Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > De la prison ferme pour avoir battu un chat à mort

Justice07.06.2016

De la prison ferme pour avoir battu un chat à mort

Justice a été rendue pour Véga, une chatte de 13 ans morte sous les coups d’un homme à Saint-Estève (66). Le Tribunal de Grande Instance de Perpignan l’a condamné à un an de prison ferme. La Fondation 30 Millions d’Amis salue ce jugement.

La Fondation 30 Millions d'Amis partie civile au procès de Véga, la chatte massacrée. Visuel d'illustration : © Sunny - Fotolia.com

15 mois de prison dont 3 avec sursis avec obligation de travailler. C’est la peine principale prononcée à l’encontre d’un homme de 33 ans pour « actes de cruauté » sur une chatte de 13 ans. Le Tribunal de Grande Instance de Perpignan l’a également condamné à une obligation de soins et une interdiction à vie de détenir un animal de compagnie (02/06/2016).

Rappel des faits

En octobre 2015, Véga, 13 ans, une chatte libre dont s’occupait quotidiennement l’association « Chats d’Oc » avait été sauvagement attaquée par un homme qui l’avait rouée de coups. Le félin avait agonisé avant de décéder de ses blessures.

Le prévenu avait été identifié rapidement grâce à la vidéosurveillance de la ville. « Sur la vidéo, on voit un homme arriver en voiture vers l'endroit où nous nourrissons les chats. Sorti du véhicule, il assomme Véga d'un coup de bâton avant de la prendre par le cou et de s'acharner. Il l'a massacrée » expliquait à L’Indépendant Josyane Gineste, présidente de l'association locale de protection animale.

L’homme avait déclaré « avoir voulu passer ses nerfs sur quelque chose » selon sa déposition rapportée par le journal.

Commenter

  1. raticide52 13/09/2016 à 22:16:08

    Merci pour ce verdict plus que mérité ! Mais ajoutons à cette sentence, une bonne dérouillée tous les matins dès le réveil et ce, pendant un an, pour qu'il sache bien pourquoi il est en prison et ce que ça fait de taper un animal sans défense !

  2. karine2476.kg@gmail.com 11/07/2016 à 21:15:45

    Alors j'estime que pour une fois le tribunal à fait son boulot ...Bien joué, merci à  ll'association pour cette fait avoir été, la partie civile contre cet homme de 33ans. Qu'il ramasse ,une volée en prison comme il a su passer ses nerfs sur cette chat te de 13ans ...

  3. titefeeroyale@hotmail.fr 29/06/2016 à 23:26:53

    Passer ses nerfs sur quelque chose ?!!!!!! Mec tu sais que une salle de sport ça existe avec ce qu'on appelle des punching ball ! Trou du c* ! Sinon t'as des thérapies mais je crois pas que ça te serviras à quelque chose vu à quel point t'es qu'une m* !

  4. AnimalLife 27/06/2016 à 16:10:16

    Passer ses nerfs sur quelque chose ?! Ce chat ne demandait rien !

  5. pichounette 09/06/2016 à 14:08:11

    passer ses nerfs sur quelque chose.... il avait qu'à faire une chose utile et passer ses nerfs à ramasser toutes les cochonneries que les gens jettent partout par terre.......

  6. shama360 08/06/2016 à 22:57:02

    donnez moi son nom et son adresse pour qu'on puisse lui faire autant de mal qu 'il a fait à cette pauvre minette qui n'a rien demandé !! si je vois sa gueule de cosanguin, car il doit être forcément né avec une gueule de fils de p.... et je lui explose la cervelle. horrrible humain qui devrait c**** dans d atroces souffrances, que Dieu entende mes   mots ! qu'il c**** comme un satan cet ordure !!! je cherche de mon côté car je ne peux laisser faire

     

  7. kenzoamour 08/06/2016 à 11:46:30

    15 mois de prison dont 3 avec sursis ???  être sûre qu' il va purger sa peine !!!! une o***** pareille comme tant d' autres on devrait les euthanasier !!!

     

  8. Ezork 08/06/2016 à 09:51:08

    Sanction pas assez sévère. Cet homme mériterait une lourde amande et au moins 3 ans ferme, il faut dissuader les malades de ce genre. Il est tellement facile de s\'attaquer à un être innocent. L\'humain est le pire des monstres.

  9. clairette.guillermet@hotmail.fr 08/06/2016 à 01:37:35

    sanction severe  

    bravo a la justice

  10. enayram@gmail.com 07/06/2016 à 23:20:07

    Il faut mettre hors d'état de nuire tous ces fous furieux qui "passent leurs nerfs" sur les plus fragiles (animaux, enfants, femmes)....
    Ce type est totalement fou et je suis heureuse que le tribunal de Perpignan ait rendu un verdict intelligent.
    Intelligent dans l'obligation de ce malade de se faire soigner.
    Bravo à l'intégrité du juge !!!