Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Chat tué à l’acide par 3 adolescents : un jugement aberrant !

Justice06.01.2017

Chat tué à l’acide par 3 adolescents : un jugement aberrant !

Le supplice enduré par un chat torturé dans le Tarn-et-Garonne n’a pas été reconnu par la justice, qui a rendu un jugement « aberrant » pour Maître Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Le calvaire vécu par le chat restera impuni... Visuel d'illustration : © Gelpi - Fotolia.com

Roué de coups, brûlé à l’acide chlorhydrique et des pétards qui explosent dans ses orifices… C’est le calvaire subit par un chat qui a eu le malheur de croiser la route de trois adolescents âgés de 14 à 17 ans, en janvier 2014. Mais cette torture restera à jamais impunie. Le Tribunal pour enfants de Montauban (82) a en effet décidé la relaxe pour deux des adolescents et deux mois de prison avec sursis pour le dernier du trio (05/01/2016).

Cruauté et perversion

La Fondation 30 Millions d’Amis et 8 autres associations de protection animale étaient partie civile ; durant tout le procès elles n’ont cessé de démontrer l’extrême cruauté et la perversion des actes perpétrés. Malheureusement, les juges ont été plus sensibles aux arguments de la défense pour qui la qualification d’« acte de cruauté » n’était pas justifiée, puisque selon eux le chat était déjà mort sous les coups des assaillants au moment où l'acide a été projeté et les pétards introduits dans l'animal.

 

Cette décision est une porte ouverte à une récidive." Me X. Bacquet

« Cette décision est aberrante » dénonce Maître Xavier Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis. « De tels faits se devaient d'être sanctionnés fermement : cette décision est une porte ouverte à une récidive voire, pire, à des actes encore plus cruels. » avance-t-il.

La Fondation 30 Millions d’Amis s’insurge contre cette décision et rappelle « que le chat est un animal sensible, comme tous les animaux ».

Rappel des faits

En janvier 2014, trois adolescents avaient commis des actes de barbarie sur un chat dans la commune de Lamagistère (82). C’est un promeneur qui avait découvert le cadavre du chat, atrocement mutilé. La Fondation 30 Millions d’Amis s’était immédiatement constituée partie civile dans ce dossier.

Commenter

  1. Ouest Brooks 18/07/2017 à 11:44:27

    Aberrant? Je dirais même \"Mal jugée\" Sérieusement, les animaux ont des droits. Ont pas tout le temps gagné mais les gens comprennent notre amour pour les animaux, d\'autres ne comprennent pas... Bref reprenons même si l\'animal était mort il ne méritait pas cette souffrance. C\'est comme si les animaux fesaient leurs besoins sur notre corps!

  2. Victorialol 12/07/2017 à 19:29:58

    Que 2 mois de prison!? C rien du tout ! 

  3. alba ardilio 12/07/2017 à 15:20:48

    pour quoi ils on fait sa c\'est du grand n\'importe quoi c\'est hens là n\'ont pas de cœur 

  4. prescilla 11/07/2017 à 15:17:46

    C\'est juste horrible 

  5. looping.beagle 26/06/2017 à 22:05:44

    C'est horrible

  6. Sauveur2Chat 26/06/2017 à 16:18:07

    Comment peut on faire ça ?! Faut vraiment détester les animaux pour faire une chose pareille ! Et la justice qui ne réagit pas. . .

  7. Anah Gomez 24/06/2017 à 23:27:14

    Quelle cruauté !

  8. Soulkay 21/06/2017 à 13:53:27

    aberration ?impunie? mais ou va t on? les représentants du droit n ont ils pas de cœur ?pas d animaux? ces individus incriminés sont dangereux car aujourd hui c est un chat ,qui sait ce qui adviendra demain?Un bon suivi psychiatrique,des T.I.J en fourrières et S.P.A. et un bon stage aux parents démissionnaires

  9. anonyme 20/06/2017 à 16:28:14

    dans quelques années on apprendra qu'ils ont découpé un gamin ou autres. Ecoeurant cette  jeunesse les parents ont mal fait leur boulot "ce sont des d********* de base" le juges c'est toujours pareil 6 mois avec sursis c'est à croire qu'ils n'ont pas d'animaux, ni de gosse, ni de femme il sont fait de quoi ses juges ? Pauvre coeur repose en paix et que eux (ses trois saletés de la société aillent se prendre un platane sur la g*****  plus tard : sales gamins, délinquants de m*****.

  10. ticoulet 20/06/2017 à 16:18:25

    Les juges Français me donnent la nausée.