Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > L’Assemblée rejette l’installation de caméras dans les abattoirs

Politique15.12.2016

L’Assemblée rejette l’installation de caméras dans les abattoirs

Les parlementaires ont adopté la proposition de loi de la commission d'enquête sur les conditions d'abattage des animaux sans retenir sa mesure phare : le dispositif de vidéosurveillance. Exaspération des défenseurs des animaux, dont la Fondation 30 Millions d’Amis.

© nirutft - Fotolia.com

C’était l’une des mesures les plus demandées par les associations de protection animale à l’instar de la Fondation 30 Millions d’Amis : l’installation de caméras de vidéosurveillance dans les abattoirs faisait partie des recommandations formulées par la commission d’enquête parlementaire présidée par le député Olivier Falorni.

Un texte vidé de sa substance

Examiné par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée (14/12/2016), cet article a été retiré de la proposition de loi "relative au respect de l'animal en abattoir". Olivier Falorni a donc voté contre et jugé le texte « complètement vidé de sa substance, presque massacré » et dénoncé la position « extrêmement conservatrice de la commission » et « fermée » du ministère alors même que « cette mesure est plébiscitée par 85 % des Français ».

La Fondation 30 Millions d’Amis et bon nombre de défenseurs des animaux s’inscrivent en faux contre ce rejet pur et simple. L’instauration de caméras de surveillance dans les abattoirs est un dispositif concret à généraliser et à mettre en place rapidement pour contribuer à mettre un terme définitif aux dérives en matière d’abattage.

Nouvel examen le 12/01/2017

En revanche le renforcement des sanctions pour "mauvais traitements" d'animaux dans les établissements de vente, toilettage, garde ou dressage est salué par les représentants de la cause animale. Les députés ont aussi réintroduit la disposition qui qualifiait de « délit » les « mauvais traitements » sur les bêtes en abattoir et dans les entreprises de transport.

Ainsi revu et corrigé, le texte doit être à nouveau examiné par l'Assemblée le 12 janvier 2017. Le dernier espoir des associations de protection animale : que la vidéosurveillance soit instituée par un amendement.

Commenter

  1. alanus44 06/02/2017 à 18:53:37

    Le parlement c\'est de la ***** les caméras il fait les installer car les mecs d es abattoirs assassinent les animaux

  2. remy.krug@dbmail.com 22/12/2016 à 20:25:16

    j estime que la video surveince devrai etre obligatoire dans les abatoire car on mai des camera de surviance un peux partou dan les rue pourquoi faire en sorte que les camera soit obligatoire dans les abatoire

  3. cathye 21/12/2016 à 17:09:22

    l'assemblée n'en a rien a f**** de ce qui se passe dans les abattoirs, il faudrait les y mettre ces e*****!!!!!, surement qu'ils changeraient d'avis, quand aux employés des abattoirs faudrait aussi leur faire ressentir ce que subissent les animaux!!!!, vous etes tous des e******!!

  4. Amiennoise@laposte.net 21/12/2016 à 13:27:45

    Il faut  ces caméras  dans les abattoirs, on ne peut accepter de M. Le Foll cette décision,  il aime trop les animaux (devant les médias) pour refuser cela.

    Ces caméras ne dérangent  que ceux qui adorent faire leur "travail" de maltraitance et  VOIR SOUFFRIR ces pauvres bêtes.  Continuons !  C'EST UNE HONTE M. Le FOLL

  5. thierryhiy@hotmail.com 21/12/2016 à 10:25:16

    On est vraiment dans un laxisme complet dans ce pays, j'aime bien la France mais pas ceux qui la dirige, il n'y a pas de quoi être fier d'être Français moi je ne le suis pas du tout.

  6. patouines@gmail.com 20/12/2016 à 21:50:35

     

    en 2017 il faudra voter.voter qui?un president qui sert a quoi.quand on voit

    ce qu est la politique a l heure actuelle en ce qui concerne les lois.des lois

    a la c**.rien n est respecte.on prend deja l etre humain pour un c**,alors

    concernant l animal,les hommes de lois en n ont rien a fiche.plus il y a des

    lois contre la maltraitance plus celle ci se repand partout.quand je lis tous

    les jours des articles sur la maltraitance je suis horrifiee qu on ne fasse

    rien.je pense qu a force de se battre contre cette maltraitance nous qui aimons

    les animaux on envisagera de faire notre propre loi quand on verra quelqu un s

    en prendre a un animal puisque les hommes de loi sont trop laxistes avec ces p*******.

     

     

     

  7. patouines@gmail.com 20/12/2016 à 21:40:49

     

     

    tout ces monstres qui travaillent aux abattoirs et qui maltraitent ces

    pauvres animaux pour certains doivent etre contents qu il n y ai pas de

    cameras,comme cela ils pourront continuer a infliger les pires sevices a ces

    pauvres betes qui deja sentent qu elles vont mourir mais en plus souffrir avant

    de les exterminer dans des conditions atroces,les hommes de lois faites un tour

    aux abattoirs la ou toutes ces maltraitances sont presentes et certainement

    vous reflechirez a deux fois avant de refuser des poses de camera qui

    changeraient beaucoup de choses.quand je pense que ces pauvres betes se

    retrouvent dans votre assiette apres avoir ete abattues dans des conditions

    barbares,je n oserais meme pas la manger.

     

     

  8. moliktania 20/12/2016 à 21:15:31

    cameras ou pas la maltraitance animale sera toujours là a croire que les humains mesure leur force leur intelligence en maltraitant plus faible qu eux si peu ont un coeur dans la poitrine et pourtant les animaux ne demandent pas grand chose une soupe une caresse un regard ce n est pas complique quand aux abattoirs  si les cadences étaient differentes si les gens étaient payés correctement si on les eduquaient  peut etre cela serait different déja on tuent ces pauvres animaux alors faisont le dignement

  9. papillon4712 20/12/2016 à 17:42:30

    On est gouverné par des C++S qui se fichent royalement de la souffrance animale, donc cela ne m'étonne pas que l'on refuse de mettre des caméras dans les abattoirs. On va continuer encore et encore de torturer des animaux sans défense. Pauvre petits etres sans défense, je suis scandalisée et surtout savoir que je vis dans un Pays pourri on ressemble à la Chine. Bravo. Et les mangeurs de Viande continuer à en manger ca doit vous exciter de savoir que l'on torture des animaux pour vous nourrir, ca me dégoute tous ces gens. Je suis fière d'etre Végétarienne et souhaite de tous coeur qu'il n'y est plus d'éleveur et d'abattoir.

     

  10. 100 20/12/2016 à 15:15:32

    La France n'est plus un pays démocratique depuis bien longtemps. La France est devenu un pays de tortionnaires comme la Chine envers les animaux.