés au commerce de la fourrure, sur les 14 existants*. Les images filmées par des personnes ayant eu accès aux installations révèlent – une nouvelle fois – l’horreur des conditions de vie de ces animaux (09/01/2017).

Des conditions de vie sordides

Dans la nature, les visons sont des animaux qui vivent dans des milieux semi-aquatiques. Ils passent leur journée à chercher de la nourriture, à plonger allégrement dans l’eau et à explorer leur environnement.

Malheureusement, exploités dans les élevages, leur vie est toute autre. Entassés à plusieurs dans des petites cages, les visons développent un stress intense et des comportements stéréotypés : « Nos vidéos montrent des allées et venues stéréotypées d’animaux, la répétition du même mouvement pour remplir le temps. Ces visons s’enferment dans la folie » dénonce l’association au journal Le Parisien.
Les cages sont sales, remplies de poils, de poussière et d’excréments ; des restes de nourriture pourrissent sur le dessus des cages.

Une rare violence

La vidéo montre aussi le ramassage des visons avant leur mise à mort. Un homme les saisit sans ménagement avant de les jeter violemment dans le container de son véhicule. Un vison qui parvient à s’en échapper se fait brutalement chassé et secoué par un chien.
Aux cruautés subies par les animaux s’ajoutent les dommages pour l’environnement causés par ces élevages : « L'eau que l'on voit ruisseler autour des cages, entraînant avec elle les effluents, donne matière à se préoccuper, tout comme les cadavres découverts dans l'herbe… » précise l’association.

2011 : 1ère alerte de la Fondation 30 Millions d’Amis

On estime qu’environ 200 000 visons sont tués en France chaque année : un manteau est à lui seul confectionné avec les dépouilles de… 80 visons !

La Fondation 30 Millions d’Amis alerte depuis plusieurs années l’opinion publique sur la cruelle réalité du commerce de la fourrure et de ces fermes de l’horreur. Déjà en 2011, son enquête en caméra cachée l’avait conduite à dénoncer les mêmes faits dans ces établissements français.

Vidéo de 30 Millions d'Amis tournée en 2011.

>> Signez notre pétition réclamant la fermeture des fermes à fourrure en Europe.

*d’après les chiffres du Syndicat des éleveurs de visons français communiqués à One Voice.

Commenter

  1. scootifle 30/08/2017 à 15:10:07

    Rien qu'à voir sur la vidéo, les proprietaires sont des c******, cigarettes au bec des o*******

  2. scootifle 30/08/2017 à 15:06:17

    Mais comment ne pas craquer devant ces petits loulous avec leur yeux si triste de désespoir, comment peut on rester insensible à leur détresse ??? tout ça pour que des c******* fassent les belles avec tant de souffrance, j'ai mal de voir tant de souffrance animale et que les pouvoirs ne fasse rien tout pour ces P**** d'humains de M*** et jamais un geste pour les animaux qui sont les martyrs sur cette terre, je souhaite à tous ceux qui leur font du mal de c***** de maladie grave p********.

  3. rosarno 15/01/2017 à 22:13:11

    C est ignoble mais quand la souffrance animale va t elle cessé. JAMAIS Ils y aura toujours des êtres abjects sans cœur et pervers. Ce monde me dégoute et toutes ces vieilles pleines de fric elles n ont aucun problème à porter ces pauvres bêtes sur elles. C est lamentable. 

  4. Ingrid77400 13/01/2017 à 09:36:23

    J\'ai toujours était contre la fourrure et je ne comprend pas pourquoi les gens continus d\'en acheter alors qu\'il y a de très jolies imitations... Quel pauvre monde

  5. Agnouche 12/01/2017 à 11:30:21

    Je suis écœurée de voir ce que l homme fait subir à ces pauvres bêtes. Tout cela pour que quelques idiotes puissent porter des manteaux en fourrure. Je trouve cela révoltant.

  6. j_ben 11/01/2017 à 20:05:37

    C'est horrible, j'en ai eu les larmes aux yeux. Ces pauvres petites bêtes qui ne comprennent pas ce qui se passe et qui ne demandent qu'à vivre en paix. J'espère que ces personnes (que ce soit ces vieilles peaux qui porte de la vraie fourrure ou bien ceux qui torture ces animaux) auront un petit retour de flamme et moi qui d'habitude ne souhaite pas le malheur aux gens, j'espère tout le mal pour eux. 

  7. fauve37 11/01/2017 à 17:32:05

    Pauvre petite bête victime de la beauté de son pelage! C'est si beau un vison. Quelle jolie petite bouille! C'est dingue! Tout ça pour se la péter dans les soirées bon chic bon genre et dire "t'as vu ma fourrure ma chérie?"Beurk!!!!!

  8. BubuLove 11/01/2017 à 12:42:48

    J'en ai les larmes aux yeux. Comment peut-on faire ça à des êtres vivants?

  9. Panettone 10/01/2017 à 19:06:10

    Il faudrait que les lectrices des revues féminines "Elle, M. Claire, etc" les boycottent dès lors qu'il y a plein de publicités d'annonceurs qui ventent, par leurs photos de mode, la fourrure, les plumes, tout ce qui émane des animaux !!Le vison...le renard....le lapin...etc. Cela porterait peut être matière à  réflexion aux grandes marques d'habillement de luxe et de prêt à porter. Stella Mc Cartney n'utilise pas du tout la fourrure, ni les cuirs.

     

  10. Vienna 10/01/2017 à 18:29:34

    Comment peut onà notre époque porter de la vraie fourrure. Les cageots qui les portent ne seront ni plus jolies ni plus jeunes pour autant. Où est le plaisir de se vêtir de mort, de sang et de souffrance