Faites un don

Maltraitance20.06.2007

Reha Hutin se félicite du vote des Eurodéputés

Les députés européens, réunis aujourd’hui à Strasbourg en session plénière, ont approuvé une interdiction stricte et totale du commerce de fourrure de chiens et de chats dans l’UE.

Reha HUTIN, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, se félicite du vote des Eurodéputés

Les députés européens, réunis aujourd’hui à Strasbourg en session plénière, ont approuvé une interdiction stricte et totale du commerce de fourrure de chiens et de chats dans l’UE.

Reha HUTIN, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, se félicite du vote des EurodéputésConformément aux appels répétés de la Fondation 30 Millions d’Amis et forts des 200.000 nouvelles signatures remises il ya quelques jours à Gérard ONESTA, Vice-président du Parlement européen, les députés ont réussi à rejeter une proposition de dérogation qui prévoyait de tolérer cet odieux commerce lorsque les animaux n’étaient pas « élevés ni tués pour la production de fourrure ».

Le Conseil de Ministres devrait désormais approuver la proposition de règlement telle qu’amendée par le Parlement et arrêter rapidement, sans seconde lecture, une législation définitive sans autre modification. L’interdiction définitive du commerce de fourrure de chiens et de chats en Europe pourrait s’appliquer dès le 31 décembre 2008.

Pour Reha HUTIN, Présidente de la Fondation, « près de 10 années de luttes sont sur le point d’être récompensées. Notre pouvoir de mobilisation – qui a permis de recueillir l’engagement de 1.600.000 citoyens à travers 3 pétitions sur ce dossier – a contribué à faire de la Fondation 30 Millions d’Amis l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics en France et désormais à l’échelon européen, sur ce combat précis comme sur l’ensemble des différents combats en faveur de la cause animale qu’elle mène avec détermination. »

Pour mémoire :

  • 1998 : révélation de l’existence à l’échelon mondial d’un commerce de fourrures de chiens et de chats en provenance d’Asie, tués dans des conditions atroces : l’émission 30 Millions d’Amis diffuse une enquête menée par la Fondation 30 Millions d’Amis en collaboration avec l’association américaine HSUS, tournée en caméra cachée ;
  • 2001 : des ramifications françaises de ce scandaleux trafic sont mises à jour par la Fondation ;
  • 2002 : 1 200 000 signatures d’une pétition remise à Lionel Jospin, 1er ministre, débouchent sur l’arrêté ministériel du 5 novembre interdisant « l’introduction de peaux brutes de chiens et de chats en France» ;
  • 2006 : sur demande de la Fondation, ce texte est révisé et remplacé par l’arrêté du 13 janvier 2006 qui interdit, outre « l’importation de fourrure de chiens et de chats en France», sa « commercialisation » ;
  • Fin 2006 : 200 000 signatures recueillies à l’issue d’une pétition adressée à José-Manuel Barroso, président de la Commission européenne, conduisent la Commission à proposer un règlement le 20 novembre 2006 demandant « l’interdiction de la production, l’importation et le commerce de fourrures de chiens et de chats en Europe », mais prévoyant une dérogation scandaleuse qui permettrait de légaliser ce commerce lorsque  les chiens et les chats ne sont pas tués uniquement pour leur fourrure (mais pour leur viande par exemple…) ;
  • 2007 : suite à la remise de 200 000 nouvelles signatures à Gérard Onesta, Vice-président du Parlement européen, les eurodéputés adoptent en session plénière à Strasbourg, le 19 juin, une interdiction stricte et totale du commerce de fourrures de chiens et de chats dans l’Union Européenne.

Contact Presse / Priscille Lacoste : 01 55 60 27 97

>> Lire le communiqué Les Verts | Alliance Libre Européenne au Parlement Européen.

Commenter

  1. Voix Céleste 26/09/2007 à 15:23:18

    Une victoire, enfin, et quelle victoire! La diplomatie étant de rigueur en politique, il faut lire les clauses entre les lignes, et c'est ainsi que ce règlement de fin 2006 était révoltant...( voir "pour mémoire" ci-dessus).  Le combat a continué et justice a été faite!! Il faut signer encore et encore des pétitions!!! Mais cela concerne l'Europe seulement, enfin 10 ans de combat pour une partie limitée géographiquement du monde, certes, mais néanmoins influente, et il faut compter dessus pour poursuivre le combat. Les USA se sentent concernés et s'engagent, c'est un soutient non négligeable aussi pour, peut-être, avec l'appuie d'autres pays occidentaux, poursuivre le combat contre ce trafic innomable dans le monde. Mais cela n'est pas toujours facile.. Imaginez des enfants en Inde, un exemple parmi d'autres, qui ne vont pas en classe, trop pauvres, trop perdus dans un village au milieu de nul part.. Leur famille compte sur eux pour contribuer à la survie quotidienne de la famille. Quel espoir d'une vie bien pour eux en général?... Ils acceptent dans ce cas des emploies -si l'on peut dire mais il faut penser au contexte- qui sont révoltants et pas de leur âge... Une photographie prise en caméra cachée que j'ai prise sur internet montre un petit enfant.. mon dieu, 5 ans?... dépouillant un chat de sa fourrure, dont le cadavre faisait presque le longueur  de son corps.... Autour d'eux, une débauche de cadavres de chats, entassés les uns sur les autres dans une pièce digne d'un film sale et étouffante, et sombre.... On m'a censuré sur mon blog pour cette raison et j'ai du enlever pas mal d'images à cause de cela... C'est certain, parler de son nouveau sac vuitton ou de ses problèmes d'acné, c'est tellement plus intérressant non?... NO comment.... mais , outre l'éducation et le contexte socio-culturel de pays dis" en voie de développement", les enfants sont tous les mêmes et je ne suis pas certaine que, traumatisés, même inconsciement par une telle expérience si jeune, ces enfants ne développent pas dans leur future vie d'adulte, quelle qu'elle soit, une certaine propension à l'insensibilité, avec ce que cela pourra engendrer pour eux comme leur entourage, dont les animaux qui croiseront le chemin de leur vie, parce que faire cela pour un enfant, un enfant qui n'a pas le choix, qui a la pression pour aider à nourrir sa famille, c'est tuer chaque jour une part de son monde, assassiner ce nounours qu'il chérit tant ( ou autre jouet selon contexte, c'est une image), lui voler son enfance, le faire grandir trop vite dans un monde adulte noir, face cachée de la réalité que véhiculent les médias du monde occidental, horrible réalité pour eux, qui contribuent à nos fantasmes occidentaux de sociétés de consommation mondiale.. Et oui on ne pense pas toujours à la cause cachée de toutes ces vitrines qui nous font les yeux doux dans les grandes villes. Et on l'y plonge dans ce monde odieux sans espoir,sans qu'il ait encore acquis ses repères...Quelque part, le nounours, c'est un peu lui qui tue ses frères... C'EST POURQUOI il faut continuer le combat car cela implique aussi des conséquences importantes dans d'autres sphères socio-économiques... Pourvu que d'autres organismes, qui eux n'ont rein à voir avec la cause animale mais celle humaine, s'en préoccupent dans un futur proche.... Parfois, dialogue et interractions d'associations, ce n'est pas vain, au contraire.. Le combat continue donc...

  2. mabroukrex 09/07/2007 à 15:32:33

    Une heureuse victoire qui je l'espère sera fermement respecté !!!

  3. lochoco 08/07/2007 à 14:14:48

     c'est une grande victoire et j'espére qu'elle sera respecté. encore un long chemin pour qu'il en soit ainsi pour toute les espéces animale. Il faut rester mobilisé et continuer de faire ds pétitions il ne faud pas baisser les bras . merci a toutes celles et ceux qui on fait bouger les choses     LO