Fondation 30 Millions d'Amis > Actualités
Imprimer

Faune sauvage - Animal sauvage blessé ou mort : que faire ?

 

L’ONCFS* édite un petit guide destiné à aider toute personne qui trouve un animal sauvage, mort ou blessé. Une initiative responsable qu’a souhaité relayer 30millionsdamis.fr devant les fréquentes questions soulevées par les internautes à ce sujet.

Animal sauvage blessé ou mort, que faire ?Que faire en cas de collision automobile  avec un animal ? Comment réagir lorsque l’on découvre un renard blessé au bord d’une route, ou une portée de marcassins qui semble abandonnée en pleine forêt ? Des questions complexes dont les réponses relèvent à la fois du code de l'environnement, du code rural et de la pêche maritime, du code général des collectivités territoriales et même du code pénal ! Un véritable casse-tête pour les particuliers, mais aussi pour certains professionnels régulièrement consultés à ce sujet : « Ce guide est né suite à un besoin sociétal, qui émanait du terrain et plus particulièrement des SDIS**, des gendarmeries, des polices nationales et des mairies, explique Delphine Chenesseau, de la Délégation Interrégionale Bourgogne Franche-Comté de l’ONCFS, l’organisme à l’origine de ce guide. La brochure a ensuite été réactualisé et diffusée au niveau national. »

«L’appropriation d’un animal sauvage est sanctionnée selon son statut et peut être un délit.

Delphine Chenesseau - ONCFS

Un chevreuil peut en cacher un autre

Intitulée « Que faire en présence d’un animal sauvage mort ou blessé ? », cette brochure de 16 pages, vendue au prix de 3 euros, répond aux questions pratiques en étudiant les différentes espèces animales trouvées, les périodes de l’année concernées, et la cause de mortalité ou de blessure. Elle se veut avant tout pratique et factuelle, à portée de tous : « Le manque de vigilance des automobilistes sur la présence d’animaux au bord des routes est l’erreur que nos services constatent le plus souvent, poursuit la jeune femme. Lorsque vous observez un chevreuil en train de traverser, il faut ralentir ou même s’arrêter au bord de la route... car la plupart du temps, ce n’est pas un mais plusieurs chevreuils qui traversent. Du coup, les automobilistes percutent souvent les animaux qui suivent » avertit-elle encore.

Le guide met aussi en garde les particuliers pétris de bonne intentions, mais qui n’en commettent pas moins des erreurs aux conséquences parfois lourdes : « Il est utile de rappeler que  l’appropriation d’un animal sauvage est sanctionnée selon son statut - gibier ou protégé - et que la loi prévoit une amende... voire une peine d’emprisonnement en cas de délit » précise Delphine Chenesseau. Et la personne qui décide de recueillir un animal blessé s’expose également à certains dangers, comme « la transmission de maladies zoonotiques et les risques liés au comportement naturel des animaux sauvages ».

Le bon de commande est téléchargeable sur le site de l’ONCFS ; la consultation de l'intégralité de la brochure est également possible en ligne.

*Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage
** Service départemental d'incendie et de secours

Crédit photo : Stéphanie Guiguitant / ONCFS

Article publié le : 02-04-13
Postez votre commentaire
 
Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ?
Pour ce faire, il faut vous créer un compte.
La création de compte est GRATUITE!
Créez votre compte ou bien identifiez-vous

4 commentaires
matcheb
Messages : 1

bonjour , @kithy04 j'ai moi aussi l'année derniére recueilli une tourterelle bléssée par un chat et elle s'en ai très bien sorti ,par contre il faut absolument lui acheter des graines pour oiseaux du ciel ,car le pain c'est pas bon ,ça ne coute pas cher en grande surface  1 ou 2 euros le kl ,desinfecter la plaie et d'ici une quinzaine de jours vous pourrez la relacher ,mais assurez vous avant qu'elle peut voler !


brb
Messages : 2

Faire un guide est bien mais les gens ne l'achèteront pas même à prix modique. Sa diffusion sera donc très restreinte et les gens ne saurons toujours pas ce qu'ils doivent faire ou ne pas faire.


kithy04
Messages : 1

Bonjour,

Je viens tout juste de recueillir une tourterelle qui a été blessée par un chat. J'ai désinfecté les plaies et je l'ai mise dans une cage avec de l'eau et du pain pour qu'elle se repose jusqu'à ce qu'elle puisse revoler. Mais honnetement, je ne sais pas vraiment quoi faire... Etje n'ai pas les moyens d'aller chez un vétérinaire malheureusement ^^'

Y'en a-t-ils parmis vous qui sont des connaisseurs de volatiles? Merci par avance pour elle. 


Omegane
Messages : 9

Avec l'aide d'un bénévole de la Ligue de Protection des Oiseaux, j'ai eu le bonheur de sauver une petite poule d'eau gisant au milieu de la route grâce aux bons soins de l'école vétérinaire de Nantes (ONIRIS). J'ai pris de ses nouvelles : elle a été relachée sur l'Erdre, où elle a pu continuer sa vie libre et sauvage après sa mauvaise aventure.

Merci pour vos conseils ! Il est vrai qu'on ne sait pas toujours comment procéder.


 

Créer mon espace ?

Oublié ?

  • Adoption chien, adoption chat, consultez toutes nos fiches d'adoption animaux
  • Faire un don à la fondation, c'est soutenir son action pour la protection animale
  • Contre la fourrure, l'expérimentation animale, les animaux sauvages dans les cirques ? Signez la pétition
 
Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales © Fondation 30 millions d'Amis 2014 | Tous droits réservés