Fondation 30 Millions d'Amis > Actualités
Imprimer

Débat - Girafon tué à Copenhague : l'abattage aurait pu être évité

 

Parce qu’elle ne présentait pas un patrimoine génétique intéressant, une jeune girafe a été exécutée au cours d’une mise en scène grotesque au zoo de Copenhague, au Danemark. Un procédé révoltant pour la Fondation 30 Millions d’Amis.

La mort d’un girafon et sa mise en scène ont provoqué une vague de réactions indignées en France et dans le monde entier. Marius, un mâle d’un an et demi, a été supprimé avec un pistolet d’abattage puis autopsié devant le public du zoo de Copenhague, au Danemark, parmi lequel se trouvaient des enfants (9/2/14). L’animal a ensuite été dépecé devant les caméras, pour nourrir les fauves. Malgré le communiqué du zoo - mis en ligne précipitamment dans la soirée du 9/02/14 - des questions restent en suspens : une autre solution a-t-elle été envisagée ? Pourquoi une telle mise en scène ? Pour quelles raisons la proposition d’autres établissements d’accueillir Marius n’a-t-elle pas été acceptée ?

Si la remise en liberté de Marius était inimaginable - l’animal étant né en captivité - son transfert était pourtant possible. Le parc animalier du Yorkshire à Doncaster (Angleterre), membre également de l’EAZA, a indiqué à l'AFP avoir contacté en urgence samedi ses collègues danois pour proposer d'adopter Marius, mais ne pas avoir reçu de réponse…


L'animal a été dépecé en public, devant de jeunes enfants
Photo : © JohnTurner5

Une pratique courante… et tabou

Le zoo indique avoir pris cette décision pour des raisons scientifiques : Marius ne présentait pas un patrimoine génétique suffisamment riche et son « euthanasie » a été décidée afin d’éviter la consanguinité entre girafes. Le zoo de Copenhague participe à un programme de l'Association européenne des zoos et des aquariums (EAZA), qui définit les règles de reproduction des populations d’animaux sauvages. « Les euthanasies sont fréquentes dans les zoos européens, explique Franck Schrafstetter, président de Code Animal. Ces structures y ont recours soit pour les mâles, souvent trop nombreux, soit pour les animaux âgés ».

Selon cette association spécialisée dans la défense des animaux captifs, « nombre de jeunes animaux, comme des fauves et des primates, sont sacrifiés chaque année ». Ainsi, en novembre 2010, un hippopotame du nom de Farasi est sauvé, grâce à la pression du public, de l’euthanasie programmée par le zoo de Bâle (Suisse) où il était né. « Mais le sauvetage de Farasi reste une exception » déplore Franck Schrafstetter, qui dénonce « une véritable omerta » sur le nombre d’euthanasies des animaux pratiquées dans les zoos européens.

«On élimine une fois de plus les animaux qui ne rapportent plus d’argent, après les avoir exploités.

Reha Hutin

Des solutions alternatives existent

Le zoo danois, qui n’a pas hésité à organiser ce tragique « spectacle », est aujourd’hui au centre de toutes les polémiques. Or il n’en est pourtant pas à son premier coup d’essai : comme le rapporte le New York Times, il avait procédé, au printemps 2012, à l’euthanasie par injection létale de deux jeunes léopards, dont les gènes étaient déjà surreprésentés dans la population adulte du zoo. Selon le journal américain, 20 à 30 animaux sains sont tués chaque année dans l’établissement. Il rappelle également qu’aux Etats-Unis, la contraception est privilégiée depuis les années 1970 pour réguler les populations appartenant à des espèces sauvages très fertiles : « Cela permet aux individus de rester dans leur groupe familial sans le risque de produire une descendance consanguine » explique Leslie Kaufman, l’auteur de l’article. Sans compter que ces euthanasies interviennent une fois que les bébés ont bien grandi : « Les bébés animaux sont l’une des principales attractions des zoos » rappelle-t-elle. « On élimine une fois de plus les animaux qui ne rapportent plus d’argent, après les avoir exploités » s’indigne Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui lutte depuis des années contre la captivité des animaux sauvages, s’insurge de cette mise en scène barbare qui aurait pu être évitée. Le sort de Marius aura tristement contribué, peut-être, à lever le voile sur une pratique particulièrement cynique : encourager la reproduction d’animaux sauvages dans les zoos… pour mieux les tuer ensuite.

Article publié le : 10-02-14
Postez votre commentaire
 
Vous souhaitez déposer un commentaire dans cette liste de discussion ?
Pour ce faire, il faut vous créer un compte.
La création de compte est GRATUITE!
Créez votre compte ou bien identifiez-vous

37 commentaires
chatchien
Messages : 162

Touts ceux qui tuent des animaux n'ont STRICTEMENT rien à faire sur Terre.Il est honteux de voir que meme en France ce genre d'atrocités ait lieu.


cheribibi
Messages : 2

En France, au Zoo de Lunaret à MONTPELLIER, l'euthanasie et l'abattage au pistolet et au fusil sont pratiqués couramment depuis l'arrivée de la nouvelle direction et de son directeur technique, pour les animaux dont ils veulent se débarrasser. Ainsi plusieurs bébés onagres, addax, barhals ont déjà été euthanasiés ou tués au pistolet et 4 mâles cerfs sikas adultes ont été abattus au fusil, parce qu'ils n'étaient pas intéressant génétiquement, alors qu'ils avaient été stérilisés.


animal69
Messages : 8

Une honte pour le DANEMARK et leurs pratiques pour éliminer tout animal présentant des risques de consanguinité. Des questions se posent : Pourquoi a-t-on pris le risque de fair naître ce BB ? Pourquoi ne pas l'avoir proposé à d'autres ZOOS qui étaient prêts à l'adopter ? Depuis plusieurs années je n'ai pas mis les pieds dans un zoo et surtout si celui-ci n'est pas représentatif de ce que j'attends. Protection de l'espèce avec toutes les règles qui s'imposent et ne pas en faire un commerce que lorsque l'on n'en veut plus...on l'euthanasie (BABY et NEPAL à Lyon...prétexant qu'elles avaient la tuberculose pour s'en débarrasser au plus vite...la ville de Lyon ne voulait plus payer...et sûrement que cela ne leur rapportait pas autant qu'ils le souhaitaient.

Comment avoir pu donner la chair de cet animal aux autres animaux du zoo ???

Ou est le respect de ce BB girafon ?

J'espère que le peuple danois ne restera pas insensible aux pratiques de ce zoo et feront tout ce qui sera possible pour éviter de telles atrocités.


gribpsy
Messages : 1

Tous nos enfants ont joué, jouent et joueront avec Sophie la Girafe. Et qu'est-ce qu'on leur offre comme spectacle ? L'assassinat d'un petit girafon d'un an et demi qui a commis l'erreur de n'être pas conforme génétiquement. Etait-il malade ? NON. Etait-il dangereux ? NON. Simplement il n'était pas conforme à ce que ces messieurs en chemises blanches et cravates attendent de leurs reproductions à la chaîne pour faire du fric, encore du fric.

Ce directeur de zoo est-il Dieu pour se permettre de décider qui doit vivre ou mourir ? La sélection des races comme au temps du nazisme où il fallait être blond aux yeux bleus pour avoir le droit d'exister.

Et l'on offre ce spectacle aux enfants et, comble de la cruauté, on humilie encore plus ce girafon en offrant sa dépouille aux fauves. Comment s'étonner après que la jeunesse soit aussi cruelle ?

On devrait condamner de tels actes et révoquer leurs auteurs. J'espère que ce crime, car il s'agit bien d'un crime, ne restera pas impuni même si les danois s'étonne de l'élan d'indignation suscité par ce massacre.

J'espère que 30 Millions d'amis, dans la mesure de leurs moyens bien sûr, pourront s'opposer à ce que de tels actes se reproduisent.


jazz16
Messages : 1

En accord avec les messages précedents j'ai envie de rajouter que l'être humain qui ne respecte pas la nature et les animeaux ne mérite pas le monde merveilleux qui nous est donné , ces humains là sont en train de le détruire à petit feu nous commançons serieusement à payer la bêtise de ces personnes qui ne sont même pas capable de se rendre compte que sans cette nature et tous ces merveilleux animeaux nous ne sommes rien rien rien , heureusement il y a tout de même des gens qui comme moi éprouvent un amour immence et un grand respect pour ces êtres et notre mère la terre qui nous offre tant de merveilles sinon je hairais l'être humain , en tous cas jamais je n'irai au danemark , ces gens qui osent sacrifier ce girafon en plus devant des enfants "quel bel exemple"!!!J'ai honte pour eux . Et je mesure mes mots .   


chatchien
Messages : 162

ZOOS et CIRQUES= TOUS COUPABLES.

Je trouve tout aussi responsable les associations animaliéres qui ne protégent pas plus les animaux dans ces zones de délabrement total.

Je le penderai par la peau des ......... ce directeur de zoo.

C'est comme si on tuait un bébé qui n'aurait pas le code génétique de ses parents,cela s'appellerai un génocide.


anthracite 41
Messages : 8

La page facebook de ce zoo pour ceux qui veulent réagir vigoureusement à ce crime odieux :

 https://www.facebook.com/zoo?ref=profile

sur facebook, aujourd'hui on peut voir que les danois mécontents des réactions indignés en rajoutent pour faire la meme opération avec un loup au musée de sciences, devant un public d'enfants,  et qu'ils envisagent d'executer une deuxième girafe bientot. 

A vos claviers!!!!! 

 

 


Brisbane
Messages : 14

Linadine,

Ce n'est pas moi qui adhère à la "Préservation de la pureté de la race", je cite seulement  l'argument utilisé par certains zoos et en particulier le responsable de celui de Copenhague  pour justifier l'élimination de plusieurs de leurs animaux, et particulièrement "les jeunes" (qu'ils ont contribué à faire naître....) qui ne présentent pas un "patrimoine génétique intéressant" !

Il est possible que la consanguinité répétée chez les animaux d'une même espèce puisse conduire à l'appauvrissement de cette espèce (bien que cela se produise souvent dans la nature !), mais dans le cadre d'un parc animalier où c'est l'homme qui "joue" avec les animaux qui sont à sa merci totale  et qui peut gérer les reproductions à sa guise, c'est d'une cruauté et d'un sadisme sans nom de faire se reproduire certains individus dont on sait, pour raison X, Y, que leurs petits eux-mêmes ne pourront pas avoir de descendance pour risque de "consanguinité"  ; et de les tuer plus tard à 1 ou 2 ans, quand ils ne sont plus des bébés mignons qui amusent la galerie !!!

C'est un mépris de la vie et  une abomination abjecte, surtout venant d'une "espèce" qui se dit douée d'intelligence et "supérieure" !!!

Il y a d'autres moyens pour "préserver une race animale" : Soit on ne fait pas se reproduire le animaux "scientifiquement incorrects",

soit on stérilise les petits qu'on a fait venir au monde,  et on leur laisse vivre leur vie  tranquilles et en prenant soin d'eux  comme devrait le faire tout responsable d'un parc animalier qui se respecte !!!

Mais trop d'humains sont encore tellement imbus de leur soit-disant supériorité, qu'au lieu "d'apprendre" de leurs frères animaux qu'ils exploitent sans vergogne,  et au lieu de respecter la flore pourvoyeuse de tant de bienfaits pour l'homme (les médicaments, pour ne citer que cet exemple), ou la biodiversité qui maintient un bon équilibre de vie sur cette planète ; ils méprisent, salissent et détruisent tout ce qui les entoure au risque, peut-être pas si lointain, de se détruire eux-mêmes !


scootifle
Messages : 43

Une véritable horreur une fois de plus, pourquoi tuer, toujours tuer et encore tuer ? ces pauvres bêtes qui ne demandent qu'une chose: leur foutre la paix. Ces gens du zoo sont encore plus fous que les vrais fous, faire ça devant des enfants et les parents dans ce genre de comportement faire assister leurs enfants à de telles horreurs, après ont s'étonnent qu'il y a de plus en plus de tortionnaires d'animaux, c'est normal puisque la preuve est ici: devant le public on montre comment il faut faire pour faire le MAL toujours se satané MAL. Les gens n'ont plus aucuns respects que se soit pour l'être humain, LES ANIMAUX, la nature, tout ce que la vie nous a donnée.

Honte à la race humaine qui de nos jours est écoeurante à vivre.Dégoutée.


chatchien
Messages : 162

Vous savez c'est comme ces japonais, qui déciment des globicéphales pour des soi disantes vertues thérapeutiques qui n'existent pas et tout le monde leur donne raison dans leur Pays sous développé.

Pour Linadine,Oscar s'en est sorti puisque son proprio l'a récupéré mais c'est vrai que depuis 3 ans une certaine folie s'est emparée du monde.

Un chien jeté du haut d'un toit d'un immeuble,balancé par dessus un pont incendié comme Mambo trainé par une voiture.

Quand à la SPA danoise,il faudrait les zigouiller tout simplement.


 

Créer mon espace ?

Oublié ?

  • Adoption chien, adoption chat, consultez toutes nos fiches d'adoption animaux
  • Faire un don à la fondation, c'est soutenir son action pour la protection animale
  • Contre la fourrure, l'expérimentation animale, les animaux sauvages dans les cirques ? Signez la pétition
 
Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales © Fondation 30 millions d'Amis 2014 | Tous droits réservés